Nawab – Paris (75018)


06.06.12 - Guillaume
Le Nawab
174, rue Ordener
75018 Paris
01 46 27 85 28
Fermé le dimanche midi
Métro : Guy Moquet
- Le résumé -

Un restaurant pakistanais de quartier tout à fait honnête et avec l’accueil qui va avec (à part un serveur bizarre). Ce n’est finalement pas totalement donné mais l’apéro et le digeo sont offerts, l’ambiance est très sympa, la clientèle on ne peut plus éclectique (deux potes de 60 ans, un groupe de jeunes copines trentenaires, une famille d’origine pakistanaise).
Une adresse à connaître pour le quartier.

 

- Le lieu -

L’intérieur est quelque peu défraîchi mais ça tient la route. On a de la place, c’est un peu sombre mais plutôt cocooneux, pas mal:)

La petite histoire
Je l’avais repéré lors d’une de mes pérégrinations un samedi après midi. Alors qu’il était aux alentours de 15h et que le restaurant était donc fermé, j’étais rentré pour prendre une carte de visite et j’avais vu 3 personnes s’activer à ranger et à nettoyer. Bon je crois qu’il y avait eu une fête spéciale ce jour-là mais quand même, cela montrait que c’était propre et qu’ils ne rechignaient pas à la tâche.

P1170497

- L'équipe -

C’est le gros point fort, que j’avais vu en y passant la 1ère fois mais aussi en appelant par la suite.Il y avait juste ce serveur qui était agressif, sans doute parce qu’il s’exprimait mal mais enfin quand même on l’a vu poser des plats à la cuisine devant nous tout en faisant plus que maugréer.

- Le menu -

Salade pakistanaise aux crevettes, je ne sais pas si c’est une recette originale, ça ne m’en a pas l’air, surtout avec des crevettes mais c’est sympa et comme je dis on est là pour kiffer pas pour manger du strictly roots

P1170477

Naan à l’ail et aux herbes : tuerie

P1170488

Poulet Tikka Masala
Très bien

P1170489

Epinards au fromage
Coup de coeur total de la personne d’origine turque qui l’a prise et qui s’y connaît donc en fromage et épinards

P1170493

- Le bilan -

Une adresse du 18 pour se faire un gueuleton un soir de semaine. J’y suis donc allé 2 ans après l’avoir découvert et le repas s’est déroulé exactement comme je l’imaginais : un festin à la cool – même si tout n’est pas top -, ambiance à la fraîche de quartier, on se fait plaisir avec apéro-digeo, double naan, tout ce qui fait kiffer et on s’en tire pour 30 euros par tête.