Eugène – Paris (75018)


11.03.14 - Guillaume
Eugène
23, rue Eugène Carrière
75018 Paris
01 71 50 00 80
Métro : Lamarck Caulincourt
Bus : 95
https://www.facebook.com/Eugene.cafe
- Le résumé -

On ne va pas crier au génie mais voilà une brasserie efficace tenue par un duo de jeunes. Elle m’a été recommandée par un local  et effectivement ce n’est pas le genre de lieux dont on entendra beaucoup parler ailleurs que dans le quartier. Sauf que c’est plutôt bon, pas trop cher et servi dans une ambiance sympathique.

- Le lieu -

Cette partie-là de la rue Eugène Carrière est d’un calme. Aux beaux jours on est comme un coq en pâte sur la terrasse. Je n’ai pas testé la salle du coup.

IMG_9020

- L'équipe -

C’était un jeune homme qui servait et à la fin il m’a dit que c’était lui et son associé qui tenaient ça.
Il était parfois un peu perdu au niveau du service mais il m’a expliqué que c’était parce que c’était le 1er jour de soleil depuis des lustres et qu’il se retrouvait à gérer seul une affluence soudaine en terrasse. Sympa, il m’a offert le café puisque le chef avait dans un 1er temps oublié de me servir les frites.
Bon esprit.

- Le menu -

Le midi il y a une formule à 12,90 euros : entrée-plat du jour, sauf que là il n’y avait plus de plats du jour.

La personne qui m’avait recommandé l’endroit m’avait spécifiquement parlé du croque-monsieur. Comme je trouvais que c’est assez rare de trouver un bon croque-monsieur, ça avait excité ma curiosité.
Quand je suis venu, le croque avait disparu de la carte et été remplacé par une tartine; concept que je trouve la plupart du temps à la con, les sandwicheries ou alors les brasseries qui vous fourguent des tartines ont souvent trouvé le moyen de vous dérober 9 euros en vous glissant une tranche de poilâne réchauffée.
Ce que j’ai apprécié ici c’est que ça pourrait ressembler à la tartine à la con que je décrivais sauf que :
– le pain était plutôt frais et bien cuit
– la bûche était bonne
– les tomates n’étaient pas honteuses
– la salade à côté avait du caractère (diverse, avec du volume, pêchue) même si la sauce était un peu trop sucrée/gadget
– enfin ça venait avec des frites maison qu’on avait oublié de me servir au début mais qui étaient réussies

Au final ça fait un vrai bon plat qui vous nourrit pour 9 euros.

IMG_9030

IMG_9031

- Le bilan -

A connaître. Il y a sans doute des jours où ce sera un peu moins bien que d’autres parce que le monde, parce des plats peut-être moins réussis que d’autres dans le registre néo-bistrot.
Mais une chose est sûre : le jeune au service, qui est donc l’un des deux associés, a la générosité nécessaire qu’il faut pour avoir envie de donner aux gens quelque chose de bon à bon prix et ne pas les prendre pour des cons.

Et ça, ça valide une adresse 716.