716 Playlists – Nick V Playlist (Summer 2010)


14.06.10 - Guillaume

Nick V, dj des soirées Guys & Dolls et Mona (entre autres) envoie du lourd éclectique avec sa playlist arc-en-ciel et transgénérationnelle.

1 ) Cheba Fadela & Cheb Sahraoui – N’sel fik – (Factory – 1987)

OMG this is a killer! J’ai connu ce truc par Radio Nova, à l’époque de la vraie sono mondiale en 1988, une vrai mise en transe. Même si on ne comprend pas les paroles c’est clair que c’est une chanson d’amour. Je ne savais pas que le titre était sorti sur Factory, le mythique label de Manchester, en 1987 encore faut-il vérifier la version car elles ne sont pas toutes à mon goût. Voici la seule que j’ai pu trouver sur youtube (mais le son est moyen …)


2) Kyle Hall – You know what I feel – (Hyperdub – 2010)

Ce gars là il fait très très mal, 18 piges seulement mais une maturité de production digne des plus anciens de sa ville natale, Detroit. C’est le premier à trouver le pont évident entre les sons de cette ville et le dernier courant anglais à tout balayer sur son passage (sauf à Paname of course) la dubstep. Un chef d’oeuvre atmosphérique et mélancolique, pas étonnant avec des parents violonistes, chanteurs d’opéra et vocalistes jazz.


3) Tomas – Architecture (Warp – 1991)

Ce track résume parfaitement l’esprit naïf mais très positif de la rave culture de l’époque. Un voyage sans limites dans un espace libre où tout est possible (y compris des voix ralenties à -10 et passées en « reverse »). A very beautiful dream!


4) Ramp – Daylight (ABC – 1977)

Un classique jazz funk, rendu célèbre par son fameux sample de Rhodes qui a donné corps au encore plus classique ‘Bonita Applebum’ de A Tribe Called Quest (tiré de l’un des top 10 albums hiphop de tous les temps). RAMP aka Roy Ayers Music Productions c’est un des projets du célèbre vibraphoniste américain dont le son à marqué des générations de producteurs hip hop et house confondus. Ce titre downtempo est un véritable massage du cerveau, rhodes, vibraphone et caresses vocales. Sweet!


5) Lone – Once in a While – (Werk – 2010)

Ce disque n’est pas sorti encore, je ne l’ai pas. C’est grâce aux podcasts de Red Rackem que j’ai pu le découvrir. La façon de diffuser la musique a complètement changé aujourd’hui, avant on sillonnait les disquaires ou alors on notait un titre en club, maintenant c’est surtout par le web, mais heureusement le hasard joue encore un rôle important. Merci à Danny (Rack’em) pour cette découverte magnifique, steel drums, synthés deep et rythmiques façon Transmat 1988. Très frais !


6) Florence & The Machine – You Got the Love (Jamie XX rework) – (White – 2009)

Ce morceau est sorti en sa première version en pleine ferveur rave 1989. Quelle idée géniale à l’époque d’aller ressortir la chanteuse Candi Staton pour donner une touche soul à ce morceau qui est devenu un hymne rave. Aujourd’hui plus de 20 ans après Florence & the machine en font une interprétation plus rock, peut être plus intimiste. Ce remix est une version dubstep plus qu’excellente par un parfait inconnu. Jamie XX who are you ?


7) Webster Lewis – El bobo – (Epic – 1981)

Webster Lewis, un pianiste hors pair, assure parfaitement la jonction entre latin-jazz et jazz-funk. Vibes !


8) Peven Everett – Heat up – (Bombay records – 2010)

Un titre très simple mais très réussi à passer à tout moment en soirée, c’est une véritable respiration soul pour tout dancefloor. Peven Everett c’est l’une des nouvelles voix soul (‘stuck’, ‘testing me’, ‘can’t do without’) à suivre absolument! This is modern soul music. La version que je joue est l’originale, introuvable sur youtube, alors voici un mix un peu différent mais pas si mal.


9) Dop ft Brigitte Fontaine – Fine mouche – (I am single – 2009)

C’est frais et c’est 100% français, pour une fois. Je salue la créativité de ces mecs, DOP. Une house minimale (si je peux dire), pas chiante, au contraire pleine de rebondissements. Et puis cerise sur le gâteau, Brigitte Fontaine qui prête sa voix pour une touche un peu barrée et très très réussie. Mention très bien!


10) Erykah Badu – Honey (Souled rmx) – (Adz’s memory stick – 2009)

Un bootleg qui ne sortira jamais. Les deux anglais « Souled » postent avec humour un commentaire à ce propos leur page soundcloud d’où ce mix est téléchargeable gratuitement (merci). Un excellent travail de remix qui rappelle un peu le Frankie Knuckles de la belle époque def mix, tempo slow house 103 bpm, grosses basses et nappes deep garage. So sweet!


11) Caucasian Boy – Northern Lights – (Strictly Rhythm – 1994)

This is acid made in UK! Le nom ‘Northern Lights’ est peut être en référence au nom de la beuh locale de Manchester. Ce titre utilise tous les sons des mythiques boîtes à rythmes utilisées dès le début des 80s par des groupes electro funk comme Loose Ends ou Sos Band, dont on sent l’héritage direct. Un vrai track house enveloppé par une nappe qui mettait tout le monde d’accord sur les dancefloors des afters de l’époque. Sous le Palace au Privilège c’est dj André, David Serrano (RIP), Candy Eric (RIP) qui, sans que l’on le remarque, nous transportaient jusqu’à midi en 1994.
Choon !

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!