716 Sélections – Stefano Palombari Sélection


17.05.12 - Guillaume

716 - Stefano Palombardi

Je loue souvent la qualité des recommandations du site italieaparis alors c’est un plaisir de publier ici la sélection de Stefano Palombari qui fait partie de l’équipe.
Il a d’ailleurs publié un guide regroupant ses meilleurs adresses transalpines à Paris.

716 - Stefano Palombardi - Paris Al Dente

1) Divinamente italiano
28, rue Notre Dame des Victoires
75002 Paris
Tél : 01 47 03 38 41
Métro : Bourse

A deux pas de la bourse, ce restaurant qui a ouvert ses portes en 2009, a trouvé sa vraie vocation un an plus tard avec l’arrivée du chef Matteo Oggioni. La cuisine plutôt traditionnelle du début a laissé la place à l’imagination débordante du jeune Matteo. Ses plats sont souvent une revisitation intelligente de mets traditionnels. Raffaella Petrillo, sommelière expérimentée, ainsi que l’une des deux propriétaires du restaurant avec Ines Di Franco, a sélectionnés d’excellents vins qui s’accordent parfaitement avec la cuisine de Matteo. Le repas devient une symphonie de saveurs parfaitement équilibrée. A ne pas louper les remarquables vins biodynamiques Piana dei castelli du jeune vigneron Matteo Ceracchi, dont toute la passion pour ses vignobles se retrouve dans le verre.

2) Rap
24, rue Rodier
75009 Paris
Tél : 01 45 26 86 26
Métros : Cadet ou Anvers

Rap c’est l’une de mes plus heureuses découvertes lors de la préparation de mon guide. Je suis allé manger avec une copine en toute discrétion (comme pour tous mes tests). Alessandra et le serveur/sommelier nous ont réservé un accueil, dont je garde encore le souvenir : souriant, chaleureux et attentionné. La cuisine d’Alessandra peut surprendre car elle n’a rien en commun avec ce que l’on peut trouver dans la plupart des restaurants italiens de la capitale. Elle est savoureuse, inventive et colorée. Les plats changent pratiquement tous les jours et les ingrédients sont toujours de première qualité. Les prix peuvent paraître élevés mais compte tenu des petits chefs-d’œuvre éphémères servis dans ce restaurant, ils sont totalement justifiés.

3) La Trottinette
23, rue de la Fontaine au Roi
75011 Paris
Tél : 07 60 91 93 51
Métro : Goncourt

C’est sûr qu’à la trottinette, il faut y aller exprès. On ne peut pas y rentrer par hasard. La devanture et le nom ne donne aucun indice sur ce qu’on peut y trouver à l’intérieur. Tout d’abord la courtoisie de Mauro, maître des lieux attentionné et patient qui vous expliquera avec quelles délices siciliennes vous allez vous régaler. Caponata, pasta con le sarde, cannoli… toute la Sicile est là dans cette ruelle parisienne. Derrière la porte vitrée vous pourrez apercevoir la cuisinière qui prépare les pâtes, rigoureusement fraîches, préparées elle aussi sur place. Et vous ne serez pas au bout de vos bonnes surprises car si la cuisine est généreuse, l’adition est en revanche très sage.

4) Il Caffè dei Cioppi
159, rue du Faubourg Saint-Antoine
75011 Paris
Tél : 01 43 46 10 14
Métro : Ledru-Rollin

Dans un passage très discret de la rue du faubourg Saint Antoine, se cache ce petit local légèrement plus grand qu’un couloir où, il est vrai, le confort n’est pas le principal atout. Cependant la cuisine vaut amplement les petits désagréments causés par nos voisins de tables. Ici vous pourrez goûter des bons plats de la gastronomie italienne, souvent boudés, à tort, par d’autres restaurants. Les desserts sont tous faits maison. Parmi eux, ne manquez pas la sbrisolona, gâteux typique de la ville de Mantoue, pratiquement introuvable ailleurs. Attention, le sempiternelle et lassant tiramisù n’est pas toujours au programme.

5) Casa Vigata
44, rue Léon Frot
75011 Paris
Tél : 01 43 56 38 66
Métro : Charonne

Bienvenue dans la ville fétiche du commissaire Montalbano, héros des romans de Camilleri. Ceux qui connaissent les polars de l’écrivain sicilien, savent très bien que Montalbano n’est pas seulement un excellent enquêteur, ils est également un grand gourmand. Est ici tout incite au pêché de gourmandise. Roberta arrive très tôt le matin dans son restaurant pour concocter des friandises aux saveurs de Sicile que vous trouverez difficilement dans d’autres restaurant. Et quand elle ne trouve pas les produits, Roberta n’hésite pas à les « fabriquer ». J’ai pu goûter ici une des meilleurs saucisses siciliennes, réalisée intégralement pas la jeune cuisinière à partir des ingrédients de base. En dessert, le cannolo siciliano est obligatoire. Sachez que Roberta est la seule à Paris à réaliser aussi le biscuit roulé extérieur.

6) Rino
46, rue Trousseau
75011 Paris
Tél : 01 48 06 95 85
Métro : Ledru-Rollin

Rino, alias Giovanni Passerini, fait-il de la cuisine italienne ou pas ? Question que l’on me pose régulièrement depuis que je l’ai sélectionné pour mon guide. Il faudrait peut-être que l’on ouvre une discussion sur ce que c’est la cuisine italienne. Entre-temps, pendant qu’on réfléchit sur le sujet, allez vous régaler chez Giovanni (réservation obligatoire car le restaurant est petit). Sa cuisine est très inventive, avec de très bons produits avec des temps de cuisson parfaitement maîtrisés. A la première bouchée, c’est la première pensée qui saute à l’esprit : Une minute de plus ou de moins aurait gâché le goût et la texture du plat. Mais Rino n’est pas seulement très bon et raffiné, ses ravioli qui changent de farce chaque jours son devenus légendaires… il est aussi a porté de toute les bourses. Mais comment peut-il être bon et pas cher. Giovanni a fait le choix du menu unique pour ne pas augmenter les prix. Formule à midi à partir de 20 €, le soir de 38 €

7) Fontana Rosa
28, boulevard Garibaldi
75015 Paris
Tél : 01 45 66 97 84
Métro : Cambronne

Par les journées ensoleillés (ça tombe bien) aller à Fontanrosa prends c’est un peu comme un avant-goût de vacances. La fabuleuse terrasse verdoyante et décorée de graffitis sardes vous plonge tout de suite au beau milieu de la Sardaigne. Et vous n’avez pas encore commencé votre répas. Si vous y ajoutez, le mosaïque de poulpe, la fregola arselle (palourdes) et bottarga, les culurgiones faits maison (pomme de terre et mente), les seadas (dessert sarde à base de fromage)… là vous n’aurez plus envie de revenir en arrière.

8) Il sorriso
1, rue Pierre Bayle
75020 Paris
Tél : 01 43 48 49 83
Métro : Philippe Auguste

Pippo s’amuse en cuisine pour une clientèle d’habitués ravis. Il sorriso est un cas très singulier. C’est un bon restaurant de quartier qui fait une cuisine simple mais pas banale, qui change souvent les plats mais dont on parle très peu. Je suis surpris de ne jamais être tombé sur un article qui lui était consacré. Il est vrai qu’on est bien loin des restaurants branchés qui en font un tas sur la forme. En revanche ici on est vraiment très proche de l’Italie et avec une note qui dépasse difficilement les 20 €… qui a dit qu’on ne trouve pas des bons italiens pas chers ?

9) O’ Scià
44, rue Tiquetonne
75002 Paris
Tél : 01 75 77 23 18
Métro : Sentier

Qui a déjà mangé une pizza à Naples aura sûrement une sensation de madeleine proustienne en pénétrant dans cette pizzeria. Déjà l’immense four à gaz (faits venir de Naples) qui trône à l’entrée du restaurant et le pizzaiolo qui officie devant la platée… et puis la simplicité de la décoration, des mets… qui sont exactement ce qu’on peu retrouver dans les ruelle du centre de Naples : la mozzarella in carrozza, les arancini (boulettes de riz frites), les crocchette di patate. Quant aux pizzas, là aussi, que du vrai la margherita est très proche de l’originale, la pizza frite ou aux friarielli (pousses de brocolis) et saucisse mapolitaine (deux spécialités introuvables à Paris).

10) Da Attilio
21, Rue Cronstadt
75015 Paris
Tél : 01 40 43 91 90
Métro : Convention (mais ce n’est pas à côté)

Attilio est un personnage d’autres temps. Lui et sa femme gèrent cette pizzeria depuis plusieurs années. Le décor d’échoppe napolitaine, un peu kitch, un étonnant ensemble composite d’affiches et des bibelots. Et puis le four à bois, le chouchou d’Attilio. Les pizzas authentiques les moins chères de Paris, margherita à 8,50 €. Par contre, Attilio a la fâcheuse tendance à franciser l’assaisonnement pour soi-disant contenter une certaines clientèle. Pour que Attilio vous serve la vraie margherita ou le vrai calzone (avec ricotta et saucisson piquant), il suffit de le lui demander lors de la commande.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!