Le végétarien Tien Hiang toujours aussi bon – Paris (75010)


27.11.17 - Guillaume
Tien Hiang
14, rue Bichat
75010 Paris
01 42 00 08 23
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 12h à 14h30 / 18h30 à 22h30
Métro : Goncourt (11)
Bus : Alibert (46, 75)
http://www.tien-hiang.fr
- Le résumé -

Le végétarien Tien Hiang qui a déjà eu plusieurs vies (rue du Chemin Vert, ici rue Bichat) est désormais passé des mains des parents à celles des enfants qui ont rajeuni l’endroit question déco et carte. Le changement dans la continuité, pour le meilleur.

- La petite histoire -

Ma chronique initiale remonte à juillet 2011, à l’époque le restaurant avait moins de succès : la décoration était moins engageante et le quartier avait lui aussi un peu moins de succès.

- Le lieu -

Je n’ai pas réussi à prendre des photos car la salle était remplie donc pas moyen d’éviter des visages. Sachez qu’elle se compose de grandes tables avec des bancs de chaque côté donc ne cherchez pas un dîner intimiste ici. Le meilleur plan pour de la tranquillité reste les deux tabourets face à la fenêtre mais pour cela, venez tôt!, genre 19h30.

- L'équipe -

L’équipe est jeune mais connaît sa carte sur le bout des doigts. Au service, c’est plutôt efficace et enjoué.
HipstamaticPhoto-532296780.915448

- Le menu -

Bon déjà, menu midi à 12 balles!, entrée-plat-accompagnement-dessert, fat! La carte a été revue, elle est plus claire et plus engageante, tout est très bien expliqué.. Ils ont même un menu en anglais/chinois. J’ai trouvé la cuisine moins grasse qu’auparavant, mieux présentée aussi, un rapide coup d’oeil aux photos de ma précédente chronique a confirmé cette impression. Ici ce sont des produits originaires de Taïwan qui sont principalement utilisés mais la cuisine est d’Asie du sud-est, majoritairement vietnamienne et thaïlandaise.

HipstamaticPhoto-532290944.632129

Assortiment vapeur : 2 Fun Ko, 2 Ha Kao, 2 Banh Cuon pour 8 euros

IMG_9552

La marmite Tien Hiang : riz, fromage, « boeuf » tofu, oignons, champignons. Le jeune homme m’a expliqué que son père lui faisait ce plat à la maison. La 1ère fois que son père lui a annoncé qu’il allait cuisiner du riz avec du fromage, le fils est resté circonspect, mais a vite changé d’avis en le dégustant. Du coup, il a choisi de le faire figurer sur la nouvelle carte. C’est une plat d’hiver délicieux, réconfortant et léger.

HipstamaticPhoto-532291750.151154

Mon pote avait pris du boeuf au poivre, kif pour lui aussi.
HipstamaticPhoto-532293244.978296

Après s’être partagés un assortiment vapeur pour 2 puis avoir chacun mangé son plat, nous avions encore de la place pour un extra. Ce sera le magret de canard!

HipstamaticPhoto-532296772.667192

- Le bilan -

Pour ce festin accompagné de 4 bières, nous nous en sommes tirés pour une trentaine d’euros par personne. Nous avons eu des conditions de rêve, 2 places isolées disponibles de suite; au risque de me répéter je ne ferais pas la queue pour attendre de manger comme les personnes qui attendaient dehors quand nous sommes sortis. Tien Hiang est une valeur sûre qui ravira les végétariens comme les carnivores : il y a du goût, la référence carnée des noms de plats est ludique et il n’y a pas d’arrière plan philosophique pesant, comme c’est parfois le cas – mais de moins en moins – dans certains végétariens.