Palerme (Italie)


27.04.16 - Guillaume - 716lavie
- Infos Pratiques -

Avion Ryanair

Vol Paris – Palerme à 9,90 euros l’aller simple. L’aéroport est à 20kms du centre ville mais il y a des navettes pour 7 euros environ.

- Le résumé -

Cet article est la synthèse de 2 voyages, un premier en janvier 2016 et un autre en octobre 2021.

Je recommande Palerme en hiver, notamment en janvier. Nous avons eu la chance d’avoir très beau temps, juste après une semaine de pluie cela étant. Mais on m’a dit que février et mars sont plus propices aux mauvais temps. Par ailleurs il y a une offre Ryanair en hiver, 10 euros l’aller simple. C’est l’occasion de voir la ville sans touristes, ni grosse chaleur, du coup on visite les lieux connus bien plus rapidement (pas de queue) et on est plus longtemps dehors (pas besoin de se poser pendant la canicule de la mi-journée).

Palerme n’est pas une ville facile, il faut lui accorder du temps, malgré la désorganisation, la saleté parfois. Un ami disait qu’elle avait des airs de Beyrouth, qu’il n’avait jamais vu de grande ville européenne avec des rues du centre sans asphalte ou bien défoncées. Beaucoup ne restent quasiment pas à Palerme et font la Sicile en 8 jours; quand j’ai dit que j’allais y rester 5 jours, on me répondait : “ah oui?, tout ça?!”

- Hôtels -

Airbnb – Colombo’s Flat
Voir la page de l’appartement

Un appartement qui m’a été recommandé pour 2 personnes par Pierre Costes, un ami habitué de Palerme dont je parle dans la partie “Restaurants” : “Marcello est hyper sympa, disponible…et l’appart est dans un coin hyper calme dans le quartier de Monte di Pieta, à 3 minutes de la cathédrale. Pas cher, parfaitement clean et parking à 20 mètres.” J’ajouterai que suite à mon 2ème voyage, je serai enclin à séjourner dans ce quartier qui a le double avantage d’être très légèrement excentré donc sans beaucoup de touristes et calme le soir. Par ailleurs la trattoria Ai Cascinari (voir “Restaurants” plus bas), la meilleure pioche que j’ai essayée dans le style tradi, est ici.

Une amie m’a conseillé les 2 appartements ci-dessous :

Airbnb – Théâtre & Marché – Le Plafond en Bois
le site

Donna Flavia – Casa Vacanze centro storico Palermo
le site

B & B Alvorada
Piazzetta dele Api 1
Palerme
+39 339 418 9434
https://www.facebook.com/BbAlvorada

Prix : entre 50 et 60 euros la double. Si vos dites que vous venez de la part de Guillaume de 716, elle devrait vous faire une petite réduction, hors mois d’été.

Nous étions logés ici car elle était tenue par la mère de l’amie d’un pote dj italien. Quand on est arrivés le 1er soir, on a eu peur, on ne trouvait pas l’adresse. Un jeune couple nous a aidés, nous a dit de faire attention car l’hôtel était situé dans un quartier obscur. Au final, malgré quelques inconvénients, comme le bruit d’un bar à côté les soirs de week-end, ça s’est révélé un très bon plan pas cher. On est en plein centre, dans une ambiance famille, sans chichis. La propriétaire est une brésilienne venue en Sicile il y a une bonne quinzaine d’années.

A Casa di Amici
Via Dante Alighieri, 57
le site

Une auberge qui m’a été conseillée.

Appartement sur Abritel
Voir la page de l’appartement

Un ami m’a conseillé ce plan de fou : appart’ de 240 m2 tout près de la Via Maqueda, en plein centre, près du marché et pas loin de la mer. Autour de 70 euros la nuit pour tout l’appart’!

- Guide -

Guide conférencier Palerme

Jean Paul Barreaud
le site

Il m’a été recommandé par la directrice de l’office du tourisme d’Italie à Paris. Il ne faut pas rechercher bien longtemps sur le web pour voir que c’est une référence. Je n’ai pas fait de visites avec lui, mais c’est un authentique passionné de Sicile, pas seulement de Palerme.

- Evènements -

Le Vie dei Tesori
le site

Il s’agit en quelque sorte de journées du patrimoine étalées du 11 septembre du 31 octobre sur l’ensemble de la Sicile. En 2021, cela démarrait le 11 septembre dans 19 villes et villages et durait l’espace de 3 week-ends puis le 2 octobre, Palermo, Catania, Cefalù, Erice, Ragusa, Scicli et Sciacca prenaient le relais jusqu’à fin octobre. Attention désormais les activités et ouvertures exclusives de lieux se déroulent essentiellement le week-end. Il y a l’air d’avoir certaines cafouillages d’organisations pour des activités spéciales mais pour visiter des lieux normalement inaccessibles aux visiteurs tels que les archives de la ville ou certaines palais, c’est une aubaine.

- Lieux -

J’ai regroupé tous les lieux (hôtels, musées, restaurants, cafés, …) que je recommande sur la carte ci-dessous.

Quattro Canti
Les 4 saintes protectrices de Palerme entourées d’archanges : Agatha, Ninfa, Christina et Olivia. En dessous des statues des saintes, il y a celles de rois espagnols. La Sicile fut plus longtemps espagnole (400 ans) qu’italienne (seulement depuis 150 ans). Cette place est aussi un point de rendez-vous central.

IMG_3316

 

Piazza Politeama
Elle est très fréquentée le dimanche, notamment par les skaters.

21

Chiesa della Martorana ou église Santa Maria dell’Ammiraglio

L’église de la Martorana fut construite en 1143 par Giogio di Antiochia comme une église orthodoxe byzantine, elle est en en forme de croix grecque. Aujourd’hui on y célèbre des messes selon le rite byzantin ou catholique.

55

Chiesa di San Cataldo
Elle est typique de l’architecture arabo-normande, ses coupoles rouges lui donnent un style beaucoup plus oriental que sa voisine.

58

 

L’université de droit
Elle est située de l’autre côté de la rue, par rapport aux églises. En pénétrant le cloître, on ne peut s’empêcher d’être touché en voyant la plaque dédiée aux juges Falcone et Borsellino.

IMG_3394 IMG_3393

La Cathédrale de Palerme
De style arabo-normand, elle fut édifiée au XIIe siècle.

IMG_3452

 

La Chapelle Palatine
Une des choses les plus belles que j’ai vues dans ma vie. L’avantage de la visiter en hiver, c’est que nous n’étions que 6 à l’intérieur. Pour info, la photo ci-dessous fut repostée par le compte Instagram d’Italiandlandscapes:  https://www.instagram.com/p/BB77j2Rn9WA/

IMG_3465

Eglise San Giovanni degli Eremiti
Eglise normande avec un cloître.

IMG_3423 IMG_3426 IMG_3425

Poste Italiane
Via Roma, 320

La poste de Palerme, bâtiment rationaliste de 1934.

Chiesa di San Domenico
Piazza San Domenico

A l’intérieur de cette église située à 5 minutes pied de la Poste se trouve une plaque commémorative dédiée au juge Falcone.

 

Parco Piersanti Mattarella (Giardino Inglese)
Via della Libertà

Un jardin qui mériterait d’être mieux entretenu mais qui a le mérite d’être au calme, fréquenté par des locaux et qui abrite quelques jolies statues et bien entendu un gigantesque ficus comme systématiquement à Palerme. Devant le parc, de l’autre côté de la rue, il y a un joli kiosque.

 

Chiesa della Magione
Via Magione 44

Une église à la façade intéressante, son toit en bois a été restauré mais la bonne surprise c’est le petit cloître sur la gauche avec un droit d’entrée de 2 euros.

 

Museo delle maioliche “Stanze al genio”
Via Giuseppe Garibaldi, 11
le site

Tarif adulte : 9 euros

Ce curieux musée dédié aux sols en faïence produits dans le sud de l’Italie (Naples et Sicile) depuis le 14ème siècle est en fait la demeure particulière d’un collectionneur de ce type de sols. Il est ouvert seulement de 16h à 18h30 et il faut réserver son créneau car la visite est nécessairement accompagnée d’un guide. Apparemment le propriétaire est assez compliqué, ce qui a rendu le début de notre visite un peu compliqué.

 

Les sites qui m’ont été recommandés mais que je n’ai pas eu le temps de voir

– Palazzo Mirto
– Palazzo Abatellis
– Palazzo Chiaramonte

Museo Palazzo Branciforte
Largo Gae Aulenti, 2
le site

Musée à l’architecture stylée recommandé par un ami architecte.

Giornale di Sicilia
Via Lincoln, 21

Un bon building des années 60.

 

Le jardin botanique et la Villa Giulia

Il est situé en face du bâtiment du Giornale di Sicilia. Il y a une entrée payante mais sinon il y a un autre jardin à côté, Villa Giulia, dont je me suis contenté (photos ci-dessous) qui était très bien.

L’entrée du jardin botanique

La Villa Giulia

Voici la vidéo réalisée par le guide Jean-Paul Barraud (voir partie “Guides” plus haut) à son propos.

 

Le lungomare Yasser Arafat

Lorsque vous sortez de la Villa Giulia, vous tombez sur le bord de mer, en fin de journée, c’est très vivant, je vous invite à y promener pour y voir les couples d’amoureux, les jeunes ados chater des glaces, les coureurs, hommes et femmes.

Porta Felice

Au bout du lungomare Yasser Arafat, on tombe sur la porta Felice.

Palazzo Butera
le site

Un étonnant musée, très riche (trop?), de nombreuses salles dans lesquelles des oeuvres d’époques très différentes sont exposées. J’avoue que sans le guide achetable qui répertorie les différentes oeuvres on s’y perd car il n’y a pas de cartels, vous entrez donc dans des pièces aménagées et décorées dont chaque élément (chaise, cheminée, lampe, tableau, sculpture) est une oeuvre d’une époque et d’une origine qui n’a rien à voir avec les autres éléments de la même pièce : cela n’enlève rien à la qualité des oeuvres en question mais il faut être en forme.

Monreale

Cathédrale de Monreale (à Monreale, 30 min de Palerme)
Il faut prendre le bus 389 à Piazza Independenza ou le bus AST. Le 389 ne venait pas et  la guérite d’information était fermée car l’employé était en pause à l’intérieur. Quand il est sorti au bout de 30 min., on lui a demandé ce qu’il en était, ils nous a dit que le bus viendrait dans 40 min. On est partis direct prendre le AST qu’on a attendu seulement 10 minutes. Le trajet coûte 3 euros aller-retour, soit que dalle, compter une demi-heure pour y aller.

La cathédrale de Monreale est dans le même style arabo-normand-byzantin que la Chapelle palatine. Là encore nous n’étions qu’une quinzaine dans la cathédrale à tout casser, le rêve.

IMG_3491

 

Epicerie Ferraro à Monreale
38, via Pietro Novelli
Le centre de Monreale est très touristique, pas évident de trouver un spot dans lequel avoir confiance, du coup j’ai demandé à la caissière de la cathédrale ce qu’elle me conseillait. Elle m’a dit d’aller chez son ami qui tient l’épicerie familiale Ferraro dans la rue piétonne principale. On lui a acheté de la charcuterie puis on est allé acheter du bon pain à la boulangerie en face qu’on lui a rapporté et il nous a préparé deux sandwiches d’anthologie.

IMG_3490

Mondello

Mondello
Cet ancien village de pêcheurs à 30 minutes en voiture du centre de Palerme est devenu une station balnéaire touristico-commerciale après avoir été un lieu de villégiature chic.
Lire l’article sur Mondello

6

- Restaurants -

Je vais me faire des ennemis, mais j’ai galéré pour trouver de bons restos à Palerme, bons selon moi, c’est-à-dire authentiques et goûteux, et pas trop chers, comme à Naples. Il y avait soit des petites trattorias qui ne faisaient pas toujours  envie, soit des restos plus chics qui ne m’inspiraient pas plus. Je crois qu’un élément qui biaise ma vision, c’est que la Sicile est tellement touristique que, pour chaque resto, il y avait je ne sais pas combien d’avis sur trip advisor ou autres, laissés par des touristes étrangers, qui souvent ne connaissent pas la cuisine italienne ou ont des références ou exigences très différentes. Bref, je sais que plein de gens autour de moi se sont régalés à Palerme, j’ai rencontré une sicilienne sur la fin de notre séjour qui m’a donné une ou deux adresses roots, bref… pourtant j’avais énormément bossé en amont. J’ai donc choisi de mettre très peu de plans mais validés.

Trattoria Ai Cascinari
Via D’Ossuna, 43/45
Tél : +39 091 651 9804

Enfin un très bon restaurant à Palerme dans le style trattoria : je persiste et signe, il est beaucoup plus dur de trouver ce type d’adresses ici qu’à Naples, sans doute parce que le tourisme, mais pas seulement, a fait baisser la qualité chez beaucoup. Il y en a plein mais quand on gratte, interroge les locaux, qu’on en essaie soi-même un certain nombre, il en reste peu qui valent vraiment le détour. Trattoria Ai Casinari se pose là. Le quartier déjà, légèrement excentré par rapport à la zone touristique, juste derrière la cathédrale, permet d’écrémer les badauds et donc d’inciter l’équipe en place depuis 30 ans à choyer les locaux, tout est là. L’accueil au téléphone est sympathique, correspondant à ce que j’avais lu. Les prix ensuite nous font des yeux doux, la carte va droit au but, pas le temps pour la flûte, le pipeau ou la mandoline. On attaque avec les boulettes, plat quasi introuvable à Paris dans sa version simple et goûtue, sans branchitude. Ici on les choisit à l’aubergine, avec du basilic : c’est ni gras, ni sec et la sauce tomate dans laquelle elles nagent est « comme dans le livre ». On boit un Viognier – Insolia de Baglio di Pianetto et y aura un 2ème tour puisque ça accompagne parfaitement les plats. Linguine à l’encre de seiche, pâtes maison, sauce concentrée, légèrement pimentée mais avec une pointe d’acidité donnée par le fenouil de montagne. Ensuite calamar farci aux noisettes, pignons et mie de pain. Je n’ai pas bien vu l’intérêt de la farce – du moins dans le calamar car mangée seule à la fin, elle était gourmande -, mais les calamars sont d’une fraîcheur que l’oeil averti repère au quart de tour, je dis ça mais vous êtes autant avertis que moi, on se comprend. Ensuite on goûte les raviolis dans le beurre et la sauge de l’assiette voisine et on dit oui. Puis vient le temps du dessert : sorbet aux trois agrumes (j’ai oublié), 4 balles, bim. J’en reprends un puis j’essaie la tarte à la pastèque, pas folle malgré une bonne pâte mais ça a au moins le mérite de sortir des sentiers battus. Digeos. On a tellement kiffé les biscuits offerts que je demande s’ils sont maison, oui, on peut les acheter? Oui! Comme dirait Georgio, quoi d’autre?

 

Trattoria Tipica Altri Tempi
Via Sammartino, 65
Ouvert tous les jours

Là je me suis régalé, l’ambiance manquait de chaleur selon moi, mais qu’est-ce que c’était bon, droit au but.Il y a un menu dans lequel tout est compris, du primo piatto jusqu’au dessert, en passant par le vin. Comme on n’a pas mangé beaucoup ce soir-là, ils nous ont fait un prix.

109 110

Ciccio Passami l’Olio
via 90133, Via Castrofilippo, 4

Une bonne adresse pour se faire une pizza de qualité dans un cadre confortable et chic, mais à prix honnêtes.

Lire l’article

41 42 43

 

Les restaurants qui m’ont été recommandés mais que je n’ai pas essayés :

Le problème que j’ai eu à Palerme, c’est que parmi les restaurants qui m’ont été recommandés, beaucoup avaient, parmi une majorité d’avis positifs, des avis négatifs qui me faisaient peur.

Focacceria San Francesco
Via Alessandro Paternostro, 58
Ouvert de 11h à 23h

Les locaux m’ont dit qu’il y avait beaucoup de touristes, mais que ça restait bien. Effectivement en passant devant plusieurs fois, j’ai vu soit une file d’attente, soit un grand groupe de touristes qui se posait là donc même si c’est bon, je préfère aller voir ailleurs. On y mange le “Pane ca Meusa”, Pane con panelle e croquè, pizza sfincione etc..

Frida Pizzeria
Piazza Sant’Onofrio, 37

On m’a dit que c’était une des meilleures pizzeria de Palerme.

—-

Une sélection de mon ami Pierre Costes, grand fan de Palerme :

“Alors voilà une petite sélection de restaurants tous testés et approuvés par moi-même 😉. D’une manière générale on mange plutôt très bien et pour pas cher à Palerme. Bon, évidemment, comme partout il y a des pièges à touristes, pas forcement mauvais mais sans âme, sans authenticité. Ceux que je te propose ont un petit truc en plus.”

Ferro di Cavallo
Via Venezia, 20

Tout d’abord un grand classique : toujours blindé, pas de réservation possible. Des que tu arrives près de l’entrée il y a une feuille épinglée au mur, tu y inscrit ton nom, après il mettent toujours des bouteilles et des trucs frits à grignoter pour passer le temps. C’est aussi l’occasion de faire des rencontres…avec des locaux… ou pas. L’ambiance y est ultra sympa et selon l’humeur du taulier et des convives ça peut rapidement monter dans les tours. Question nourriture, rien à dire, rapport qualité/prix parfait et très bonne sélection de vins à prix cadeau. Ils ont un site ouèbe super complet avec plein de recettes extra.

Trattoria Ai Cascinari
Via d’Ossuna, 43

Une autre adresse, dans le même style, sans doute l’un des restaurant où l’on mange le mieux à Palerme (dans sa catégorie d’ostéria classique), très légèrement en dehors du centre historique : Ai Cascinari. Franchement, jamais déçu et le personnel est d’une gentillesse qui fait du bien.

Deux autres adresses un peu plus « roots », on y croise moins de touristes, mais beaucoup de locaux, surtout à midi. Question prix, en plus c’est Noël tous les jours !

Trattoria Bersagliere
Via S. Nicolò All’Albergheria, 38

Ambiance très locale, ouvrière, on s’attend à y voir débarquer Tony Soprano d’un moment à l’autre…question prix, on s’embarrasse pas : tout est à 6€ ! les pâtes sont top…dans un quartier incontournable, celui du Mercato Ballaro.

Panineria-Friggitoria da Umby & Tony
Piazza Ballaro

Sur ce même marché du Ballaro, tu n’auras que l’embarras du choix pour manger, c’est street food à tous les étages. J’aime particulièrement Umby e Tony… rien que pour les yeux de la petite serveuse brune.

Nangalarruni
7 via Confraternite
Castelbueno
le site

Si vous avez une voiture, deux adresses dans deux coins différents mais magnifiques : si vous allez à Cefalu, poussez jusqu’à Castelbueno et déjeuner obligatoire chez Nangalaruni : spécialiste des champignons de montagne (parc de la Madonie juste à côté) : exceptionnel menu en 6 étapes autour des champignons. Et pensez à aller visiter le château de Castelbueno…il n’a pas grand intérêt au premier abord…mais quand vous découvrez la chapelle tout en haut..alors là le choc est saisissant. Grosse claque baroque.

Osteria Le Volte
49 corso Giorgio Kastriota
Piana degli Albanesi

Seconde adresse hors Palerme, dans un village sans prétention mais une région magnifique à 30 minutes de Palerme, à Piana degli Albanesi, un restaurant tenu par des jeunes adorables : la formule « découverte » à 25/26€ est tout simplement remarquable d’inventivité et de fraicheur de produits locaux.

- Cafés -

Touring Bar
Via Lincoln, 15

Il est en face du jardin botanique et m’a été recommandé par une locale pour les arancine que j’ai effectivement trouvés bien bon. J’y ai aussi pris une petite patisserie en terrasse, c’est très local comme esprit.

Bar Liberty
Piazza Bologni

J’ai beaucoup aimé ce café qui a su rester authentique, tout en accueillant à la fois des locaux et des touristes. Il est sur une très jolie place. Le mec nous a mis  très bien avec ce café à la crème de pistache, cet arancine et ces douceurs.

 65 

Les cafés qui m’ont été recommandés mais que je n’ai pas testés :

Antico Caffe Spinnato
Via Principe di Belmonte, 111

Chocolateria Lorenzo
Via Quattro Aprile 7

Attention à la queue, leur chocolat chaud est très demandé, du coup parfois le service s’en ressent. C’est une boutique très connue, et une des 1ères à avoir refusé de payer le pizzo.

- Gastronomie -

Pane’ca’musa
C’est un sandwich avec de l’appendice de porc, ça nourrit!, âmes sensibles s’abstenir.

Nni Franco U’ Vastiddaru (photos ci-dessous)
Via Vittorio Emanuele, 102

30

31

33

- Bars -

Basquiat Café
Via Sant’Oliva, 20

Enfin un bar avec des locaux, cool, authentique et pas très cher : plutôt ambiance bières, tisanes organiques, planches de charcuterie et fromage, plus que cocktails chics.

IMG_3463

 

Les bars qu’on m’a recommandés mais dans lesquels je n’ai pas été :

Malox (conseillé par Pierre Costes)
Piazzetta della Canna
le site

Une super adresse de bar…sur une petite place très agréable, ambiance du tonnerre et programmation musicale au top : Malox. Alors attention, Malox c’est avant tout un endroit incroyable ou le Barman te personnalise le cocktail en fonction de tes goûts : C’est un type incroyable…il a une encyclopédie des goûts en tête et une bibliothèque d’ingrédients derrière lui. Rien que pour une soirée au Malox, Palerme vaut le détour. Surtout la nuit…surtout 😉

Bukowski Bar
Piazza Teatro Santa Cecilia, 22

- Magasins -

Si vous le trouvez, achetez Dos Tierras, l’excellent vin naturel de Pierpaolo Badalucco (ci-dessous sur la photo) et sa femme Beatriz  : http://www.vinibadalucco.it/.

101

- Alimentation -

Patisserie Capello
Via Colonna Rotta, 68

Aussi Via Nicolò Garzilli, 10

Une pâtisserie historique. En plus elle est située à côté de la Piazza Indepedenza d’où partent les bus qui mènent à la cathédrale de Monreale, donc pensez à une petite douceur en rentrant 🙂

96

 

Il Signori di Carbognano
Via Emanuele Notarbartolo, 2 C

Un des meilleurs glaciers, l’occasion de goûter une glace dans une brioche!

108

Les pâtisseries qui m’ont été conseillées mais que je n’ai pas essayées :

Pasticceria Costa
Via Gabriele D’Annunzio, 15
Essayer la mousse à la crème de pistache

Pasticceria Oscar
Via Mariano Migliaccio, 39

Les Marchés :

Marché de la Vucciria
C’est un marché très populaire du centre. Certains disent qu’il est devenu trop à la mode, que ce n’est plus ça, d’autres que ça reste dangereux (je n’ai pas trouvé). Le soir, il y a quantité de stands de cuisine de rue, c’est à voir, et à goûter si on a encore faim. Le nom “vucciria” viendrait de boucher en français.

9

Marché du Capo
Attention on aime la friture ici

16

17

Marché Ballarò

68

70

- Photos -

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Commentaires (2)
      15.11.21 - 11 h 41 min - Guillaume - 716lavie

      Merci Julie de ce retour, ravi que ça t’ait plu! Je vais regarder ces airbnb, bises




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris