Rome (Italie)


10.08.16 - Guillaume - 716lavie
- Le résumé -

Comment résumer Rome?

Je peux au moins vous confier quelques plans restos qui m’ont été confiés par d’autres et voici la carte qui les regroupe tous :

 

1) la sélection 716 de la journaliste gastronomique italienne Luciana Squadrilli : lire ici

 

2) la sélection 716 du producteur romain de musiques électroniques Andrea Merlini, signé sur le label Minimal Rome : lire ici

 

3) les bons plans bars clubs de Valerio aka Heinrich Dressel, boss du label Minimal Rome

You could go to the Pigneto block (Via del Pigneto).
Since 4,5 years it’s the “night spot” with some nice but sometimes “hipsters” people, student, artists, and there are many bars and cheap food places. Of course there’s always Trastevere too.
On sunday morning you should get a tour to Porta Portese flea market. It’s weird and nice. Crowd of people!
About “night life” here’s some nice venues:
Stadlin (Ostiense, Piazzale della Radio)
Big Star Pub (Trastevere)
Fanfulla (Pigneto)

 

4) les bons plans restos d’Edgar, un des gérants du restaurant Le Garde Manger à Saint-Cloud, lecteur de 716 qui m’avait demandé mes bons plans et à la suite de son voyage m’avait fait un retour sur ses propres découvertes

Obitorio
Viale di Trastevere, 53, 00153 Roma, Italie
Téléphone :+39 06 580 0919
Une pizzeria typique romaine surnommée a obitorio (pompes funèbres) car tu mange sur des tables d’autopsie en marbre très bonne pizza jusqu’à 2h du matin.

La Renella Panificio Trastevere
Via del Moro, 15, 00153 Roma, Italie
Téléphone :+39 06 581 7265
Délicieuse boulangerie, l’une des plus anciennes de Rome, tout ce que l’on a goûté était délicieux. Je conseille la pâte à pizza avec la sauce tomate..!

Berzitello Ristorante
Via delle Quattro Fontane, 32, 00184 Roma, Italie
Téléphone :+39 06 4782 4714
J’arrive dans ce resto sicilien près des ambassades, et là une tablée de 15 siciliens. Parlaient fort et buvais du vin ! Ils ont tous commandés les spaghettis vongolé! C’étaient les meilleures que j’ai jamais mangées.

Pianostrada
36, Vicolo del Cedro, 26, Roma, Italie
Téléphone :+39 06 8957 62296
Malheureusement je n’ai pas pu tester, faute de place… Il faut absolument réserver c’est un tout petit restaurant de cuisine un petit peu expérimental avec des produits d’enfer.

 

5) une recommandation d’Alessandra Pierini de Rap l’Epicerie

Roscioli Ristorante Salumeria
Via dei Giubbonari, 21/22
Téléphone : +39 06 687 5287

 

6) Une trattoria recommandée par un contact italien et validée par Luciana Squadrilli, ça a l’air top

Santa Palato
Piazza Tarquinia, 4a/b
le site

 

7) Les bons plans d’un ami bloggueur, Mathieu Mouillet des Voyages de Mat, c’est lui qui a écrit “La Diagonale du Vide“.

Mathieu habite désormais à Rome, on peut lui faire confiance pour sa sélection.
Lire son article

 

8) Les bons plans d’un ami qui y est allé un bon nombre de fois

Gelateria dei Gracchi
Via dei Gracchi, 272

Glacier top près du Vatican

2 vieilles adresses toujours bien :

Da Olindo
Vicolo della Scala, 8

Petites vieilles toujours au top, 3-4 primi piatti maîtrisés, secondi pareil. Beaucoup d’américains, c’est quand même le Trastevere 😉 Je suppose aussi que pour beaucoup d’italiens c’est comme chez la Mamma. Pas cher.

Dar Poeta
Vicolo del Bologna, 45

Pizzeria pas tout à fait romaine (disons entre la romaine bien fin et la napolitaine gonflée, pour simplifier), des millions de choix de garniture, et ça dépote sec, mélange touristes – jeunes romains assez foisonnant. Pas cher non plus.

On a fait une journée Testaccio – Garbatella :
A pied du Trastevere au coeur du Testaccio, 30 mins jusqu’au mercato Testaccio – un marché un peu aseptisé mais quelques emplettes possibles.
Pas fait cette fois : Il Mattatoio (modeste Musée d’art moderne dans les anciens abattoirs, visite tranquille sans flots de touristes, à partir de 14:00) www.mattatoioroma.it
Juste à côté, une belle découverte, le Ristorante Pecorino – Via Galvani, 64.
Pour mémoire j’avais aussi noté le Checchino Dal 1887 – Via di Monte Testaccio, 30 juste à côté, mais va savoir, le “Pecorino” m’a plus botté sur le moment (il me semblait plus kids friendly). Les meilleures primi piatti du séjour (magnifiques Spaghetti alla carbonara, Fettuccine alla gricia, Spaghetti con tonno – oui on aime panacher) – et ensuite les secondi, Involtini alla romana, Ossobuco alla romana, Saltimbocca alla romana et la verdure tous parfaits). Beaucoup de locaux, ambiance plutôt familles (nombreuses et avec les vieux, l’Italie toujours) ou couples qui se mettent bien le midi. Serveurs carrés en livrée, à l’ancienne, l’Italie qu’on aime. A prix et quantités raisonnables en plus!
Juste en face du Mattatoio : le fameux Monte Testaccio qui donne son nom au quartier… ambiance ferrailleurs/garagistes clandés autour, assez bizarre : http://www.sovraintendenzaroma.it/i_luoghi/roma_antica/monumenti/monte_testaccio

Puis on rejoint la via Ostiense (en se recueillant – par l’esprit, le cimetière était fermé, c’est l’Italie – au passage sur la tombe d’Antonio Gramsci si on est de gauche, et on regarde ensuite un peu de street art au coin de la via del Porto Fluviale puis le gazomètre au loin), jusqu’à la Centrale Montemartini : une déclinaison des musées du Capitole (sculptures et mosaïques principalement, même s’il y a une pièce avec le train du Pape, du temps où le pape avait un train) dans une ancienne centrale électrique : www.centralemontemartini.org

Bon à partir de là il est le milieu de l’aprèm, on pousse en traversant le Ponte Settimia Spizzichino (joli pont d’ingénieur, un peu au milieu de nulle part, un peu grandiloquent) vers le métro Garbatella, et à partir de là balade d’1h et quelques dans le quartier de la Garbatella, inspirée par ce site :
https://www.romaapiedi.com/itinerari-turistici-roma/garbatella/
C’est joli-décrêpi, garanti hors des sentiers battus(c), pas un touriste et un calme à te désintoxiquer de la piazza Navona ou de la fontaine de Trevi (par exemple).

Puis retour vers le Nord et la maison, toujours à pieds mais là il faut trouver une carotte parce qu’il se fait fin d’aprèm : ce sera la Gelateria La Romana – Via Ostiense, 48. En 4 ou 5 séjours à Rome jamais entendu parler de ce glacier (3 points de vente un peu excentrés à Rome, renseignements pris ils ont même une boutique à Madrid), mais alors glaces extraordinaires (“pestos” de pistaches, noisettes, amandes… bien ouf… le chocolat fondu – coulant d’un robinet en continu – dans le fond du cône est la touche finale)… dans la queue, des romains qui ramènent à la maison des litres de glaces pour la soirée.
Après ça retour à la maison (toujours à pied!) repus, contents de la journée!

- Lieux -

Les Thermes de Caracala
Viale delle Terme di Caracalla, 52
Plus d’infos ici

Du mardi au dimanche : de 09h00 à 18h30.
8€ plein tarif, gratuit pour les moins de 18 ans et tarif réduit à 3€ pour les jeunes de 18 à 25 ans membres de l’union européenne. Audioguide à 5 €.

Ambassade de Malte
Lungotevere Marzio, 12
Plus d’infos ici

On m’a signalé un plan : il faut regarder par le trou de la serrure de sa grande porte d’entrée, il y a une des plus belles vues de Rome, entre deux allées de cyprès, on aperçoit au fond le dôme de Saint-Pierre en arrière plan. Attention il y a une file d’attente raisonnable pour accéder au trou de la serrure, mais c’est par ailleurs agréable de se promener dans un quartier excentré, loin de la foule de touristes du centre.

- Magasins -

Disquaire vinyls I Want To Believe Records
Via gian matteo giberti, 19a
le site

I Want To Believe Records

- Musique -

J’ai publié des mixes de plusieurs artistes romains affiliés au label Minimal Rome :

Heinrich Dressel

 

Kobol Electronics

 

Alessandro Parisi

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Inscrivez-vous à la newsletter !

* Champ obligatoire