Fong Lai – Paris (75011)


27.01.11 - Guillaume
Fong Lai
24, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
01 47 00 05 32
Fermé le dimanche Restaurant ouvert en continu, Cuisine ouverte de 12h à 15h et de 19h à 22h30 et plats en vitrine entre les services.
Métros : Oberkampf, République
- Le résumé -

Un traiteur hong-kongais ouvert depuis 20 ans. Vous pourriez être freinés par l’aspect traiteur, détrompez-vous : tout est fait sur place, cuisine ouverte dans le fond, on voit en partie ce qui s’y passe, et on entend frire, grésiller et hop les plats arrivent et trouvent leur place derrière la petite vitrine.
Possibilité de commander par téléphone et de venir chercher ses plats.

- Le lieu -

C’est une mini-cantine dans laquelle il y a un gros turn-over sans que ce soit la cohue, c’est ça qui est sympa. Comme c’est une partie assez calme de la rue Jean-Pierre Timbaud, ça défile mais ça ne s’agglutine pas. La clientèle nombreuse est une bonne garantie de la fraîcheur des plats, si besoin était de la confirmer.
En fait c’est toute une famille : la grand-mère, sa fille et sa petite fille sont en salle tandis que le mari de la fille (si je ne dis pas de bêtises) est en cuisine. La doyenne est reconnaissable entre mille, petite avec son tablier bleu, toujours au taquet, sa fille et sa petite-filles sont très sympas et un peu plus spécialisées dans le service client:)
La clientèle est assez mixte, en gros de 20 à 55 et on sent qu’elle a ses marques ici. Voilà un spot couru mais discret.

P1110992

- Le menu -

Poulet à l’ananas, nouilles sautées, aubergine farcie aux crevettes.

Rien à dire, c’est grassouillet et y a de la sauce mais on s’en moque, c’est bon. Et ça ne reste pas sur le ventre l’après midi. C’est bien expédié, ça roule, une vraie pause-déj au poil.

P1110988

- Le bilan -

Une adresse à connaître quand on passe dans le quartier un midi par exemple, pour ceux qui travaillent dans le coin ou alors si on veut manger un bout avant une soirée au Bataclan. Pas le plan du siècle mais efficace et très honnête.

Je ne l’ai pas testée moi-même mais on m’a beaucoup parlé de la spécialité qu’ils servent le vendredi : des darnes de saumon à la coriandre qui valent un poil plus cher que le plat du jour normal. Apparemment ça part comme des petits pains si bien que les habitués les réservent la veille ou le matin même.

La petite histoire
La dernière fois que j’y suis allé, j’ai trouvé ce qui ressemblait à un bout de plastique dans mes crevettes. Je l’ai donc dit à la dame plus jeune qui était embêtée. La patronne est venue jeter un oeil et m’a dit : « mais non, c’est de la ciboulette, ça ». Mmouais, je n’étais pas convaincu. A la fin je suis retourné voir la 1ère dame et je lui ai confié mes doutes sur le fait que ce soit de la ciboulette. Elle m’a répondu : « c’était de l’oignon en fait ».
J’y suis venu plusieurs fois et n’ai jamais eu de soucis. Quant à la personne avec laquelle je mangeais ce jour-là, elle travaille en face et mange donc régulièrement ici, elle m’a confirmé que c’était bien la 1ère fois qu’il se passait un truc comme ça. Tout ça pour dire que je reste convaincu que c’est propre et que je ne sais pas ce que c’était que ce truc mais je suis tenté de me dire que ce n’était pas bien grave.
Mais c’est plus pour la réponse de la patronne, un peu sèche, ça je suis obligé de le dire car j’en connais pas mal qui se seraient transformés en Vésuve si on leur avait répondu ça.
Pas bien grave mais je ne pouvais pas ne pas le mentionner.