Relais de l’Entrecôte Saint-Germain – Paris (75006)


24.04.17 - Guillaume
Relais de l'Entrecôte Saint-Germain
20 Rue Saint-Benoît
75006 Paris
01 45 49 16 00
Ouvert tous les jours
Métro : Saint-Germain des Prés (4)
https://www.relaisentrecote.fr/
- Le résumé -

C’est une valeur sûre, mais un peu chère, appréciée autant des touristes que des parisiens. A connaître.

- La petite histoire -

J’avais été à l’époque au Relais de l’Entrecôte à Toulouse et j’avais donc pu découvrir la formule : un plat unique, l’entrecôte, servi avec une sauce à l’oseille, des pommes frites croustillantes et une salade verte aux noix. Rue Saint-Benoît, je suis passé un nombre incalculable de fois en observant le ballet des touristes. Je n’avais pas été tenté. Et puis en ce jour ensoleillé du 1er tour des présidentielles, alors que je retrouvais un proche pour voir une expo de photos à la Hune, je repère une table libre, en bout de terrasse et en plein soleil. L’occasion fait le larron, hop!, nous voilà attablés.

- L'équipe -

Nous avions une serveuse roumaine plutôt sympathique.

- Le menu -

Alors l’entrecôte avec ses frites et sa salade est facturée 26,50 €. Vous pouvez être resservis, encore heureux car les 4 premiers bouts ne suffisent pas. Tout est bien, c’est l’assurance d’une formule éprouvée et jouissive qu’on vient trouver ici. Le fait est : qui fait encore une salade verte digne de ce nom à Paris? Il y en a quelques-uns oui mais c’est rare. La vinaigrette est bien dosée.IMG_3817

Les frites sont parfaites, l’entrecôte pas tout à fait assez saignante, mais désormais je le saurai, il faut commander bleu m’a dit la serveuse, l’entrecôte ayant tendance à cuire dans le plat de service. Ah je vous donne un tip, au 2ème service, ce sont les serveurs qui vous resservent directement dans l’assiette, alors qu’au 1er… et ben je ne sais pas ce que c’est, mais la serveuse avait l’air de dire que c’était plus cool de se faire servir directement dans l’assiette. Sinon, ne nous mentons pas, c’est très bon et ça se dévore avec plaisir, la viande se mêle parfaitement à la sauce qui partouze elle aussi gaiement avec les frites maison. L’ensemble est tel une belle orgie avec des voisins, connu mais diablement bon. On a arrosé ça d’une demi-bouteille de Château de Saurs, un Gaillac bio qui fait très bien le taf.

IMG_3823

- Le bilan -

37 euros pour 8 tranches d’entrecôte, deux assiettes de frites, une salade, du bon pain, une demi-bouteille de pif à 2, un café. C’est au-dessus de mon budget habituel mais c’est très bon et ce n’est pas du vol, l’assurance de la qualité. Ca se digère très bien en plus. En revanche leur site est un des plus pourris de l’espace, ça mérite un toilettage et une version responsive, enfin même pour desktop je veux dire :), rien n’est aligné.