Nang Loan – Paris (75011)


17.04.10 - Guillaume
Nang Loan
33 rue Saint Sebastien
75011 Paris
01 43 57 98 16
Ouvert du Lundi au Samedi de 12h à 22h30
- Le résumé -

Un food stop thaï comme on aimerait en trouver à Paris lorsqu’on a été à Thaïlande : la gentillesse thaï, une nourriture maison simple et bonne à des prix défiant toute concurrence.
Mériterait que je crée la catégorie  » – de 10 euros « .
Petite précision suite à une remarque : c »est roots, il y a souvent un dvd thaï qui tourne, ce sont les plats qui sont faits sur place et pour le reste elle dit honnêtement quand ça vient d’ailleurs : donc c’est un boui-boui attachant dont les plats du jour et la gentillesse valent la peine mais ne vous attendez pas à un resto classe !

Note du 28 janvier 2013
Je me dois de dire qu’il y a des aléas dans l’accueil. Pas le plan en or que j’avais décrit mais peut néanmoins s’avérer pratique.

- La petite histoire -

J’avais repéré un restaurant chinois que je voulais tester : une cuisine du Sichuan pas chère (entrée-plat-dessert à 9 euros), un resto souvent plein avec notamment des chinois, ça méritait une visite.

J’y vais un midi alors qu’il y avait un soleil printanier, celui qu’on n’en pouvait plus d’attendre.
Je rentre, c’est super sombre, ça casse tout, c’est triste je trouve.
Bon la jeune serveuse arrive, sympa mais elle ne comprenait quasiment pas le français. Ca calme car du coup c’est plus dur d’explorer la carte et puis même à force c’est chiant.
Bon on commande, hop.
Là on attend quasiment une heure mais ce n’est pas ça le plus grave. La patronne part sur un mode hystérique en cuisine contre son chef. Pendant 5 minutes non stop, toute la petite salle écoute médusée ce pétage de plomb, la jeune serveuse sympa regarde tout le monde l’air hyper embêté.
C’est grossier, naze, non-professionnel mais plus que tout c’est triste. Ca se calme puis ça recommence de plus belle.
Je décide que basta ça suffit et je vais demander s’il y a un moyen de se casser. Je suis derrière la patronne en train de parler à la jeune serveuse, la patronne est à 30 cm de moi en train de hurler. Finalement, elle dit ok : ouf!
On se barre direct, direction ce plan thaï qui m’avait été doublement recommandé par deux bons potes. Je débarque là-bas à 14h20, l’estomac aux abois. Là, question ambiance, c’est juste le paradis.

Je demande conseille, la patronne nous dit : « prenez porc citronnelle, j’aime bien avec les nouilles sautées et puis aussi porc sucré avec le riz cantonnais, ça va bien.
– « Vous buvez quoi? »
– « hum, qu’est-ce que vous conseillez? »
– « du thé » et hop une théière pleine

- L'équipe -

P1080425

Je demande conseil, la patronne nous dit : « prenez porc citronnelle, j’aime bien avec les nouilles sautées et puis aussi porc sucré avec le riz cantonnais, ça va bien ».

- Le menu -

Les deux plats (porc citronnelle/nouilles sautées, travers de porc sucré/riz cantonnais), une théière pour deux, deux boules cocos : 11,70 euros!!!

Si vous voulez l’histoire complète elle est dessous sinon ces infos devraient vous suffire :)

Porc citronnelle, nouilles sautées


P1080424

Porc et riz

P1080428

Pour le dessert, j’ai encore une petite faim, je demande si les boules coco sont maison, elle me dit « non mais elles sont bonnes », ah la vie est parfois tellement plus simple quand c’est franc.

– Ok je vous dois combien?
– 11, 70 euros
– Par personne?
– Non, 11, 70

11, 70 pour deux plats copieux, simples mais bons, une théière, deux boules coco, et un accueil thaï sincère et touchant.

 

- Le bilan -

Un plan bonheur roots qu’on est content d’avoir dans sa poche. Si je vous dis qu’en plus c’est la porte à côté de Deux fois plus de piments, ça fait une alternative chinois-thaï authentique sur 10 mètres et deux raisons de venir rue Saint Sébastien.