Boukhara – Paris (75011)


12.03.10 - Guillaume
Boukhara
53, rue Amelot
75011 Paris
01 43 38 88 40 ou 06 09 11 33 74
Fermé dimanche midi et lundi
Métro : Chemin Vert

http://www.resto-boukhara.com
- Le lieu -

lire la 1ere chronique 

Boukhara est un restaurant ouzbek de Paris ouvert depuis seulement 2 ans. Ils ont tellement bien réussi leur coup rue Amelot qu’un an après ils s’installaient aussi rue de Trévise.

(37, rue de Trévise
75009 Paris
Métro Cadet-Grands Boulevards
Tél : 01 48 24 17 42 ou 06 09 11 33 74)

P1070690

 Invitation

Justement pour fêter l’ouverture du 2ème resto, une fête va être organisée un dimanche après-midi à 17 heures avec une dégustation de plats. Le restaurant étant petit, vous pouvez m’écrire si vous êtes intéressés et je vous communiquerai le lieu et le date.

La recette du succès? c’est bon, chaleureux, dépaysant et sympa! Bon cela étant ils ne vous tapent pas forcément dans le dos dès le début et sont assez timides mais quand on trouve les clés ça va tout seul. Surtout qu’ils sont loin de manquer de personnalité et il en faut pour trouver les moyens de créer un restaurant ouzbek à Paris lorsqu’on est jeune.

L’ambiance
Une amie m’a expliqué que c’était important pour elle et donc j’essaierai désormais de mettre quelques lignes sur l’ambiance générale des lieux chroniqués.
Ici c’est tamisé, la déco est assez riche entre les tissus et les objets aux murs, et on y entend de la musique ouzbekh. La salle étant relativement petite, c’est probablement plus agréable lorsqu’elle n’est pas pleine. En tout cas pour nous qui y étions un soir de semaine, c’était parfait pour avoir de bonnes discuts tout en se sentant bien tranquille.
J’avais pris une photo de la salle mais comme elle est assez naze je préfère m’abstenir.

- L'équipe -

Saidjon, le patron
P1070682

- Le menu -

La carte comporte désormais une formule en plus un menu Asie Centrale et un menu Végétarien, vous trouverez sur le site tous les menus en pdf.

boukhara

 

Nous ne nous sommes pas embêtés et avons pris le menu dégustation (entrée-plat-dessert à 27 euros). Avec le vin cela nous est revenu à 40 euros par tête.
C’est fin, jouissif de par son côté frais et très proche du produit, enfin ce n’est pas lourd car pas trop saucé.
Pour les desserts on sent qu’ils sont destinés à lutter contre le froid ouzbek : ambiance gâteau de noix au miel qui tient au corps.

Entrées
Assortiment de salades avec salade Tamerlan, salade atchik-tchuktchuk (atchik signifie poivré, tchuktchuk signifie « pour manger dans le train », non je déconne) et salade 4 saisons
P1070657

Assortiment de plats
Le plat typique Plov (riz, agneau, carotte, pois chiches), le hanoum (lasagne ouzbèke), les samsas à la pâte feuilletée et les mantis (raviolis)
P1070665

Desserts
Chak-chak (gâteau croquant au miel et aux noix), gâteau émir de Boukhara (pâte feuilletée avec noix, miel et raisins, spécialité du chef) et glace à la vanille
P1070675

Quand je vous disais de prévoir 40 afin de compter large, c’est que les shots de vodka maison à 5 euros peuvent être très sympas pour conclure le repas (vodka au melon, au gingembre, aux épices de boukhara)