716 Recette – Omelette au lard frais et à la Fourme d’Ambert


12.04.13 - Guillaume

J’ai galéré pendant 8 ans à ne pas savoir faire des omelettes que je partage d’autant plus volontiers la recette avec vous.
Pour les omelettes, on ne m’avait pas donné les bonnes indications, on m’avait dit à la casserole ou bien pas fort du tout, etc…
Quand on n’a pas les bons « trucs », on a beau s’appliquer le mieux du monde ça ne marche pas.

Cet été, j’ai vu une poissonnière qui « pêche » aussi des algues et qui nous a fait une omelette géante aux algues.
Là j’ai compris les 2 trucs :

1) Ne pas avoir peur de la matière grasse, huile d’olive ou beurre
Le plus important dans une omelette c’est qu’elle soit baveuse et qu’elle n’attache pas

2) Il faut mettre le feu à fond et pour cela, rien de tel qu’une poêle en fonte qui ne craint rien et n’attache pas.
En fait ça va très vite dès qu’elle se solidifie on arrête très vite.

Alors pour 1 pers. :
3 OEUFS
BEURRE DEMI-SEL
LARD FRAIS (une tranche suffit)
FOURME D’AMBERT (un petit bout suffit)

1) Je mets du beurre demi-sel à chauffer dans ma poêle, genre deux tranches fines.
2) Je coupe mon lard en petits bouts
3) Quand le beurre est fondu je jette mon lard dans la poêle
4) Pendant ce temps je casse mes trois oeufs dans un bol et je mélange avec une fourchette
5) Je verse mon mélange d’oeufs sur mon lard qui est dans la poêle
6) Je mets le feu à fond, très vite l’omelette va se colorer, s’affermir, je tourne au besoin ma poêle pour que l’omelette cuise uniformément
7) Je mets des petits bouts de Fourme d’Ambert dessus, je poivre
8) Dès qu’elle n’est plus strictement liquide, je replie une moitié sur l’autre, avec une cuiller en bois par exemple, et hop, c’est parti.
Moins c’est cuit, meilleur c’est!
La mienne était limite mais ça allait!

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!