Abri Soba – Paris (75009)


11.10.16 - Guillaume
Abri Soba
10, rue Saulnier
75009 Paris
Pas de téléphone
Ouvert midi et soir du lundi au samedi
- Le résumé -

Les pâtes japonaises sont à la mode (ramen, soba) et voilà que le restaurant tellement réussi l’Abri ouvre son adresse dédiée aux sobas, toujours dans le 9ème. Les sobas sont des pâtes de sarrasin.

- La petite histoire -

J’ai parlé très tôt de l’Abri et si, par la suite, il a manqué quelque chose pour que j’en fasse une table régulière, je ne le considère pas moins comme un des restaurants les plus sérieux créés à Paris depuis 5 ans.

- Le lieu -

La déco du lieu est réussie d’un point de vue esthétique, la large présence du bois est agréable et chaleureuse. Malheureusement c’est bruyant et les grandes baies vitrées n’arrangent pas grand chose. Bon c’est quand même mignon.

- L'équipe -

L’équipe est toujours aussi carrée, ça file droit. Au début je suis resté planté là car personne ne me parlait, donc j’ai pris une table de moi-même et là le chef m’a vu en cuisine, a demandé à sa serveuse de venir me voir et tout est allé très vite.

- Le menu -

La formule le midi correspond au prix d’un soba avec un supplément de 6 euros pour un riz du jour, une salade et au choix : une omelette japonaise, un flan aux girolles et gambas, poulet frit.

IMG_1063

Voici les accompagnements :
IMG_1065

Le flan aux girolles qui me fut conseillé par le serveur est très intéressant, c’est un vrai flan!, je n’avais pas capté que ce serait ça.

IMG_1066

IMG_1067

La serveuse m’a recommandé le soba froid au canard chaud pour le contraste des deux. On trempe ses nouilles de sarrazin froides dans son bouillon de canard, c’est très bon. IMG_1068

IMG_1069

A la fin on vous apporte un bouillon pour finir le bouillon du canard.IMG_1070

- Le bilan -

Comme toujours avec l’équipe de l’Abri, c’est sérieux. Cela étant je n’ai pas été subjugué par le goût, je pense que cela deviendra une option à privilégier en cas de bouffe sur le pouce dans le quartier, et ce, pour les années à venir – quand l’Abri investit c’est pour rester ; mais il ne s’agit pas d’une adresse coup de coeur dans laquelle je rêve de revenir; à tout le moins pas pour le moment.