Pelmeni Paris – Paris (75017)


03.08.21 - Guillaume - 716lavie
Pelmeni Paris
16 Rue Torricelli
75017 Paris
01 45 72 01 35
Métro : Ternes (2), Porte de Champerret (3)
RER : Péreire Levallois (C)
Bus : Pierre Demours (92, 341), Eglise Saint-Ferdinand (43)
- Le résumé -

Cette adresse est entièrement dévolue aux Pelmeni, prioritairement à emporter mais heureusement la restauration sur place se développe avec une petite dizaine de couverts. Un lieu authentique et abordable qui délivre des pelmeni fort goûtus.

- Lieu -

Le resto a ouvert en février 2021 et en est encore à ses débuts, il faut l’encourager. J’avoue avoir un faible pour la restauration sur place – celle-ci est en train de se mettre en place justement (achat de vaisselle, etc…) – car le goût des pelmeni donne définitivement envie de revenir.

- L'équipe -

Raphaël Eskidjian, qui a déjà une expérience dans le domaine du pelmeni, a créé cette adresse et, connaissant déjà mon travail, m’a contacté pour que je vienne essayer. Le jour où je suis venu, il était aidé en salle de sa soeur. Son projet est à terme de pouvoir fournir des revendeurs car il a acquis une machine pour cela (voir la partie “Le repas” plus bas).

- Le repas -

La spécialité ce sont  les pelmeni mais les recettes, bien que gardant une base classique, ont été enrichies (herbes, épices) : ils sont délicieux, nous avons goûté ceux au porc et à l’agneau, 9,90 euros les 12 pièces et en rajoutant 3 euros on a une boisson et un dessert.

Pour le moment les pelmeni sont encore faits à la main mais l’investissement principal du lieu est cette machine à pelmeni dénichée à Omsk et capable de produire des pelmeni en quantité industrielle, le but étant de fournir des distributeurs.

Quantité ne rime pas avec baisse de qualité car les produits sont soigneusement sourcés : porc kintoa, farine du moulin des frères Chaudé à Versailles, boeuf d’Auvergne, viandes également de la ferme biologique de Normandie et j’en passe. La salade Olivier était réalisée avec soin mais ne m’a pas fait une impression particulière.

Les pirojkis sont très bons, en pâte briochée et non feuilletée, on a goûté chou et champis, mention spéciale au chou.


Enfin la vatrouchka est servie chaude,  je préfère la manger froide, cela fait mieux ressortir les saveurs et surtout après un repas avec pas mal de pâte, j’aime la fraîcheur du dessert froid.

J’ai mangé aussi un Medovik, gâteau à base de miel, amandes et crème mais je n’ai pas été conquis, je l’ai trouvé un peu sec.

Enfin j’ai beaucoup aimé l’eau gazeuse géorgienne à 2 euros les 50cl. Il y a une sélection de vins arméniens et géorgiens, de vodkas russes et de liqueurs de vodka polonaises.

J’ai pris un peu de cette liqueur de vodka polonaise à la noisette en dessert, ça passe bien.

- Le bilan -

Ce sont décidément les pelmeni et la chaleur de l’accueil qui me donneront envie de revenir et sans doute aussi la localisation car dans ce coin-ci il n’y a pas foule d’adresses à la fois bon marché et qualitatives. J’avais chroniqué Chez Kim juste à côté sur le site et l’avais mis dans mon Bon Plan Restos, vous voilà équipé d’une nouvelle adresse dans le coin.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Captcha loading...




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris