Zaatar – Paris (75011)


18.02.14 - Guillaume
Zaatar
49, boulevard Voltaire
75011 Paris
Métro : Saint Ambroise, Sortie n°5, Ligne 9
- Le résumé -

Rien de plus agréable que lorsque ton instinct ne te trompe pas. Ce libanais qu’on peut facilement rater boulevard Voltaire et qui avait attiré mon attention alors que je passais devant par hasard un soir, s’avère une redoutable bonne pioche pour qui veut manger proprement et sainement sur la route. Et en plus y a pas le flonflon néo street food, produits bio, name dropping à tous les étages et tout le truc qu’on nous déverse non stop depuis deux ans dès qu’un barbu ou une australo-californienne se met à faire des sandwiches.

IMG_8240

- Le lieu -

Il est petit et propre, ce dernier point se voit tout de suite. J’ai demandé s’ils avaient des toilettes (c’est désormais 1 euro au Louvre, hors de question), le jeune homme m’a indiqué la porte du fond : toilettes propres, ça fait plaisir.

Les plats ont fière allure derrière la vitrine. On repère le four traditionnel « rond » sur le côté. Il y a 6 places au comptoir face au mur. Ouh qu’on est bien.

 

1013778_10152238495048979_852553899_n

- L'équipe -

Le jeune homme qui est là m’avait déjà fait bonne impression lorsque j’étais rentré la 1ère fois un vendredi soir : la tenue, l’accueil, … Quand j’y suis revenu un samedi après-midi, j’ai retrouvé la même atmosphère. Il m’a expliqué être mi-marocain, mi-libanais et avoir travaillé comme chef dans des restaurants italiens. Un personne de sa famille a longtemps travaillé dans un autre bon traiteur libanais de Paris et a décidé de monter cette affaire avec lui. On voit tout de suite qu’il y a du bagage.

IMG_8224

- Le menu -

Ici la spécialité c’est la galette traditionnelle, Zaatar, qu’on peut fourrer de quantité de choses, le choix est large.

J’ai pris l’assiette Mouchakal (c’est ce qu’on dit quand on est amoureux d’un chacal : « Mouchakal à moi »).

J’ai donné carte blanche au chef pour qu’il mette les choses qu’il aime.

J’ai donc eu du hommos, du taboulé, du chawarma, des pommes de terre sautées. L’assiette est à 12,50, tout est d’une grande fraîcheur. J’ai accompagné ça d’un Ayran qui est à 1,50 euros, prix très honnête.

IMG_8236

 

Le pain maison fait minute est délicieux.

 

IMG_8234

IMG_8239

- Le bilan -

Un bon plan très bien situé, une fois qu’on sait où il est. En effet il est à deux pas de la République, au croisement de Voltaire et Richard Lenoir, un coin un peu pauvre pour la cuisine à emporter; mais le fait qu’il soit dans un angle fait qu’on peut aussi facilement passer à côté.