Le Grand Bol – Paris (75011)


28.11.16 - Guillaume
Le Grand Bol
7 Rue de la Présentation
75011 Paris
01 77 16 89 91
Ouvert le week-end de 12h à 23h, le lundi midi et soir, le mardi seulement le soir, les mercredi, jeudi, vendredi midi et soir
- Le résumé -

Une découverte merveilleuse qui me rappelle mes grandes découvertes de cuisine chinoise il y a quelques années à Paris. Ces derniers temps, j’ai été souvent déçu : trop de restos sichuannais, beaucoup de restos qui ne tenaient pas la longueur et certains qui n’apportaient rien d’excitant. Ce Grand Bol est un grand bol d’air frais. Il existe pourtant depuis 2 ans mais je l’avais raté. On y sert des plats de plusieurs régions mais il a une spécialité de cuisine du sud-est : la région du Zhejiang, au sud de Shangaï.

- La petite histoire -

C’est Vlad, que j’ai rencontré suite à mon appel à contributeurs pour 716, qui m’a conseillé ce Grand Bol qu’il avait découvert sur le compte Instagram de Faim Fatale, une experte en médias et blogueuse qui partage sa vie entre Austin( Texas) et Paris. Je lui tire mon chapeau ici.

- Le lieu -

J’imaginais un restaurant hipster chinois, bien fait, « Foodingué » en gros, du côté de Belleville. Rien de tout cela, il s’agit d’une petite table discrète, quasi perdue rue de la Présentation. A l’intérieur c’est petit mais propre et lumineux.

 

- L'équipe -

Le succès du Grand Bol tient à un double atout : un chef hors-norme et une personne en salle adorable, parfaitement francophone, connaissant sa carte sur le bout des doigts. Je suis arrivé en avance et mon ami Vlad ne m’a rejoint qu’au bout de 20 minutes. Durant ce laps de temps, je me suis senti très à l’aise. Elle m’a apporté de l’eau, nous avons eu le temps de papoter, il n’y avait qu’une seule autre table d’occupée à cette heure-là. Je lui ai dit que j’avais bien mangé à midi (à Belle Maison) et que je voulais manger léger. Elle m’a conseillé les fruits de mer, notamment les vermicelles aux fruits de mer. Je lui ai demandé s’ils étaient surgelés, « non c’est tout frais » m’a-t-elle répondu.

Le chef semble être aussi exceptionnel, par ce que j’en ai vu, et goûté, dans l’assiette mais aussi par la façon dont la personne en salle et les autres clients chinois m’en ont parlé (cf. plus bas). On a assurément là une formule en or, ADN de tout restaurant merveilleux, un chef doué et une personne en salle qui sait mettre à l’aise et faire découvrir les spécialités du chef.

- Le menu -

Voilà pour les nouveautés.IMG_2253

Il y avait une table ronde occupée par des chinois et des français d’une soixantaine d’années. Les dames chinoises m’ont dit lorsque j’ai demandé si je pouvais prendre en photo leur poisson : « c’est délicieux ici, tout est très bon ».IMG_2254

Passons à notre notre repas. Ce qui est génial quand on a une serveuse qui sait vous conseiller, c’est qu’on a le sentiment d’avoir commandé exactement ce qu’il nous fallait ce soir-là. Effectivement, on a torpillé tous les plats avec allégresse.

Raviolis grillés maison

Ils sont divins, les raviolis, on se dit que c’est toujours bon, mais quand c’est bien fait, c’est e-x-c-e-l-l-e-n-t.

IMG_2257

Vermicelles aux crevettes et couteaux à 16,90

Regardez comme c’est beau, les crevettes sont servies dans leur peau, ce qui plaide pour un gage de fraîcheur. Il y a les coques sur le côté, les couteaux sous les crevettes et les vermicelles sous les couteaux. Magnifique, un régal à partager.

IMG_2264

Ceinture de porc

Ca, c’est juste dingue, une spécialité du Zhejiang. Cette pyramide de porc cache en son sein une farce  : des légumes revenus dans une sauce mais je ne pourrais en dire plus. J’ai donc appelé le resto et elle m’a répondu : du chou chinois séché avec une sauce, probablement un mélange de sauce huîtres et de vinaigre.

IMG_2269

Ca c’est le crabe de nos voisines latinos.IMG_2271

Chou au sésame noir pour finir.IMG_2274

- Le bilan -

Addition : 40 euros, 20 par personne. Depuis que j’ai posté la photo de mon déjeuner sur Instagram et Facebook, le nombre de personnes, acteurs de la scène gastronomique parisienne ou pas, qui m’ont dit vouloir y aller, ou qui ont interpellé publiquement certains de leurs amis pour leur proposer d’y aller le plus rapidement possible, ou alors qui y sont allés et m’ont fait part de leur totale satisfaction, est hallucinant. Un grand bol d’air frais on vous dit. Profitez-en maintenant.