Brasserie Les Buttes Chaumont – Paris (75019)


15.03.17 - Guillaume
Brasserie Les Buttes Chaumont
38 Avenue Simon Bolivar
75019 Paris
01 42 40 30 85
Ouvert de 7h à 2h du lundi au samedi
Métro : Pyrénées (11)
Bus : Pyrénées - Belleville (26)
- Le résumé -

Les bons sandwichs parisiens de brasserie disparaissent comme neige au soleil, voilà pourquoi chaque bon plan est à conserver avec soin et amour.

IMG_2448

- La petite histoire -

C’est le 3ème et dernier bon plan dans le 19ème de Théo, qui m’a déjà recommandé deux hits, le Mercure et Pho Hanoi. Il venait ici lorsqu’il était encore étudiant et il faut croire que l’esprit du lieu n’a pas changé.

- Le lieu -

C’est une belle ancienne brasserie au pied des Buttes Chaumont. Attention: il y a deux brasseries quasi voisines puisqu’elles sont chacune situées à un coin. Comme je le dis souvent, rien n’est plus dur que de trouver une bonne brasserie à Paris : elles se ressemblent toutes et seul un tout petit pourcentage cache une perle en leur sein. Là, c’est une brasserie des années 30 m’a dit le patron. Je n’ai pris qu’une photo de l’intérieur mais l’ensemble a de l’allure.

IMG_2442

- L'équipe -

On commence par le détail qui dit tout. J’arrive sur les coups de 13h30, impatient et excité de goûter ce sandwich au poulet dont Théo m’a parlé. Je me pose au comptoir. D’abord le patron n’est pas des plus pressés pour me saluer ou me demander ce que je veux. La jeune femme qui travaille avec lui vient prendre ma commande. Elle me demande ce que je veux boire. J’hésite. Là elle me dit : « vous n’êtes pas obligé de commander vous savez ». Où est-ce qu’on dit ça à Paris? Déjà là, t’es prêt à lâcher un truc  pour un verre de vin ou un soda. Elle m’apporte un verre d’eau mais quand je dis verre d’eau, c’est pas un dé à coudre dans lequel t’as un tiers de gorgée, non c’est un verre à pinte de bière, une pinte d’eau, un demi-litre de Château La Pompe dans ta face. Nickel. J’ai commandé un verre de vin illico poivrot.

- Le menu -

La bête arrive : du vrai poulet! Dieu sait donc si les bons sandwiches de brasseries sont rares mais les sandwiches au poulet, avec un vrai morceau de poulet, inégal, consistant, avec des petits os, un truc pas parfait et savoureux comme la nature sait les faire; pas un truc qui ressemble à une gomme Staedtler neuve, un genre de tofu carné, trop parfait pour ne pas être totalement flippant. Il y a un autre sandwich au poulet que j’adore à Paris, mais là ce n’est pas dans une brasserie, c’est celui de Causses, avec poulet et moutarde à l’ancienne, solide. Mais bon revenons à notre sandwich, la bête est belle. Autour de moi, des quarantenaires travaillant dans le quartier, un homme et deux femmes, se posent au bar comme moi et commandent des sandwichs poulet.

De tête, le sandwich plus un verre de vin et un café, j’en ai eu pour moins de 10 euros. Ils font aussi des plats du jour maison que je n’ai pas goûtés. Le petit déjeuner est à 6 euros avec boisson, petite orange pressée, tartine ou croissant, sérieux!

IMG_2446

 

Ensuite j’ai sympathisé avec le patron qui était occupé à servir : on sent le gars sérieux qui fait les choses bien et avec le coeur.

- Le bilan -

Allez mes poulets je vous mets deux morceaux d’électro avec Chicken dans le nom. Sandwich for life.