Une autre option éthiopienne à Paris : l’Abyssinia – Paris (75020)


17.06.17 - Guillaume
Abyssinia
5 Rue Martin Garat
75020 Paris
01 40 31 66 42
Ouvert tous les soirs seulement
Métro : Porte de Bagnolet (3)
http://www.abyssinia.fr/
- Le résumé -

Voilà une nouvelle pioche éthiopienne du côté de la porte de Bagnolet, elle avait complètement échappé à mon radar., C’est d’excellente facture pour un très bon rapport qualité-prix, mention spéciale à la fraîcheur des ingrédients.

- La petite histoire -

C’est Dj Suspect qui m’en a parlé, grand bien lui fasse.

- Le lieu -

Il est situé dans une petite rue cachée qui tombe dans la rue Belgrand, résultat : on est pépère. La déco est chaleureuse et, point important, la musique éthiopienne qui y est jouée y est de qualité. Si vous voulez écouter les mixes 716 de musique éthiopienne, suivez ce lien.IMG_5500

- L'équipe -

C’est un couple qui est aux commandes, très gentil. Le soir, une partie de l’équipe papotait et il fallait parfois se lever pour leur demander 2, 3 trucs mais rien à redire de spécial à part ça, ils sont souriants et nous ont laissé rester alors que nous étions les derniers clients.

- Le menu -

Certains d’entre nous avaient pris le menu découverte qui inclue en entrée une purée de lentilles ou de pois chiches. J’ai goûté un morceau dans leur assiette, ça m’a bien plu, c’est fort en ail et gingembre mais très frais. J’ai donc pris une purée aux pois chiches qui m’a moins convaincu que celle aux lentilles. De toutes façons la suite est tellement consistante que je ne vous conseille de vous partager une entrée à 2, au minimum.IMG_5460

Ensuite notre plat avec pour ceux qui ont pris le menu découverte : du doro wot (le poulet mariné épicé, un des grands classiques) et du alicha wot (ragoût de boeuf). Enfin pour les autres, il y avait du tartare (kitfo), du yawazé tibs (grillade de boeuf épicé) et du gored gored (du boeuf en cube cuisson bleu).

Première constatation, le plat est magnifique, les couleurs vives, les légumes superbes, tout respire la fraîcheur et le fait maison. Effectivement le kotfo, le tartare, un plat qui ne tolère pas l’à peu-près est très réussi. La viande est de qualité, y compris le poulet, chapeau. C’est très bien servi. Seul petit regret après coup, j’aime les tibs bien grillés et secs, ici je les ai trouvés trop saucés à mon goût.

IMG_5479

Le café est servi dans les règles de l’art mais je l’aime un peu plus parfumé. Bon cela étant ils nous avaient prévenu qu’ils l’avaient fait plus léger car il était déjà tard.

IMG_5478

- Le bilan -

Mention spéciale pour l’authenticité du lieu, la qualité des ingrédients et la gentillesse de l’équipe. Mon préféré à Paris jusqu’ici pour l’atmosphère, avec Habesha et Itegue Taitu.