A Hotpot restaurant – Paris (75010)


30.05.16 - Guillaume
A Hotpot restaurant
27, rue d'Enghien
75010 Paris
+33 9 52 16 87 78
Métro : Bonne Nouvelle (8,9), Strasbourg Saint-Denis (4)
- Le résumé -

La première fondue chinoise à Paris a probablement été Au Ciel dans le 11ème, Hotpot aurait été la 3ème. Quoi qu’il en soit, elle est bonne et surtout noire de monde, en majorité de jeunes chinois et j’ai vu plusieurs commentaires de personnes disant nettement préférer Hotpot à Au Ciel. Ne nous le cachons pas, on vient aussi ici pour l’ambiance, car j’avoue que les fondues, au bout d’un moment, je ne fais pas de différences énormes quant à la cuisine, c’est le service, l’ambiance qui vont aussi emporter l’adhésion.

IMG_6337

- La petite histoire -

Je marchais dans le 10ème arrondissement, autour de Strasbourg Saint-Denis quand je suis tombé sur A HotPot et les Trois Royaumes juste à côté. J’ai discuté avec un groupe de jeunes chinois qui attendait leur Uber, ils m’ont dit qu’ils aimaient les deux, mais avaient semble-t-il un penchant particulier pour la fondue, donc j’y vais.

- Le lieu -

C’est assez classe et branché à l’intérieur. Il semble, d’après mes deux voisines chinoises lors de mon dîner aux 3 Royaumes, que plusieurs chanteurs chinois célèbres sont venus manger ici, ce qui a fait en partie le succès du lieu.IMG_6335

- L'équipe -

Je me suis direct annoncé comme un food blogger, fan de cuisine chinoise, j’avais envie qu’on s’occupe de moi. Manger une fondue seul ce n’est pas forcément marrant, mais alors une fondue chinoise, qui offre un nombre infini de possibilités, on peut vite se sentir dépassé.

Un serveur était très sympathique et ensuite le patron est venu s’installer à ma table pendant que je mangeais. Il a passé quasi 10 minutes à discuter avec moi, c’était intéressant. Il est arrivé en France il y a 15 ans pour apprendre le français d’abord. Puis il a suivi des des études de communication et eu envie d’ouvrir un restaurant. C’est plus facile d’ouvrir un restaurant de fondue  qu’un restaurant traditionnel donc il est parti là-dedans.

Quelques jours plus tard, toujours mes 2 voisines des 3 Royaumes m’ont dit que l’accueil de Hotpot était aléatoire et qu’elles avaient eu l’impression que les stars étaient bien traitées, mais que le tout-venant d’origine chinoise pouvait être moins bien reçu et que c’était le point faible du resto; manquerait plus que je recommande des restos chinois qui ne sont pas cools avec les chinois :) En tout cas avec moi, ils ont été parfaits et parlaient très bien français.

- Le menu -

Voilà une feuille didactique donnée avec le menuHotspot 1

On doit choisir son bouillon, ses ingrédients puis aller sélectionner ses sauces sur le buffet. J’ai demandé au serveur de choisir pour moi, je me sentais complètement perdu.

Hotspot 2

Voilà les sauces et les condiments sélectionnés par le serveur.IMG_6333

Ma table, ça a belle allure. Ils ont un jus de prunes maison qui passe bien et sinon des gandes bouteilles de Tsing Tao.
IMG_6330
IMG_6334

- Le bilan -

Alors je suis sorti emballé mais ensuite, plus tard dans la soirée et le lendemain, j’ai trouvé ça moins extraordinaire. Je me suis dit que Les Abeilles n’étaient pas si mal, même si pour le coup, il n’y a pas de buzz là-bas. Quoi qu’il en soit, ça reste une bonne option quand on a faim, après avoir bu des pintes à Strasbourg Saint Denis, mais qu’on n’a pas envie de rester rue du Faubourg Saint Denis pour manger.