Banh Mi 88 – Paris (75013)


15.06.21 - Guillaume - 716lavie
Banh Mi 88
88 Avenue d'Ivry
75013 Paris
07 80 96 88 88
Ouvert du mardi au samedi de 9h à 17h, le dimanche de 9h à 16h, fermé le lundi
Métro : Tolbiac (7), Olympiades (4)
Bus : Choisy - Tolbiac (62, 64)
https://banhmi88.eatbu.com/?lang=fr
- Le résumé -

Un bahn-mi fatal avec tout ce qui faut : le bon prix, la garniture, le pain tout à fait correct, l’esprit y est.

- La petite histoire -

Je l’ai découvert grâce à @yesisthelife que je remercie à nouveau ici. J’avoue que puisqu’il est situé en face de Khai Tri, pas loin de Thieng Heng et du Coupi Bar, je n’y serai sans doute jamais allé vu que j’avais déjà ces adresses solides. En plus j’ai toujours un a priori négatif sur ces restos viets dont le nom se termine par le numéro de la rue (88 avenue d’Ivry ici). Comme quoi 1) on peut se tromper 2) les bonnes planques du 13, quand on croit en connaître suffisamment, y en a encore, d’où l’intérêt d’être à l’écoute même si, avouons-le, les conseils donnés ne font pas mouche à chaque fois loin s’en faut.

- Lieu -

C’est petit, pas de places assises, on vient, on commande et zou, il y a cependant quelques tables dehors comme sur la photo plus haut.

- L'équipe -

La patronne travaillait avant au resto voisin Chez Huyhn (en espérant ne pas me tromper).

- Le repas -

Donc ici c’est du solide, ce spot a été créé il y a un an en 2020 en plein covid donc. Bon alors déjà les dwiches c’est porc, poulet et tofu et basta (version maxi ou pas) et puis t’as une formule fatale à 8 balles bahn mi + bubble tea, fallait la trouver celle-là. Ils font du riz gluant aussi au poulet, au porc, au tofu, beaucoup me l’ont conseillé.

J’ai demandé à la dame de choisir pour moi le bubble tea qui correspondrait le mieux à mon banh mi porc, elle m’a dit « café », allez pour le bubble café, chantmé et original (même si je préfère du lait de soja avec le banh mi). Le dwich est nickel : bon pain, lanière large de carotte qui croque, coriandre bien en place, le piment qui va bien, la viande bonne aussi, pas le fil dans les dents, c’est du sans-faute.

Ce que m’a dit une habituée du lieu qui vit dans le quartier, c’est que parfois la qualité de la garniture est un peu inégale, au niveau de la viande ou du tofu, mais ça reste toujours très bon : “Genre au début le poulet était détaché d’une cuisse de poulet grillé. Parfois il était différent. Le tofu est la plupart du temps mariné dans une sauce trop bonne mais une fois j’ai eu du tofu frit sans aucune sauce donc pas trop de goût. Et la dernière fois j’ai eu peu d’herbes aromatiques. Mais ça c’était la première fois, peut-être une difficulté d’approvisionnement.” Voilà, à voir sur le long terme.

- Le bilan -

Je pense effectivement comme @yesisthelife et bien d’autres qui ont réagi à mon post instagram que c’est le banh-mi parisien qui m’a le plus enthousiasmé récemment, mais je garde aussi bien sûr une affection particulière pour celui du Coupi Bar (le combo sandwich/équipe) et celui pas cher, accompagné de lait de soja maison de Thieng Heng.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Captcha loading...




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris