Nakagawa – Paris (75011)


15.12.12 - Guillaume
Nakagawa
3, rue Saint Hubert
75011 Paris
01 47 00 82 30
Ouvert du lundi au samedi de 19h30 à 22h30 (restaurant) et lundi au samedi de 11h30 à 21h30 (traiteur)
Métro : Saint Maur
http://restaurant-nakagawa.com/1.aspx
- Le résumé -

C’est un drôle de coup de coeur, je dois y retourner pour confirmer l’essai mais en 2 mots : bonne cuisine, authentique et fraîche, traiteur en bas et grande salle agréable en haut, personnel concerné par la cuisine : ils savent et aiment expliquer, recommander.
Le dîner ce soir-là était parfait.

 

- Le lieu -

IMG_5172

Je dois cette adresse à une fine bouche japonaise que je remercie ici. Sans elle je n’aurais pas trouvé l’endroit car non seulement je ne l’avais pas du tout vu dans mon écran radar à chroniques mais en plus il est dans une rue discrète dans laquelle on n’a aucune raison de passer : la rue Saint-Hubert.

Elle est de la même région, Hokkaido, que le patron et a une affection particulière pour l’endroit.
C’est étonnant : le bâtiment est une ancienne usine de machines à café si je me souviens bien.
La partie traiteur est en bas et le restaurant au 1er.
La salle du resto est très agréable, haute de plafond, ce soir-là il y avait un guitariste et une chanteuse et c’est comme ça tous les vendredis. La rue étant calme et sans passage, il règne une franche quiétude par ici.

IMG_5157

- L'équipe -

Elle est très sympathique. Nous avons d’abord eu une serveuse, puis le patron, et nous avons aussi discuté avec le chef sushi, tout le monde était ouvert et connaissait la carte. Le patron avait à coeur de répondre à nos questions en expliquant et en recommandant les plats.

- Le menu -

Nous avons pris plusieurs des spécialités que nous avons partagées.

– foie de lotte, on en mange aussi en Bretagne, ici elle est cuite avec du saké
A côté c’est un petit entremets offert, il y en a 1 par personne.
IMG_5158
– poulpe à la mayonnaise, très bon
IMG_5161
– aubergines
IMG_5163
– Chawan-mushi (flan aux oeufs)
C’est un flan dans lequel on trouve des petits pois, des crevettes, délicieux, j’ai adoré.
IMG_5165
– un assortiment de sushis
IMG_5166
– carotte, shiitake et beignet de tofu (?), recommandé par le patron
IMG_5168
– Nous avions encore faim alors nous avons pris chacun un Shaké-kawa témaki (cornet avec peau de saumon grillée)  et comme il leur restait des california rolls nous avons eu un prix, sympa!
IMG_5170
Le chef sushi très cool.
IMG_5174
On conclut avec une glace au thé
IMG_5177
Nous avons arrosé ça de deux pichets de saké servi chaud (ça monte vite et ça redescend aussitôt, pratique quand on conduit).

- Le bilan -

60 et quelques euros pour tout ça.

J’ai adoré le cadre, l’ambiance, le service et la cuisine suit derrière même si l’on ne vient pas ici pour goûter une cuisine exceptionnelle. Nakagawa est un resto dans lequel on aura plaisir à revenir pour se faire des dîners japonais tranquilles, comme à la maison:) ou alors on viendra prendre des choses à emporter dans la partie traiteur.
Une vraie découverte, complètement atypique.
Il y a un autre Nakagawa rue Lassus au métro Jourdain, on m’a laissé entendre que lorsque le patron était sur les lieux c’était meilleur, je n’en sais rien et ne me prononce donc pas.