La Boca Loca – Miramar, Wellington (Nouvelle Zélande)


10.09.13 - Guillaume - 716lavie
La Boca Loca
19 Park Rd Miramar
6022 Wellington
+64 4-388 2451
Fermé le mardi, sinon lundi, mercredi et jeudi de 11h à 22h, le vendredi jusqu'à tard, le samedi de 9h à tard et le dimanche de 9h à 21h, ouf! Et les sandwiches seulement de 15 à 17h
http://www.labocaloca.co.nz/
- Le résumé -

Celui-là c’est clairement l’un des coups de coeur du séjour. D’abord parce qu’on n’a pas de bonne cuisine mexicaine à Paris, ensuite parce que celle-là tape dans le mille de façon ébouriffante : accent mis sur les produits locaux de grande fraîcheur, cuisine authentique, accueil chaleureux. Tout y est!

- Lieu -

Il a ouvert il y a deux ans et il est situé à Miramar, la banlieue proche de Wellington, le long de la mer. Il faut une voiture pour y aller. A l’intérieur on dirait un grand loft mais les couleurs réchauffent le tout.

- L'équipe -

Elle était tenue ce jour-là par une jeune chef mexicaine adorable. En même temps dans la partie About Us du site, je ne la retrouve pas.
J’ai papoté avec elle à la fin, je l’ai complimentée sur sa cuisine et émis une remarque sur le dessert, elle était complètement ouverte à la discussion et touchée, ça fait plaisir.
L’équipe était aussi très sympa, je me permets néanmoins de mentionner qu’un serveur gagnerait à avoir une allure un peu plus soignée.

- Le repas -

Visite n°1 : le déjeuner
Le repas
Ici on met l’accent sur les produits organiques, locaux, la pêche durable, la volaille fermière et ça se sent.
Allez on se fait plaisir, le jus du jour : vanille et fraise je crois:), délicieux!

Plat
J’ai demandé à la serveuse son plat favori et ça tombe bien, c’était celui auquel j’avais pensé et aussi sur lequel avait craqué la personne qui m’accompagnait : burritos au poisson séché!
Pescado Ahumado ;
Poisson séché, oignons, laitue, tomates, riz organique et chipotle mayo avec
salsa ranchera & sour cream.
Une tuerie!!! Je n’aime pas voir ce mot à foison dans les chroniques culinaires mais  c’est le mot français à employer pour décrire l’effet ressenti. La fraîcheur explose en bouche et c’est souvent ce qui manque  à Paris :  la cuisine mexicaine  y manque de percutant, trop pataude à mon goût.
En plus en Nouvelle Zélande, la cuisine d’inspiration anglo-saxonne souffre de l’emploi abusif de patates frites, de pain, de crème, et donc là cette fraîcheur et cette légèreté étaient bienvenues!


Dessert
Flan de coco
Le traditionnel flan mexicain à la noix de coco et au caramel d’hibiscus.
Le flan en lui-même était divin mais j’ai trouvé dommage qu’on ait cherché à remplir l’assiette en lui adjoignant autant de noix de coco et de chips de chocolat, les deux étant très croquants par rapport au flan. Le dessert gagnerait  à être servi dans une assiette plus petite et de manière plus dénudée, c’est la suggestion que j’ai faite à la chef.

Comme on ne s’arrête pas en si bon chemin, il était temps d’essayer la glace au chocolat maison, parfaite. En plus vous pouvez emporter le reste, ils vous la mettent dans une boîte prévue à cet effet.

Le bilan
La Boca Loca, oui!

Visite n° 2 : le brunch
La Boca Loca est aussi réputée pour son brunch. Elle est de plus située juste à côté du magnifique cinéma Roxy, autant vous dire que la combinaison des deux est parfaite.

Jus de fruits du jour : jus de citron


On suit les conseils de la serveuse :
Quesadilla Chilangas con Hongos
Des quesadillas aux champignons, nopales (cactus) et feta servies avec une crème au coriandre mexicain.
Là encore on sent le bon goût du frais (je ne sais pas si ça se dit mais je pense que vous me comprenez). Les haricots auraient pu être plus chauds, qu’à cela ne tienne, à peine dit, la serveuse me propose de m’en rapporter d’autres bien chauds.
Je vous indique aussi les recommandations de l’autre serveuse qui m’ont eu l’air bien aussi :
– la quesadilla sincronazida (bacon, cheddar, oignons et chipotle)
– tostada de haloumi y verduras (tortillas à l’haloumi, courgettes, maïs, piments rajas)

En dessert des bananes au miel (ou apparenté) avec fromage blanc et cacahuètes grillées.

Pour finir, une spécialité : un Mexican Mocha, à savoir un chocolat mexicain pimenté et mélangé avec du café.

- Le bilan -

Le bilan ne change pas! C’est bon et on y retourne.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*





Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

 Paris je t’aime - partenaire officiel 2022