Edo – Paris (75018)


24.07.13 - Guillaume
Edo
82, rue Leibniz
75018 Paris
01 42 29 11 76
Ouvert de 12h à 14h30 et de 19h30 à 22h30
Métro : Guy Moquet
- Le résumé -

Un japonais tradi perdu près de la Porte de Saint Ouen et ouvert depuis une vingtaine d’années; sauf que le coin au bord de la Petite Ceinture ne manque pas de charme aux beaux jours et surtout que le resto est une très bonne adresse dans le registre authentique pas trop cher (21 euros menu sushis et yakitori).

IMG_0464

- Le lieu -

Je l’avais découvert lors d’une pérégrination scootérienne.  C’est une seule salle assez cosy, pas très grande. Les toilettes sont plutôt rudimentaires mais propres.
Nous avions demandé une table tranquille en réservant et nous l’avons eue, une petite table pour deux près de la porte d’entrée qui était ouverte ce soir-là de juillet bien chaud.

- L'équipe -

On ne peut pas dire que ce soit ambiance cotillons et yukulélé mais ils sont gentils, juste assez réservés mais on arrive tout de même à briser la glace, un peu:).
En tout cas ils sont sérieux dans leur travail.

- Le menu -

J’étais étonné de voir des yakitori et des sushis sur la même carte dans un restaurant présenté comme authentiquement japonais, je croyais que dans les restos japonais traditionnels on ne servait pas ces deux plats à la fois, soit l’un, soit l’autre. En fait il semble que ce soit vrai mais qu’en France certains le font pour ne pas se cantonner à une seule chose. Voir les deux sur une même carte n’est donc pas un critère suffisant pour différencier les japonais tenus par des chinois de ceux tenus par de vrais japonais; il reste néanmoins que dans les faits 90% des restos japonais proposant en évidence sushis et brochettes sur leur cartes sont tenus par des chinois.

Nous prenons chacun un menu à 21 avec sushis et yakitori.
Comme je demande pas mal à la dame ce qu’elle préfère manger, elle en profite pour m’indiquer qu’au Japon on boit la soupe miso à la fin du repas et non au début comme on le fait en France.
On démarre avec ces petits amuse-bouche.

IMG_0451

Entrée
Puis ces moules et poisson cru

IMG_0453

Plats
Vient le temps des sushis, délicieux, à température ambiante, gros niveau. Bon poisson aussi.

IMG_0456

Là aussi les yakitori sont au rendez-vous, je n’en mange plus du tout puisque dans les bons japs il n’y en a pas la plupart du temps, là c’était un plaisir : la viande est bonne, ça se voit d’ailleurs, le fromage n’est pas écoeurant, très bien!
IMG_0459
Dessert
Une glace avec un confit de haricot rouge maison, très bien.
IMG_0462

- Le bilan -

J’y suis allé un soir d’été et c’était donc tranquille, j’ai apprécié le fait qu’on pouvait arriver jusqu’à 22h30, très pratique lorsque l’apéro en terrasse dure un peu.

Tout ça pour dire que je ne sais pas ce que ça donne le midi, à ce que m’a dit le patron, ils ont pas mal de monde et ne prennent pas de réservations mais souvent ça tourne assez vite, on attend peu, m’a-t-il dit.
En tout cas une très bonne table pour sûr, une adresse attachante qui a le mérite d’être droit dans ses bottes et hors des sentiers battus au sens propre comme au figuré.
Reste juste à voir si sur le long terme on finit par se sentir comme à la maison ou s’il y a toujours une petite retenue.