Faisal – Paris (75010)


01.06.19 - Guillaume - 716lavie
Faisal
11 Rue Jarry
75010 Paris
01 45 23 34 64
Ouvert de 11h à 21h30 du lundi au samedi
Bus : Faubourg Saint-Denis (32), Magenta - Gare de l'Est (56), Gare de l'Est (31, 35, 38, 46, 54, 91)
Métro : Château d'Eau (4)
- Le résumé -

Je n’aurais probablement jamais découvert ce petit restaurant – traiteur pakistanais qui existe pourtant depuis 22 ans si Raphaëlle Gras, guide spécialisée dans les quartiers indiens, pakistanais et tamouls du Grand Paris ne m’en avait parlé. Effectivement cette table ne paie pas de mine, sa devanture est à l’image de la rue Jarry dans laquelle elle se trouve,  peu engageante au 1er abord, mais au final tellement typique.

- La petite histoire -

Je participais à la visite de l’Inde à la Courneuve de Raphaëlle Gras. Elle nous a fait découvrir des restaurants et a dit à l’occasion d’une phrase – elle répondait à une question sur le passage Brady – qu’il n’y avait plus beaucoup de restaurants authentiquement bons dans le quartier, si ce n’est Faisal. Je n’avais jamais entendu ce nom et j’ai bondi sur l’occasion; une fois chez moi, j’ai regardé sur un plan, je ne connaissais même pas la rue Jarry, une petite rue perpendiculaire à la rue du Faubourg Saint-Denis, qui regorge d’hôtels d’un autre temps restés dans leur jus, proches de la gare de l’Est voisine.

- Lieu -

Il y a le restaurant “fast food” et à côté la pâtisserie.

Dans le petit resto, il y a quelques tables à peine et un stand qui présente les plats du jour, généralement 5. Ils sont à 6 euros et ont ce bon goût du mijoté maison. Attention pendant le mois du ramadan, ils ne proposent plus de restauration sur place.

Parmi les clients, on trouve aussi bien des personnes originaires du Pakistan ou d’Inde que de France, c’est aussi ce qui fait le charme de cette petite table : elle est diablement authentique et confidentielle mais fréquentée par tous. On y voit, entre autres, des hommes seuls manger sur place, ce qui est une des caractéristiques de ces tables populaires mais savoureuses à l’instar de Sidi Rached ou de plein d’autres, elles permettent à certains de se nourrir sans que ce soit non plus une sortie exceptionnelle car ruineuse.

- L'équipe -

Elle est plutôt sympathique : ils sont habitués à dealer avec toutes sortes de clients, musulmans, hindous, sikhs, français ou non, parisiens ou étrangers de passage. Il y a notamment au service un gars d’une trentaine d’années qui est très serviable. Parfois certains ne comprennent pas parfaitement le français mais on s’en sort toujours.

- Le repas -

1er déjeuner

Il faut goûter leur samossas.

J’avais pris de l’agneau avec épinards et pommes de terre je crois me souvenir.

Leurs chapatis sont excellents et servis en quantité généreuse, genre 5 pour 2 personnes.

Leur magasin voisin fait des pâtisseries, donc quand vous en commandez, elles viennent d’à côté.  J’avais pris des Ras Malai, Raphaelle Gras m’a expliqué à posteriori ce que c’était : “une pâtisserie typique penjabi autant du côté indien que pakistanais, on en mange dans tout le Penjab indien. Pour ce qui est des ingrédients, la base du ras malai c’est du panir auquel on ajoute du lait, de la cardamome verte, des amandes et pistaches effilées et du sucre, il n’y a pas de farine et surtout pas de farine de maïs très peu utilisée dans la pâtisserie indo-pakistanaise ou l’on privilégie plutôt le blé ou la farine de pois chiche.” Elles manquaient de fermeté dixit l’ami d’origine indienne qui m’accompagnait.

 2ème déjeuner

Une petite salade de pois chiches pour commencer, j’étais surpris d’avoir ce genre de crème avec une salade verte bien claire comme celles qui sortent du sachet, mais au final, j’ai bien kiffé.

J’ai essayé le boeuf aux lentilles et épices (haleem), délicieux.

un dal avec pois chiches et épinards

une cuisse de poulet tandoori

Pour vous donner une idée du prix d’un tel repas pour 2 : la salade, le dal, le haleem, la cuisse de poulet, 5 chapatis, un thé: 18 euros!

- Le bilan -

Je suis toujours aussi agréablement surpris de découvrir encore de telles adresses après 11 ans d’exploration culinaire à Paris.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Inscrivez-vous à la newsletter !

* Champ obligatoire