La Briciola – Paris (75003)


02.10.15 - Guillaume
La Briciola
64 Rue Charlot
75003 Paris
01 42 77 34 10
Ouvert du lundi au samedi, midi et soir (jusqu'à 00h30)
Métro : Filles du Calvaire (L8)
- Le résumé -

Des bonnes pizzerias à Paris, il y en a de plus en plus, et c’est tant mieux. Celle-là se distingue-t-elle? Oui, le vin n’est pas cher et ce soir-là ils étaient sympas et ouverts tard. Il semble que le service ne soit pas toujours bon et que le lieu souffre du bruit lors des heures d’affluence. Je fais part ici d’une seule expérience, très positive, un vendredi soir, à 23h.

devanture de la briciola

- La petite histoire -

Je n’avais jamais été attiré par la Briciola. Je me rappelle qu’un soir, des amis américains, dans la mode, m’avaient proposé de les rejoindre là-bas. J’avais regardé sur internet et n’avais pas été inspiré par les commentaires :

« Lieu désagréable, pizze sans intérêt, encore un attrape bobo et touristes »,

« En somme, bon restaurant mais accumulation d’accros. On ne demande pas un accueil aux petits soins, mais on se passera des remarques désobligeantes et du manque d’attention pour les clients. »,

« Pizzas dans la moyenne, prix élevés, salle bruyante et tables à touche-touche »,

…. en gros tout ce que je déteste et fuis. Mais ce vendredi soir, il est 22h30 et nous crevons de faim; ou plutôt, nous cherchons à recouvrir à tout prix, la couche de tapas infâmes qu’on a eues dans un bar de Bastille (tapas dégueulasses à Bastille, en même temps, c’est raccord). Je propose  d’essayer enfin les pizzas du Moonshiner, lieu qui m’a toujours paru over hype, mais un ami qui habite à côté, m’avait dit que les pizzas à emporter étaient bien. Je trouve un numéro de téléphone mais ça ne répond pas. On décide d’y aller. On entre, le serveur nous dit bonjour, je dis bonjour, puis s’ensuit un long silence pesant. Le gars nous dévisage, sans rien  dire, n’enchaîne pas. Après des voyages répétés à l’étranger, cette absence totale de sens de l’accueil et du business m’exaspère. Le gars lâche finalement : « combat de regards ! » .Rien que le mot combat, c’est tellement loin de là où on est, on veut manger et lui donner de l’argent, il sort le mot combat. On se barre, je n’y reviendrai jamais. La lune brillera sans moi.

On se retrouve dans une situation délicate, il est 22h45, on est dans un quartier que je déteste, on a faim. C’est chaud. Un pote suggère la Briciola, je flippe – cf. plus haut. Il les appelle, ils peuvent encore nous prendre dans les 10 minutes: bon point! On se met en route. On prend du retard, on les rappelle pour leur dire qu’on sera plutôt là dans 20 max., ils nous proposent de passer commande direct au téléphone, nickel, le tout sans nous demander un numéro pour nous rappeler ou qu’est-ce.

On arrive là-bas, la table finit d’être dressée, on est accueillis avec le sourire. J’ai aimé direct.

- Le lieu -

Je n’aimerais pas être sur la table du milieu, collé au poteau. Mais celles contre les murs, avec la banquette, sont bien.

intérieur de la briciola

- L'équipe -

Nous avions un serveur de Rome, très sympathique. Le manager nous a mis bien aussi.

- Le menu -

Voici la carte pour info. menu de la briciola

La pizza que j’avais commandée, la Diavola avec saucisse piquante, était à 13 €. Elle était délicieuse :bon,d’accord, j’étais peut-être fatigué et ravi d’avoir trouvé de quoi me sustenter, mais elle était très bien quand même.

une pizza de la briciola

Du coup on s’est fait plaisir avec des desserts. J’ai pris le sorbet au Limoncello,8€, très bon aussi. La glace artisanale était goûtue. Les personnes qui m’accompagnaient  ont pris une salade de fraises de Tunisie – je n’étais pas inspiré – et une panna cotta aux fruits rouges.

glace au limoncello de la briciola !

classique pana cotta de la briciola

- Le bilan -

3 pizzas, 1 bouteille de Valpolicella, 3 desserts : 82 €. Ce que j’ai apprécié : qu’on nous serve tard et sans chichis des produits de qualité. Ce que je crains : durant les heures de pointe, ça a l’air bruyant et branchouille, et le service n’est pas toujours celui qu’on a eu.

Donc je la recommande pour les dîners tardifs, ou alors en étant conscient des risques qu’on prend.

Et voilà pour La Briciola. Mes autres bonnes adresses de restos sur la page Facebook de 716lavie.