Reuan Thaï – Paris (75011)


01.04.13 - Guillaume
Reuan Thaï
36, rue de l'Orillon
75011 Paris
01 43 55 15 82
Ouvert tous les jours
Métros : Belleville, Couronnes
- Le résumé -

Une vraie découverte que je dois à Claire Pichon de La Plus Petite Cuisine du Monde qui en a parlé dans sa sélection de restaurants pour 716.
Un thaïlandais tenu depuis plus de 20 ans par des Laotiens, le tout à Belleville. Formule buffet le midi à 9 euros qui ne m’a pas retourné mais en revanche dès que tu titilles la carte, il y a du répondant! Et le service ce jour-là était parfait, connaisseur et impliqué, y compris lorsque j’ai rappelé ensuite.

- Le lieu -

Il était complètement passé à côté de mon radar celui-là, que ce soit par mes recherches ou par le bouche à oreille, je n’en avais jamais entendu parler. Pourtant sa porte d’entrée est largement recouverte d’autocollants de guides divers. En tout cas merci Claire. Une vraie découverte qui peut sauver des vies, manger thaï et bon à Belleville, c’est possible!Il est à un angle de rue, juste un bloc en dessous du boulevard de Belleville et il existe depuis 1991. De l’extérieur il ne paie pas de mine mais ce côté sans façons est aussi propre au quartier et en plus on s’en fout donc ça tombe bien.

L’intérieur est en revanche cosy et ça c’est top : tables larges, bonnes banquettes.
En revanche si vous venez pour le buffet et que vous êtes deux, on aura tendance à vous mettre en priorité vers les petites tables de deux plutôt que celles plus confortables à banquettes.
Il y a une vraie différence selon que vous dites venir pour le buffet ou pour la carte. Par exemple ils ne prennent pas de résa le midi (mais le soir oui) mais ils gardent au moins une table de 4 pour des gens qui viendraient pour la carte.
Je suis clair?
Une fois installé, on est vachement bien, la preuve : arrivés à 13h nous sommes repartis vers 15h et quelques.

IMG_7817

- L'équipe -

Il y a le patron d’origine laotienne, sympathique et aimant bien rigoler. Ce midi-là la serveuse avait des airs thaïlandais mais peut-être est-elle aussi laotienne, de toutes façons les pays sont limitrophes. Elle connaissait en tout cas parfaitement les plats thaïlandais et les manières de les déguster. Elle a été très sympathique avec nous et m’a recommandé beaucoup de choses qu’elle aimait.

- Le menu -

La personne avec laquelle j’étais a pris la formule buffet : 9 euros (ou 9,90 je ne sais plus) à volonté.
Elle était très contente. J’ai goûté ses nems et je n’ai pas été transcendé mais son assiette avait de belles couleurs et je fais confiance à cette personne ainsi qu’à Claire et aux clients qui se resservaient régulièrement pour me dire qu’un buffet à ce prix-là est largement supérieur à ce qu’on peut trouver habituellement sur Paris.

IMG_7818

– La Yam Pladuk Foo soit une salade de poisson frit à la mangue verte
C’est ce qu’avait conseillé de prendre Claire, c’est de la folie pure ce truc.
J’ai demandé à la serveuse ce que l’on buvait en Thaïlande pour accompagner ça, « un coca » m’a-t-elle répondu. C’est délicieux avec un Coca je confirme.
C’est super frais, un régal, je vous laisse la goûter et savourer vous-même.

Ce que m’a dit le patron à la fin c’est que les restos sur Paris ont tendance à la faire plus sucrée et qu’ils étaient les seuls à la faire comme ça. Ca je ne sais pas mais elle tue, c’est sûr, tellement qu’on n’a pas envie de la goûter ailleurs.
IMG_7820
La serveuse nous a aussi recommandé :
– Tod Man Pla : Pâtés de poisson frits à la thaï
– Kai Baiteuil : Poulet en papillotes de feuilles de bandanus frits
– Yam Pi Kwai : Salade de fleur de bananier aux crevettes et poulet
– Som Tam Thai : Salade de papaye verte thaï
– Tom Yam : Soupe de citronnelle
Et en dessert le riz gluant à la mangue

- Le bilan -

Il est vite vu, si l’on veut manger pour pas cher à midi on peut tenter le buffet.
Perso je n’ai pas été bluffé, en revanche je reviendrais carrément pour explorer la carte.
Les thaïs sont souvent tendance lounge ou alors quand ils sont roots, c’est parfois pas fou, là le mélange resto de plus de 20 ans et proprios laotiens sérieux et passionnés, c’est un sure shot.
J’ai rappelé lors de l’écriture de l’article afin d’avoir des infos sur l’orthographe du Yamp Pladuk Foo (c’est une transcription phonétique que eux ont faite et ils m’ont dit avoir été copiés par d’autres restos), je suis tombé sur un monsieur qui n’était pas celui que j’avais vu la 1ère fois.
Il était tout aussi sympathique, a pris le temps de me répondre et connaissait en plus parfaitement les plats et leur histoire.
J’ai entendu dire que le resto avait baissé ces derniers temps, à voir donc si sur le long terme, mon avis enthousiaste tient toujours le coup. Pour ce que j’en ai vu ce jour-là, ça allait très bien.