Les Jardins de Mandchourie – Paris (75012)


25.01.12 - Guillaume
Les Jardins de Mandchourie
32-32 Allée Vivaldi
75012 Paris
01 43 45 58 88
Fermé le lundi
Métro : Montgallet
- Le résumé -

Situé dans un quartier dans lequel on a tout de même peu l’habitude d’aller, ce restaurant créé en 2005 propose une cuisine du nord de la Chine; mais pas strictement, c’est d’ailleurs le reproche que lui faisait la personne d’origine chinoise qui m’accompagnait, elle trouvait la cuisine trop générale par endroits. Bon en même temps cette personne n’était pas de la même région et parfois le régionalisme peut altérer le jugement. De mon côté je pense que c’est une adresse à connaître et à fréquenter, bienvenue sur 716 aux Jardins de Manchourie! L’équipe est en effet super sympa, il n’y pas des masses de restos dans ce coin-là et son côté iconoclaste (vaste resto moderne du 12 proposant une cuisine chinoise régionale) lui donne du charme.

 

- La petite histoire -

Je dirais qu’il y a au moins 3 petites histoires :
– la 1ère, je vous l’ai racontée c’est le fait qu’ils nous aient proposé spontanément le menu du réveillon
– la 2ème c’est que lorsque le patron m’a apporté les fines tranches de porc de légumes confits dans une boîte afin que je puisse les emporter, il m’a expliqué que le chef s’était trompé et m’a donné un plat en plus de porc sauté dans une boîte encore plus grande. Est-ce que j’avais été grillé en tant que blogger parce que je prenais des photos? Peut-être même si je n’ai rien dit, quoi qu’il en soit, si tous les restos qui m’avaient vu prendre des photos m’avaient offert un plat supplémentaire je ne serais plus capable de voir mes pieds.
– la 3ème c’est que je les ai appelés quelques jours plus tard avant le service, à 19h15 pour leur demander des explications. Que ce soit la jeune serveuse qui m’a d’abord répondu ou le responsable ensuite, il y a une qualité dans les réponses qui est tout à fait remarquable : ils sont réactifs et ouverts et percutent tout tout de suite. Le patron m’a ainsi donné avec plaisir toutes les explications nécessaires dont j’avais besoin pour écrire ma chronique.
– la 4ème qui n’en est pas une : allez vous balader sur le web et regardez les avis sur les différents sites, je pense que beaucoup de restaurants aimeraient avoir un tel retour, il n’y a pas un seul avis totalement négatif. J’ai appris depuis que bien qu’il n’y ait pas eu de chinois dans la salle le soir où j’y étais, des amis chinois d’amis venaient fêter le réveillon là-bas.

- Le lieu -

Mes photos de la salle ne sont vraiment pas terribles, comme il y avait du monde je ne me suis pas senti shooter les gens.
Il y a deux salles, celle dans laquelle nous étions était assez bruyante car il y a du volume mais en plus il y a deux grandes tables pour les groupes et elles étaient toutes deux occupées. Mais au cours du repas, ça s’est tassé. Bien que nous ayons eu des voisins – une autre table de 2 à côté de la nôtre -, nous avions notre espace vital : les tables sont un peu espacées et sont en plus assez grandes, les chaises sont confortables.

Je vous laisse avec les spécialités de la maison.

P1150905

P1150908

P1150906

P1150909

 

 

- L'équipe -

C’est assurément l’un des points forts du restaurant. En allant sur le net chercher des infos, c’est ce qui ressort de tous les avis trouvés : non seulement la cuisine est bonne et surprenante pour tous ceux qui s’attendaient à trouver un chinois « classique » (c-a-d encore aujourd’hui à Paris un lieu souvent bof et sans grand intérêt) mais en plus l’accueil est très chaleureux. Ok j’étais avec une personne d’origine chinoise et oui j’ai exprimé dès le début mon goût pour la cuisine chinoise et mon envie de tester leurs spécialités mais ils n’étaient pas obligés de nous proposer de nous servir le menu du réveillon chinois prévu pour le lendemain. Le monsieur nous a expliqué que le chef travaillait depuis plusieurs jours dessus et que c’était donc prêt, il a ensuite ajouté qu’il proposait de nous le faire au prix du menu normal soit 20 euros.
Tout le long du repas, ils ont été deux à se relayer, visiblement les deux responsables, et ils étaient aussi sympathiques l’un que l’autre; la jeune serveuse qui est venue quelque fois aussi était du même acabit.
Je note que même dans un resto comme celui-ci c’est-à-dire propre et avec un service efficace, ils n’ont pas encore le réflexe de passer un coup d’éponge sur la table après avoir débarrassé les plats donc ne soyez pas choqués, vous leur demandez et ça devrait bien se passer, c’est une question de culture. De même ils vous laissent longtemps les plats sur la table avant de les emporter; je veux bien qu’ils nous laissent le temps et c’est tout à leur honneur mais vient aussi un temps où il est opportun de retirer les plats qui traînent. Je dis ça sans aucune méchanceté, c’est plus une observation que je fais par rapport à des habitudes différentes, non un grief.

- Le menu -

Donc rappelons-le nous avons eu le menu réveillon entrée-plat-dessert pour 20 euros (je ne crois pas qu’il y avait de boisson) et c’est aussi le prix du menu régulier, c’est un bon prix je trouve : 20 euros le menu complet.

Le repas!, le repas!, qu’est-ce qu’on mange?
Ca commence avec des cacahuètes fraîches en guise d’amuse gueule, parfait. Cela nourrit, met en appétit sans écoeurer.
En bière ils ont la Tsing Tao Gold ce qui change de la Tsing Tao habituelle.
P1150904

Entrées
Beignets croustillants aux racines de lotus et au porc
C’est l’un des plats qui m’a le plus marqué (avec les fines tranches de porc au légume confit).

P1150912

J’ai pris un plan de coupe, rassurez-vous il a été coupé en deux avec des baguettes. Croquant, fin, pas gras, ce croustillant est un régal. Le fait qu’il soit à la racine de lotus lui donne ce goût assez neutre, presqu’amer, si caractéristique, je manque de lexique pour caractériser ce goût.
Je vous conseille cet article sur le lotus.

P1150916

Assortiment de ravioli chinois

P1150919

Plats
Pâtes maison sautées aux légumes

P1150920

Tourteau
Un tourteau entier! la classe, je me suis un peu emmerdé car l’essentiel était dans les pinces mais c’est souvent comme ça avec le tourteau, cela étant quel plaisir de s’envoyer un crabe surtout préparé de la sorte avec des petits légumes disséminés.

P1150924

Fines tranches porc aux légumes confits
Ca c’est le top, le légume noir qui lui donne tant de goût est un chou mariné m’a-t-on dit au restaurant, j’ai repéré aussi des clous de girofle dans l’assiette, ça c’est vraiment super bon, je ne l’ai pas fini et j’ai pris à emporter, quel plaisir de se faire réchauffer ça chez soi.

P1150927

Desserts
Délices de lait : lait frais en beignet

P1150931

Perles de Mandchourie : boulettes riz gluant à la crème de sesame noir

P1150932

P1150933

- Le bilan -

Le bilan est bon, c’est une adresse à connaître même si certains puristes de la cuisine chinoise pourront trouver la carte un peu trop dispersée mais ça, c’est un détail finalement. L’important c’est qu’un grand et bon restaurant chinois de la sorte dans le 12ème je n’en connais pas 100000 et avec un accueil de 1ère classe.
Et puis ce qui est très sympa c’est que même si le soir où j’y étais il n’y avait pas de chinois, j’étais content de voir toutes ces personnes n’étant pas d’origine chinoise visiblement réjouis d’être dans un restaurant qu’ils affectionnent parce qu’ils s’y sentent bien. Il fallait voir le couple à côté de nous, la femme disant à la fin au reponsable : « nous nous sommes régalés, comme d’habitude. » On sent que les gens se sont approprié l’endroit, qu’ils l’aiment et moi tout ce qui apporte la preuve que Paris est un bouillon de cultures permanent me réjouit. Cette putain de ville je l’adore pour ça. Les griefs sont nombreux, c’est clair, – déjà il manque la mer:) – mais quand même : des villes dans lesquelles les cultures se mélangent autant, il n’y en a pas 10000. En Europe, question diversité de l’offre en cuisine internationale il y a Londres et Paris. Si j’en oublie dites-moi.