Au Cochon de Lait – Paris (75019)


25.02.14 - Guillaume - 716lavie
Au Cochon de Lait
23, avenue Corentin Cariou
75019 Paris
01 40 36 85 84
Ouvert du lundi au vendredi midi
Métro : Porte de Pantin
- Le résumé -

Parlons peu, parlons bien. Le dernier bistrot de l’époque Halles de la Villette. Fin de l’histoire. Du solide au milieu de restos à la con ambiance rue Coquillière.

IMG_8214

- Lieu -

Bistrot à l’ancienne mais avec pas mal de places vu qu’il y a une terrasse, le midi c’est plein.
J’ai appelé pour réserver en demandant une table tranquille si possible, bon ça allait on avait deux voisins à côté mais sur notre gauche, il y avait une tablée d’hommes dont un mot sur deux tournait autour du sexe féminin mais bon, non seulement le resto n’y était pour rien et puis en plus on va à un bistrot à la Villette pour que ça jase du Cosmopolitain.

IMG_8200

- L'équipe -

Sympa, authentique, capable de parler à un public très divers. L’avenue Corentin Cariou c’est encore une des rares zones à restos absolument touchée par la bobo mania (on se comprend je fais rapide).

IMG_8201

- Le repas -

Le sauciflard est offert par la maison.

IMG_8202

Entrées

L’assiette de charcut’ est une heureuse surprise. Le jambon cru est très bon et le pâté en rond qui ne m’inspirait guère a des choses à dire.

IMG_8203

Excellents oeufs mayo 3,90, bon prix!

IMG_8205

Plats

Foie de veau parfaitement cuit (origines des viandes : Aubrac, Quercy, Normand, Bavière, Irlande, Salers) servi avec endives et carottes à la crème, authentique. 16,90 euros

IMG_8206

Saucisse artisanale en direct de l’Aveyron 11, 20

IMG_8207

 

Dessert
Mousse au chocolat, trop sucrée pour moi mais je n’aime pas les desserts trop sucrés. La personne qui m’accompagnait l’a finie avec gourmandise tout en regrettant d’avoir commencé car ne pouvant plus s’arrêter alors que le projet était juste de me prendre “une cuiller”.

IMG_8209

- Le bilan -

15 ans que je traîne dans le quartier, plusieurs mois que j’ai cette adresse dans mes notes et je la découvre seulement maintenant : jamais trop tard pour les bons plans. En plus vraiment on ne peut pas le trouver si on ne connaît pas, en tout cas très dur car il est vraiment perdu le pauvre au milieu de restos qui n’ont pas sa patine, loin s’en faut.