Zicatela – Paris (75009)


24.04.14 - Guillaume
Zicatela
8, rue Geoffroy-Marie
75009 Paris
01 42 46 62 71
Ouvert du lundi au vendredi de 11h45 à 15h00 et de 19h30 à 23h30, et les samedi et dimanche de 19h00 à 23h30
Métro : Grands Boulevards
https://www.facebook.com/pages/ZICATELA-RESTO/114171395295775?sk=wall&filter=12
- Le résumé -

Un mexicain simple et goûtu, comme il y en a trop peu sur Paris. C’est pas cher (à part les bières) et recommandé par des mexicains. L’autre avantage c’est qu’il est dans le quartier Grands Boulevards, assez pauvre en bons plans,

IMG_1653

- La petite histoire -

J’étais au Nuba et je discutais avec une barmaid d’origine mexicaine, je lui confiais mon désarroi vis-à-vis de l’absence de bons mexicains à Paris. Là-dessus elle me dit qu’il y en a un qu’elle adore, qui est délicieux, pas cher et bien servi.

- Le lieu -

Je ne l’avais jamais remarqué alors qu’il existe depuis 2003 semble-t-il. Il est situé dans cette rue Geoffroy Marie, assez discrète finalement. On a tôt fait de rester sur la rue du Faubourg Montmartre et de la manquer, or dans le coin il n’y a pas beaucoup de bonnes adresses, c’est du vite fait qui capte les banlieusards en goguette; voilà une bonne raison de connaître de ce Zicatela.

IMG_1659

La salle du rez-de-chaussée est très limitée, on ira donc se mettre de préférence à l’étage. Là aussi, ce n’est pas grand mais on se sent quand même nettement mieux.

IMG_1655

IMG_1654

- L'équipe -

Il y avait un serveur mexicain, une serveuse colombienne et un chef bengali!, ça c’était la meilleure car il ressemblait vraiment à un mexicain si bien que lorsque j’ai été lui parler en espagnol et qu’on m’a dit : « non il ne parle qu’anglais », j’ai cru à une blague.

Bengali ou pas, il cuisine bien mexicain. J’ai fait remarquer que l’enchilada était très bonne mais que les frijoles (haricots rouges) n’étaient pas très chauds et le chef comme le serveur m’ont paru réactifs et m’ont dit qu’ils allaient faire attention.

Quand j’ai appelé pour réserver avant de venir, j’ai eu un monsieur très accueillant au téléphone et j’ai été donc étonné quand personne n’a semblé tilter quand nous sommes arrivés. En fait c’est le patron que nous avions eu au téléphone : il est à Biarritz et transmet le message à ses employés, au moins on sent qu’il tient toujours la barque, c’est bon signe.

- Le menu -

IMG_1657IMG_1649IMG_1647IMG_1648

Je décidais de m’en remettre au serveur et lui demandais de choisir un plat qu’il aimait bien. Il est parti sur une enchilada qui est servie avec la sauce mole soit noire (au chocolat) soit verte, plus relevée. Il préférait la verte, ça tombe bien, moi aussi.

10 euros c’est le bon prix pour ce plat revigorant, l’enchilada était servie très chaude et n’était pas sèche du tout, j’ai pris un vrai plaisir à la manger, un goût authentique, le poulet à l’intérieur n’était pas honteux. Bien!

Comme je le disais précédemment pour ce type d’assiettes c’est important que toutes les coupoles à côté soient au diapason, là ça allait, sauf les haricots qui mériteraient d’être aussi revigorants que l’enchilada (plus chauds!).IMG_1652

En revanche pour la bière, ils bastonnaient trop sur les prix, 6 euros c’est too much. Quand je vois qu’ils les vendent 2,50 max. à la Mercatienda Latina, je trouve que ça fait trop, et 6 euros pour une bière c’est trop, même dans l’absolu, surtout quand le plat est à 10 euros.

IMG_1650

- Le bilan -

Un bon plan à connaître, sans prétention mais efficace et goûtu (il reste à explorer la carte) et d’un bon rapport qualité-prix.