Gmag (aujourd’hui arrêté)


10.02.16 - Guillaume

http://www.gmag.fr/archives/210

La musique au restaurant : entretien avec Guillaume Le Roux, gastromusicologue

by Franck Pinay-Rabaroust on 23 novembre 2011 in Les actus Gmag

Gmag

Auteur des blogs 716 Music et 716 Food, consultant musical, Guillaume Le Roux tisse des liens entre ses deux passions que sont la musique et la gastronomie. Il a travaillé avec de nombreux djs et « sélecteurs » pour traquer les musiques « de caractère » et créer des playlists aussi audacieuses que personnalisées.

Vous souvenez-vous avoir entendu de la « bonne » musique dans ce que l’on appelle les « grands » restaurants ?

Je n’ai jamais été emballé par les choix musicaux dans les restaurants gastronomiques mais je n’en ai pas fait des tonnes soyons francs. Trop souvent, il s’agit d’un mélange sonore sans âme de jazz édulcoré avec d’autres genres musicaux softs (bossa, blues, etc.), ou alors c’est du loungy bas de gamme et soporifique.

La musique dans un restaurant, utile ou inutile ?

Compte tenu de mes expériences, je ne suis pas très amateur de la musique au restaurant. J’ai remarqué que les femmes étaient souvent plus sensibles, ou réceptives, à la musique à table, de même qu’à la décoration. Quand il n’y en a pas, certaines trouvent qu’il manque quelque chose. Concernant la musique lounge, elle peut se prêter parfaitement à certaines ambiances mais il faut alors choisir une vraie programmation de qualité, et certainement pas de la mauvaise soupe servie à la grosse louche. Le lounge a tué la musique électro. Il s’agissait au départ de puiser dans le répertoire électro authentique les morceaux les plus downtempo. Et, au final, c’est devenu un genre à part entière qui se rapproche de la musique d’ascenceur ou, pire, de celles que vous mettent les chaines de télés qui proposent des plans fixes de cascades. Globalement la musique est souvent le parent pauvre des restaurants. Malheureusement, je n’ai quasiment jamais senti une véritable réflexion, un parti pris intéressant de la part d’un restaurateur sur cette question.

Quel doit être le rôle de la musique dans un restaurant ?

La musique dans un restaurant peut avoir plusieurs fonctions. Elle doit aider à la détente, au calme qui précède une dégustation. Ensuite, elle doit contribuer au plaisir des sens, enrichir l’expérience multisensorielle, en ajoutant l’ouïe aux quatre sens déjà en éveil lors d’une dégustation : le goût, le toucher, l’odeur, la vue.

La musique est également une signature. Elle peut affirmer quelque chose des goûts des propriétaires, renforcer les liens d’affinités entre le chef et ses clients. Fan de musique, j’aimerais être surpris par la qualité éditoriale d’une programmation musicale dans un restaurant.

Si, demain, un chef vous consultait pour l’aider dans sa sélection musicale, comment vous y prendriez-vous ?

Il y a quelques années, j’avais démarché des restaurateurs en leur proposant l’habillage sonore de leur établissement, notamment avec des créations d’artistes indépendants. A l’époque c’était moins facile car il n’y avait ni Itunes, ni Spotify. Concrètement, je discuterais d’abord avec le chef pour comprendre le personnage et définir son approche de la cuisine et de la restauration. J’irais manger au moins une fois pour sentir l’ambiance.

Puis je proposerais une playlist via un forfait trimestriel par exemple avec une actualisation tous les 3 mois en prenant en compte les retours des clients et ceux de l’équipe en salle.Car il est important que le personnel ne soit pas lassé non plus. Je tâcherais d’avoir la même ligne que celle que j’ai sur mon site 716 Music, à savoir mélanger fonds de catalogue et morceaux complètement nouveaux. Je trouverais intéressant que des gens découvrent une nouveauté au restaurant.

La musique au restaurant reste un territoire à inventer ?

En étant un peu imaginatif, il est possible d’inventer une nouvelle approche de la musique au restaurant. On pourrait ainsi imaginer que la sélection musicale figure sur le menu ou que chaque table dispose de sa propre musique, à bas volume bien entendu. Et pourquoi ne pas choisir soi-même la sélection musicale qui nous accompagnera pour manger en étant conseillé pour cela par l’équivalent d’un sommelier musical qui nous aiderait à accorder musique avec mets et vins ?

A écouter

. Le dj tropical Hugo Mendez a réalisé un mix exclusif pour 716 appelé « Musique pour la digestion »  <http://dj716music.blogspot.com/2010/03/hugo-mendez-mix-interview-playlist_09.html> »,

.  Virée gastronomusicale en compagnie d’Hugo Mendez, produite par Guillaume Le Roux –http://www.youtube.com/watch?v=T-625Bs2ypA)

. Mix sur la thématique de la gastronomie par dj Kobal –http://www.mixcloud.com/716music/716-exclusive-mix-kobal-mange-des-tomates-mix/)

Liens

http://www.716quejevoislavie.com/

<http://www.levraiparis.com/ (Guillaume Le Roux est également guide privé à Paris)

<http://dj716.blogspot.com/>)

<http://dj716music.blogspot.com/

(Photo – Chloé des Lysses)

 

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!