Globalfood – Paris (75010)


20.02.17 - Guillaume
Globalfood
13, boulevard de la Chapelle
75010 Paris
Ouvert tous les jours midi et soir
Métro : La Chapelle (Ligne 2)
- Le résumé -

C’est le dernier né des restaurants du quartier soudanais à Paris : une table authentique et chaleureuse, ouverte à tous et dirigée par une équipe qui souhaite faire au mieux.

 

- La petite histoire -

C’est un couple parisien que j’ai eu comme client lors d’une de mes visites guidées qui m’a parlé de ce quartier. En fait ils allaient rejoindre un ami  soudanais qui voulait leur faire découvrir la cuisine de son pays. J’ai cherché sur le net et suis tombé sur cet article de Street Press : « Bienvenue dans le quartier soudanais de Paris« . J’en profite pour dire tout le bien que je pense de Street Press qui est un vrai explorateur. Leur ton me rappelle parfois Actuel, comme un Vice français qui saurait se tenir et n’aurait pas comme seul but du sensationnalisme hipster.

- Le lieu -

On a vite fait de le manquer quand on passe boulevard de la Chapelle, d’abord parce qu’il est situé à l’écart  des autres restaurants du quartier – il est près des voies de chemin de fer -, ensuite parce que sa devanture est discrète. A l’intérieur on est proche les uns des autres, il y a aussi une salle au sous-sol.

IMG_2135

- L'équipe -

Il y avait le patron, prévenant et parfaitement francophone, ainsi qu’une serveuse qui avait plus de mal avec le français. En cuisine, ils sont 4 ou 5, la photo parle d’elle-même : ça rigole, ça travaille en équipe.

Globalfood

- Le menu -

Nous avons demandé ce qu’il y avait au menu et demandé conseil car nous ne connaissions rien à la cuisine soudanaise. J’ai téléphoné au patron à la suite de mon repas pour être bien sûr de nommer correctement les plats car ce n’est pas évident de transcrire en français certains mots . Sinon il y a ce blog anglophone intéressant : Sudanese Kitchen.

Nous avons eu du mouton dans de la sauce tomate, « dama »IMG_2136
Puis un « kebda » de foies d’agneau avec oignons et poivrons, servi avec une sauce « addas » (lentilles jaunes) et une sauce aux poivrons verts.

IMG_2115

IMG_2126

Le « foul », un plat populaire à base de fèves et d’un genre de fromage (dibna)  qu’on mange notamment au petit-déjeuner.
IMG_2127

Nos voisins de table avaient pris du pain traditionnel, « kisra », qui ressemble à l’injera éthiopienne, mais cette fois-ci à base de farine de blé, et non de tef, d’eau et de sel.

On finit avec un thé.

IMG_2132

- Le bilan -

5 euros le plat, les thés furent offerts : 10 euros au total. Une vraie découverte. Depuis le temps que je veux aller au Soudan, ça m’a donné l’occasion de patienter :) Pour l’anecdote, j’accompagnais un ami chercheur de disques au sud de l’Ethiopie afin de trouver des vinyls rares et plusieurs des morceaux soudanais présents dans le mix ci-dessous viennent de ce voyage.