Brasserie Robert – Tournai (Belgique)


16.10.19 - Guillaume - 716lavie
Brasserie Robert
Chaussée d'Antoing 2
7500 Tournai
+32 69 44 30 77
Ouverte les midis du mardi au jeudi, les vendredi et samedi soirs et le dimanche midi
https://www.facebook.com/brasserierobert/
- Le résumé -

Du lourd! Si vous voulez expérimenter une cuisine authentique à l’ancienne, au milieu de locaux, la brasserie Robert de Tournai est pour vous, un peu à l’écart du centre (en vélo c’est mieux). Attention ce n’est pas donné, mais vous vous régalerez et vous vous en souviendrez.

- La petite histoire -

Celui-là je suis assez fier de l’avoir trouvé. Il n’était dans aucune des recommandations qu’on m’avait faites. J’ai épluché le web et j’ai senti que ça sentait bon 🙂 En plus c’était quasiment le seul ouvert le dimanche, il y avait aussi Nou qui faisait un brunch puis un déjeuner, mais ce n’était pas le même registrer. J’ai appelé la brasserie Robert pour réserver et la dame au téléphone était assez alerte et enjouée. Ca m’a plu.

- Lieu -

C’est à la fois un troquet et un restaurant derrière, on dirait un peu Le Doris à Penmarch en Bretagne, quant à la cuisine elle m’évoque à la fois celle de l’Auberge Saint-Jean de Luz et des Routiers à Paris. Le buffet est une pièce de collection. La patronne était étonnée que je ne connaisse pas le nom du gros rond-point qui était devant chez eux car tous les Tournaisiens le connaissent m’a-t-elle dit. En faisant des recherches sur le lieu, je suis tombé sur cet article, en accès payant, mais qui me donnait des infos : l’une sur l’aspect général de l’établissement, l’autre sur le fait que le couple de restaurateurs avait quitté un précédent resto de la ville pour venir ouvrir cette brasserie.


- L'équipe -

La patronne, la voilà dans cette vidéo que j’ai réalisée, ça ne trompe pas. Son mari est en cuisine. Il y avait aussi une jeune serveuse en formation qui faisait un boulot extraordinaire. Elle était efficace et savait composer avec les clients. Question service, il y a eu pas mal d’attente entre le plat et la carte pour les desserts ainsi que le dessert, mais bon, ça n’a pas entamé notre bonne humeur.

- Le repas -

Nous y étions jour de fête nationale belge. Il y avait donc un menu spécial à 38 euros, ce qui était un peu beaucoup par rapport à ce que nous avions prévu de dépenser.

Nous avons donc lorgné du côté de la carte.

Spécialités ; Bouillabaisse maison et langue de veau, y a bon!

Allez hop, un jus de tomates pour démarrer.

Pour les vins, on reste raisonnable, la veille on a bu une bouteille et deux whiskies à l’Ortica, on prend donc une demi-bouteille de blanc qui va s’avérer très bonne.

Plats

Je demande quels poissons figurent dans la bouillabaisse, la serveuse va gentiment en cuisine et revient avec une liste des poissons, c’est mignon.

Une bouillabaisse maison dans le nord ce n’est pas tous les jours. D’ailleurs je ne connais pas un seul endroit qui propose la bouillabaisse à Paris, il semble qu’il y en avait un dans le 6ème selon des amis à moi, mais il a fermé depuis déjà plusieurs années. Bref, une bouillabaisse c’est Marseille ou la Belgique pour moi, on y va, surtout qu’elle n’est pas trop chère. Elle est très bonne ma foi, elle pourrait être un peu plus relevée selon moi mais je n’ai pas à me plaindre.

Les croutons, la sauce rouille, le gruyère râpé, rien ne manque mon capitaine.

La personne qui m’accompagne fait péter la langue de veau, ouhaya, comme dans le livre!

Nos voisins prennent une sole meunière, ce n’est pas si facile d’en faire une belle comme ça, que a chapelure soit bien dorée et uniformément.

Dessert

Je ne résiste jamais à une coupe colonel.

- Le bilan -

L’addition tournait autour d’une quarantaine d’euros par tête, ce n’est donc un bistrot à petits prix mais encore une fois, une telle cuisine maison, qui plus est en Belgique, ça ne se rate pas. Et l’ambiance de la salle vaut tout l’or du monde : le couple âgé qui fait sa sortie du dimanche, la dame seule, le monsieur d’une cinquantaine d’années avec sa maman, le couple d’une soixantaine d’années qui prend assiette de pâté, melon jambon de Parme puis sole meunière, tout ça, ça ne s’invente pas. Brasserie Robert stickée 716, ce n’est pas Trip Advisor ou Lonely Planet qui vont débarquer de sitôt ici!

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Inscrivez-vous à la newsletter !

* Champ obligatoire