Point Bar Café – Paris (75018)


18.02.16 - Guillaume
Point Bar Café
99 Rue Championnet
75018 Paris
09 51 91 12 67
Métro : Porte de Clignancourt (4), Jules Joffrin (12)
https://www.facebook.com/PointBarCafe
- Le résumé -

Hier j’étais au Point Bar Café, un bar tellement sympathique que j’ai décidé de vous en parler. Un troquet du 18éme, avec une clientèle de quartier, jusqu’ici rien de spécial; sauf que je découvre en arrivant que je n’ai pas de cash, un peu emmerdé je demande autour de moi où est le DAB le plus proche (d’ailleurs c’est fou qu’on puisse pas trouver les DAB sur google maps), on me dit : 5 bonnes minutes à pied.

Je rentre dans le bar et demande à tout hasard quel est le montant minimum. On me dit : aucun minimum. Là j’adore. La vie est tellement plus simple quand les commerçants vous facilitent la consommation.

Ensuite on me propose de payer direct ou de me faire une note. Vas-y fais-moi une note, c’est le paradis ici ou quoi? :)

Plus tard je dis à Khader, un des deux barmen, que c’est top qu’ils n’imposent pas un minimum pour la CB. Il me répond qu’il trouve ça débile les commerçants qui font cela, que pour lui l’électronique relie les gens. Ouh ça me parle! Je lui conseille alors le discours du président estonien, Toomas Hendrik Ilves, au parlement européen, qui a eu lieu 2 semaines auparavant, le 2 février 2016. Il y réaffirme sa foi dans les potentialités de l’économie numérique, notamment pour ce qui est de lier les pays européens entre eux, et met en parallèle l’incapacité de l’Europe à gérer la crise des migrants  et, pis encore, à avoir su l’anticiper. Khader me remercie, il note, ça l’intéresse grandement. Quand je partirai, il me dira : « tu vois, Guillaume, c’est ce que j’adore avec mon métier, j’apprends quelque chose tous les jours ».

En fin de soirée, un dernier verre pour la route. « Que me conseilles-tu? », demandé-je à l’autre barman, lui aussi super sympa – à partir du moment où je lui ai dit de faire une note au nom de « Guillaume », il m’a systématiquement appelé par mon prénom, c’est touchant. Il me répond : un shot de Diplomatico, 4 euros. Et ben voilà, quelle bonne idée, du bon rhum en shot. On n’est pas obligé de le boire cul sec d’ailleurs, ce serait même dommage.

Voilà pourquoi je vous ai parlé du Point Bar Café : un rade comme il y en a plein à Paris mais celui-ci m’a touché par son supplément d’âme et son attention portée au client, sans faux-semblants. C’est Le Vrai Paris qui me manque quand je m’en éloigne.

Je n’ai pris aucune photo de l’intérieur, juste celle-ci en sortant.

12744464_1009244439121602_3605926715969978174_n