Le Boudoir – Paris (75008)


04.10.11 - Guillaume
Le Boudoir
27, rue du Colisée
75008 Paris
01 43 59 25 29
Fermé le Dimanche
Métro : Saint Philippe du Roule
- Le résumé -

Un resto (assez) cher mais tellement bon dans un quartier cher et souvent pas bon. En plus de ça l’équipe est l’une des plus gentilles que j’ai vues dernièrement, et de loin : des passionnés emportés par une dynamique enthousiaste – le resto a changé de main au printemps 2011. C’est percutant dans la qualité et rond dans l’amabilité. Franchement un plan rare, qui plus est dans ce quartier.

- Le lieu -

La déco qui était celle de la précédente équipe n’est pas franchement mon style mais ça ne m’a pas dérangé : ambiance boudoir fluo, mélange de classique et de malabar. Il y a juste certaines chaises en bois qui craquaient et c’était franchement lourd, comme on n’était que deux à l’étage j’ai eu tout le loisir d’en essayer jusqu’à ce que j’en trouve une qui m’aille.
Au RDC il y avait de la musique pas terrible et j’étais bien content d’être à l’étage : on n’a pas les fauteuils clubs du bas mais au moins on n’a pas la musique, chacun décidera en fonction de ses préférences.

- L'équipe -

Elle est jeune et enjouée. Lorsque j’avais appelé pour réserver, j’étais tombé sur une femme adorable. Je devais manger tôt ce jour-là et elle avait été très arrangeante et sympathique. Lorsque je suis rentré dans le resto, il y avait le chef au comptoir avec son équipe et j’ai été accueilli avec un sourire sympa.
Pendant tout le repas la personne qui nous a servi était top, c’est elle aussi que j’ai eu plusieurs fois au téléphone depuis et elle a toujours été d’humeur égale. Nous étions seuls à l’étage, je suis descendu demander un verre de vin au monsieur qui se trouvait derrière le comptoir.
J’ai compris en le voyant me remonter mon verre et me présenter le vin que c’était le sommelier dont beaucoup parlaient dans les commentaires sur le resto, Benoît.

- Le menu -

Vu les prix (24 euros le plat à la carte) nous avons choisi la formule du midi :
Plat à 17, entrée-plat et plat-dessert 25 euros, entrée-plat-dessert à 29 euros

Petit bémol : il n’y a qu’un choix par plat (entrée-plat-dessert) pour la formule si bien que si l’on n’aime pas quelquechose, on est obligé de se rabattre sur la carte qui nous fait tout de suite passer dans une autre dimension, c’est dommage : je ne connais pas les impératifs en cuisine mais je me dis qu’un 2ème choix par plat permettrait d’attirer plus de clients le midi.

Entrée
Il y avait une salade de pommes de terre grenailles, gésiers, porc et d’autres délicatesses mais vu qu’il faisait super chaud on ne se la sentait pas. Ce sera pour une autre fois car le chef Arnaud Nicolas a été Meilleur Ouvrier de France en charcuterie 2003 et j’ai envie de tenter sa charcuterie un autre jour.

Plat

Le plat seul est à 17 euros, franchement c’est donné pour une telle qualité.
Gambas dorés, encornets, jus de crustacés, salade de légumes de saison
Un plat d’une fraîcheur rare, des gambas qui ne se moquaient vraiment pas du monde, le jus n’est pas lourd, c’est craquant sans être trop dur, tout se tient : les températures et les consistances, chapeau bas! Toute l’après midi mon estomac était reposé et criait joie, à aucun moment je ne ne me suis senti écoeuré comme après un repas trop lourd.

Dessert
Tartelette aux airelles et fruits confits avec un sabayon au sirop d’érable 11 euros
Très bon aussi, 11 euros le dessert, c’est vrai que ce n’est pas donné.

- Le bilan -

Sur 716, je recommande les restaurants à la cuisine de qualité et au service chaleureux. Celui-là est exactement dans ces critères mais dans des prix élevés.

Il y a deux petits bémols selon moi :
– la formule ne propose qu’un seul choix par plat (1 entrée, 1 plat, 1 dessert) et donc si ça ne nous convient pas, on est mort car la carte est bien plus chère.
– c’est dommage que les chaises grincent en haut et je changerais la musique en bas
Cela étant dit, l’équipe est en place depuis seulement quelques mois et je comprends qu’ils n’aient pas commencé par changer le mobilier. Mais c’est vrai qu’on se sent tellement bien dns cette maison qu’on a envie ni d’une chaise qui grince ni d’une musique bof.
Une adresse top. Je rencontre rarement à Paris une cuisine d’une telle qualité avec un service aussi sincère. Tiens c’est le mot qui ressort de mon expérience au Boudoir : sincère.