Casimir – Paris (75010)


08.11.10 - Guillaume
Casimir
6, rue de Belzunce
75010 Paris
01 48 78 28 80
Fermé Samedi soir et Dimanche Soir
Métros : Gare du Nord, Poissonnière
- Le résumé -

C’est l’annexe bistro de Chez Michel qui est juste à côté. Le brunch est un vrai brunch comme on les aime. C’est-à-dire qu’on mange !

- Le lieu -

Attention pour le brunch, l’intérieur était déjà complet 3 jours avant donc faites gaffe. Après il y a la terrasse qui est chauffée mais on garde son blouson du coup, donc pour l’ambiance brunch/réveil difficile c’est peut-être mieux d’être a chaud à l’intérieur. Attention d’éviter la table devant la porte car j’avais mal pour les clientes qui se tapaient l’ouverture constante de la porte dans leur dos (et souvent sa non fermeture) par les clients de la terrasse qui venaient chercher de quoi se restaurer à l’intérieur.

Il y a un drapeau breton sur le trottoir et je n’aime pas trop ça, en ce qui me concerne je trouve ça too much. Surtout qu’ensuite, découvrant sur les étagères à l’intérieur les conserves de la mer fabriquées juste à côté de chez moi en Bretagne, je vais voir le responsable de la salle pour lui parler de ça et là il me répond : « ah je ne connais pas, il n’y a que la patron qui est breton, un seul ça suffit. »
Même si c’est une blague, je dis : mouais… dans un sens comme dans l’autre je trouve ça too much : d’un côté le drapeau qui flotte, je trouve que c’est trop la Bretagne mise en étendard et de l’autre sa remarque à lui, surtout face à un client qui lui dit entre les lignes qu’il est breton, ce n’est pas fin. La dernière fois qu’un personnage public a dit ça, ça a fait une mauvaise blague quand même.

La petite histoire
Casimir, j’étais resté sur un mauvais souvenir : on se dit « c’est la version bistro light de Chez Michel, je vais aller essayer ! » Et puis l’on découvre que le service aussi est en version light. Enfin c’était la mauvaise impression sur laquelle j’étais resté il y a plusieurs années. Et puis quand j’ai vu François Simon évoquer leur brunch avec envie, j’ai senti qu’il fallait faire un tour.
Le brunch, je ne suis pas fan du concept car je trouve que c’est souvent bien trop cher payé pour ce qu’on se met réellement dans le bide. Chez moi avec un bon thé, des oeufs frais, du parmesan, un beurre demi-sel, du pain frais grillé, des oranges pressées, je fais souvent bien mieux.
En tout cas quand je vois ce qu’on peut avoir ailleurs pour 25 euros, ça m’ennuie de les mettre dans UN verre de jus d’orange, quelques scones, une tranche de saumon tombée du ciel et quelques pots de confiture tellement petits que ma cuiller rentre pas dedans.

- Le menu -

Le brunch

Ben alors une fois qu’on a connecté les neurones suffisants pour comprendre la formule, c’est parti. Ca parait tellement énorme qu’on se dit qu’on va se faire carotter sur des suppléments. Il y avait marqué 5 euros pour d’autres trucs et je n’ai pas compris ce que c’était mais le serveur nous a rassurés, tout serait inclus dans la formule à 25 (sauf le 2ème thé, cf. plus bas).

Pour 25 euros, vous avez un énorme buffet salé et ensuite on vous sert deux plats à tables ainsi qu’une boisson chaude. En plat, je me souviens d’un chou farci servi dans une cocotte : de la très haute volée pour un brunch !
Ensuite vous avez le buffet sucré.
C’est délicieux, et ça sent le buffet de campagne exécuté de manière fine.
Si je devais faire une remarque c’est qu’il manque des fruits, du sucré sympa, dans le buffet sucré par exemple il y avait du far breton, du crumble, en majorité des choses un peu lourdes.
Par ailleurs on n’avait pas de jus et pour reprendre du thé on a du repayer. J’ai jamais compris ça de repayer pour avoir de l’eau chaude.

P1110371

- Le bilan -

On sort heureux et plein ! On y retourne ? Perso, réserver un brunch 3 jours avant, ce n’est pas trop dans mon mode de vie. Mais de temps en temps se faire un gros plaisir en y allant, ah oui carrément ! Là c’est tellement copieux que l’option brunch équivaut à l’option déj’ dans un resto.
D’ailleurs si on voulait franciser le mot brunch, on pourrait dire « moyen déjeuner » entre le petit-déj et le vrai déjeuner.