La Ferrandaise – Paris (75006)


19.10.12 - Guillaume
La Ferrandaise
8, rue de Vaugirard
75006 Paris
01 43 26 36 36
Fermé samedi midi, dimanche et lundi midi
Métros : Odéon, Cluny Sorbonne RER : Luxembourg
http://www.laferrandaise.com
- Le résumé -

Tout est bien à part la formule avec des suppléments (y en a partout!). Sinon c’est une super adresse régionale, solide, dans le 6ème, un quartier dans lequel je suis habituellement méfiant vis-à-vis des restos français.
Cher mais bon et sympa. Voilà qui résume tout!

- Le lieu -

Il est agréable, à l’écart de la zone touristique germanopratine. Du coup c’est assez calme à l’intérieur, on vient manger de la cuisine de terroir conséquente et donc les gens frivoles passent leur chemin, c’est naturel.
La déco, ça va, c’est assez confortable sans être renversant. Ca passe bien car ce n’était pas plein.

IMG_3733

La petite histoire
J’étais rentré une fois demander des infos et je n’avais pas du tout senti l’ambiance. Là j’avais suivi une recommandation, j’avais recoupé mes infos, ça avait l’air bien. Une fois devant, merde!, c’était le même que celui dans lequel j’avais passé une tête, bon fallait bien y aller. Finalement bonne surprise.
Notamment parce que nous avons eu une serveuse super sympa.

- L'équipe -

Une dame charmante et « nature », un monsieur moins souriant mais sympa aussi, simple.
En allant aux toilettes, on passez près des cuisines et de la caisse, on voit le patron, caché ce jour-là, qui gère son paquebot.

IMG_3724

- Le menu -

Le resto tire son nom d’une race de vaches du Puy-de-Dôme : la Ferrandaise, c’est donc la spécialité ici.
Il y a un menu à 34 euros avec entrée-plat-dessert mais malheureusement il y a ce que nous détestons tous, des suppléments, trop de suppléments!
En revanche je vois sur le site qu’il y a un menu avec entrée-plat-dessert à 16 euros!, ce qui est très bien mais je ne me souviens pas l’avoir vu lorsque j’étais au resto, curieux!

On part avec des amuse-bouche
Beurre aux olives, radis
Je trouve ça très bien de mettre des radis, voilà un légume très sain, peu de chefs auraient le cran de les servir entier comme ça, c’est bon signe. Question couleur et texture, cet amuse-bouche a quelque chose à dire.

IMG_3723

Entrées
Nage d’escargots aux petits légumes, crème parmentière

IMG_3727

Terrine de jarret de cochon aux champignons de saison

IMG_3728

Plat
Pièce de veau de lait, fondue de poireaux safranée et tomates cerises + 6€
Le supplément est vilain mais la viande est délicieuse. C’est donc cette fameuse Ferrandaise livrée au restaurant par gros morceaux et découpée ici.
On voit que les légumes sont émincés finement, les tomates cerise bonnes, la sauce délicate.
6 euros en plus ça fait un peu mal quand même pour un plat comme ça, même si on a envie de soutenir cette race de vaches!

IMG_3729

Desserts
Compotée de poires et quetsches, biscuit tendre aux noisettes, sorbet framboise et péquillos

IMG_3730

Tourte de pommes aux fruits secs, glace malaga

IMG_3731

Café servi avec des macarons aux raisins

IMG_3732

- Le bilan -

Avec un verre de rosé pétillant et un jus de tomates en apéro, un verre de Côtes du Rhône, 2 cafés : 102 euros, 51 par tête, ça va.
La Ferrandaise, voilà une adresse solide. Lorsque des américains me demandent un resto française solide dans le 6, ça me paraît une excellente option.
Pour la bouffe entre amis un soir, prévoir un portefeuille garni.
Et pour le dîner à deux, pas forcément très romantique mais si les deux sont de fins gourmets et préfèrent l’assiette au cadre, ça le fait.
Dites-moi pour le service, la femme était super sympa ce jour-là mais j’aimerais être sûr que c’est comme ça tout le temps.