Ethiopia – Paris (75011)


07.02.16 - Guillaume
Ethiopia
89 Rue du Chemin Vert
75011 Paris
01 49 29 99 68
Ouvert tous les jours midi et soir
Métro : Chemin Vert (L8)
http://www.restaurant-ethiopia.com/
- Le résumé -

A mon retour d’Ethiopie, j’ai été content de retrouver de vraies saveurs dans ce restaurant.

4

- La petite histoire -

Disons-le net : avant de partir en Ethiopie, je n’étais pas spécialement intéressé pour aller manger Ethiopien à Paris. J’avais beau noter des recommandations dans ma liste, je n’avais pas été plus attiré que ça pour découvrir une cuisine, dont l’intérêt principal m’apparaissait essentiellement résider, à la lecture d’avis sur le net, dans le fait de manger avec les mains, ou la main.

En préparant mon voyage, je suis entré en contact avec Yared Zeleke, le réalisateur du film « Lamb« , qui m’a donné rendez-vous ici.  Je m’étais donc dit que j’irai y manger à mon retour car lui et son ami m’avaient dit que c’était très bon.

- Le lieu -

Il y a eu un effort sur la décoration traditionnelle, après je dirais que c’est cosy sans l’être totalement. Apparemment le soir c’est régulièrement plein. Nous y étions un samedi pour le déjeuner. Nous sommes arrivés à 13h15 et c’était tranquille, en revanche quand nous sommes partis une heure après, ça se remplissait.

- L'équipe -

La 1ère fois, j’avais senti le patron un peu autoritaire, j’avais eu un peu de mal. Là nous avons été servis par sa fille, sympathique. Le patron n’est pas méchant hein, mais bon les 1ères impressions dans un resto ça compte.

- Le menu -

Je savais quoi commander et cela m’a aidé. Je vous recommanderais, si vous êtes 2, de prendre un menu dégustation à 20 et d’y ajouter un plat de la carte :

– ketfo : viande de boeuf préparée avec l’épice mitmitta et le beurre assaisonné, équivalent du tartare, peut être cru ou cuit

– doro : LE plat national pourrait-on dire, du poulet dans une sauce épicée. Il est aussi disponible en version non épicée, mais un doro non épicé, c’est dommage.

– bäre : ragoût de boeuf épicé

– bag tebs ou bäre tebs : viande grillée, mouton (bag) ou boeuf (bäre)

1

2
Voilà notre menu avec un doro de très bonne facture au milieu et le tebs de boeuf sur la droite. A Addis j’étais logé dans une famille dont la maman avait travaillé comme chef dans un des meilleurs restos de la ville, le Ghion Hotel, autant vous dire que j’ai été à bonne école pour me former au goût de la cuisine éthiopienne « maison »; et là je valide.

5

- Le bilan -

Je n’en ferais pas ma cantine régulière mais il m’a fait une très bonne impression quant à l’authenticité des goûts et le choix des matières premières (le poulet du doro est bon). Je me suis décidé à en tester pas mal sur Paris, mais celui-ci a mis la barre assez haut. Quand que vois certaines photos de plats d’autres restos sur le web, je ne suis pas emballé.

Ethiopia