Shiki – Boulogne (92100)


25.03.13 - Guillaume
Shiki
53, rue Gallieni
92100 Boulogne-Billancourt
01 47 61 94 22
Fermé le dimanche
Métro : Marcel Sembat , Porte de Saint Cloud
http://restaurant.shiki.free.fr
- Le résumé -

Un japonais « intelligent » dans la mesure où la patronne, bien que française, a décidé de n’engager que du personnel japonais, connaisseur et appliqué, afin de proposer une authentique cuisine japonaise à Boulogne.
Il y a des hauts (serveuse japonaise maîtrisant parfaitement sa carte, chef sushi souriant n’hésitant pas à nous parler) et des moins hauts (tiramisu thé vert pas dingue, tables tout de même bien rapprochées par endroits) mais ce restaurant mérite un coup de chapeau car il prouve qu’en aimant vraiment une cuisine, et donc en la respectant, on peut faire bouger des gens de bien loin pour venir la déguster.
A l’inverse il montre du doigt la faiblesse de l’offre moyen de gamme des japonais parisiens.

 

- La petite histoire -

C’est un ami travaillant à Boulogne qui l’avait trouvé en cherchant sur le net un japonais à Boulogne.
Après qq recherches, j’avais vu que Shiki était Foodingué et tout le toutim. Parmi les avis trouvés sur le net on trouvait des gens ravis et d’autres qui regrettaient un service trop expéditif le midi.
En arrivant là-bas j’ai réalisé que j’étais venu manger ici il y a 6 ans lorsque c’était encore un restaurant portugais, cela fait 4 ans que Shiki est là.

- Le lieu -

Le restaurant a deux salles, une grande d’abord et une plus petite derrière.
La déco est plutôt réussie, les tables sont bien décorées, seul hic, il y a peu de tables de deux tranquilles. Celles qui le sont sont collées contre un mur dans un passage.

IMG_7610

- L'équipe -

Nous avons eu d’abord une serveuse japonaise très sympathique, qualifiée et débrouillarde, ensuite nous avons eu un jeune homme toujours japonais (tout le monde est japonais à part la patronne), toujours aussi sympathique mais moins débrouillard, plus timide, ayant plus de mal à recommander des plats. Enfin en partant nous avons vu la patronne qui était à la caisse.

- Le menu -


IMG_7613

Les menus déjeuner tournent entre 16 et 19,50, ça va pour de la bonne cuisine.
Les menus du soir sont eux entre 32 et 45.
Il y a aussi des plats du jour marqués à l’ardoise qui peuvent être pris dans le cadre d’un menu déjeuner.

IMG_7611

La serveuse nous recommandait ce jour-là :
le maquereau grillé au sel, le steak haché à la façon Wafu, la soupe de nouilles (Udon) au poulet.
J’ai pris un Udon au poulet servi avec 6 sashimis et la personne qui m’accompagnait le steak haché.
Signalons qu’ils ont l’Asahi à la pression, ce qui est bienvenu (4,50 euros).
IMG_7615
Entrée
Les makis qui accompagnaient mon Udon étaient exceptionnels, vraiment.
Riz tiède, et non froid!, feuille d’algue bien goûtue elle aussi, wasabi déjà incorporé, un gingembre qui n’est pas rose et ne sent pas le chimique à plein nez.
Très belle entrée en matière.
IMG_7616
Plats
Derrière l’Udon, très beau, il aurait pu avoir un goût plus prononcé mais pour un restaurant qui n’est pas spécialisé dans les Udons (pas comme Sanukiya), c’était de très bonne facture.

IMG_7619

La personne qui était avec moi a pris le steak haché à la façon Wafu était ravie, voilà ce qu’elle en dit avec ses propres mots :
« Le steack etait accommodé avec de la chapelure et je ne sais plus quoi (oignon ou persil). Il y avait des pousses de soja et des lamelles de champignons (pleurotes) en accompagnement. La sauce était au radis blanc et à la sauce soja. C’était très doux. Comme tout ce plat en fait. Ca glissait. »

C’était le coup de coeur de la serveuse et on peut être sûr qu’elle parlait avec le coeur, personnellement je ne suis pas fou de ce genre de plats. Mais à tout le coup, c’est bien préparé avec de beaux ingrédients.
IMG_7618
Dessert
Un tiramisu au thé vert que je n’ai pas personnellement pris. D’une manière générale, je ne suis pas fou des desserts « adapatés », tiramisu italien avec du thé vert mais la personne a beaucoup aimé et c’est ça qui compte:)
« Quant au tiramisu au the vert, parfait. Le bon gout légèrement âpre du thé matcha associé à un mascarpone tres crémeux, presque compact, mais dans le bon sens. »
IMG_7621
En fin de repas, j’ai pris le thé fumé, très bien.
IMG_7620

- Le bilan -

Le bilan est bon pour le midi, maintenant il faut voir ce que cela donne le soir, si la prestation suit pour un tarif de 40 euros.
En tout cas pour ce que j’en ai vu, on ne peut que dire bravo devant un mélange si brillament réussi de cuisine et de service authentiquement japonais alors que la clientèle visée n’est pas japonaise.
Si on prenait moins les gens pour des cons à Paris, on n’aurait pas besoin d’aller à Boulogne pour voir ça. Je sais que les loyers sont chers à Paris – à Boulogne aussi cela étant-, mais il est tout de même dommage de trouver aussi peu de restaurants japonais à Paris qui soient moyen de gamme tout en restant authentiques (Nakagawa remplit bien cette mission).

IMG_7612