Il Marinaio – Bologne (Italie)


03.03.14 - Guillaume - 716lavie
Il Marinaio
Via Toscana, 163/A
40100 B Bologne
+39 (0)51 474663
Fermé le lundi
- Le résumé -

Un restaurant de poissons situé à l’écart de la ville. C’est une valeur sûre appréciée de mes amis qui habitent à côté. Sur le net j’ai vu des avis contrastés, pas mal d’enthousiastes mais aussi des personnes qui se plaignaient de prix élevés. C’est sûr qu’un français en Italie, qui plus est un parisien à Bologne a vite fait de trouver qu’un poisson frais entier pour 20 euros c’est un prix décent mais certains italiens trouveront les prix élevés.

Je maintiens que c’est une valeur sûre qui existe depuis 2000. J’ai bien aimé le patron et aussi le fait que non seulement les produits de la mer soient frais mais qu’ils aient également une réputation pour les pizzas d’où l’énorme four dans l’entrée.


IMG_8546

IMG_8547

IMG_8545

- Lieu -

C’est une grande salle avec une petite au fond à gauche. J’aimais bien l’ambiance, la clientèle était assez hétéroclite.

On a la place, c’est confortable sans être guindé.

IMG_8563

- L'équipe -

Le patron est de Campanie. Il était assez truculent, je me suis levé pour aller lui demander conseil près des cuisines. Sans hésiter il m’a orienté vers le loup entier qu’il m’a montré sur un plateau.

Il parlait français, comme beaucoup d’Italiens de son âge. A la fin du repas il nous a posé la bouteille de liqueur de myrthe sur la table, à notre discrétion.

Mes amis ont choisi le vin, un Greco di Tufo, que j’ai trouvé sympathique sans être inoubliable : un peu plat, fruité mais sans tonicité, comme quelqu’un qui parle mais dont on n’entend pas la fin des phrases.

IMG_8551

- Le repas -

Ce fut un festival.

En entrée nous avons partagé du poisson frit au citron, un délice.

IMG_8552

Des moules

IMG_8554

Une focaccia est arrivée comme ça, sans qu’on l’ait commandée, comme un entremets, magie de l’Italie.

IMG_8556

Un poisson qui n’était pas à nous, que j’ai vu passer et poursuivi.

IMG_8557

Mon loup cuit avec des tomates, de la manière la plus qui soit, comme l’avait recommandé le patron.

Très bien cuit, dommage qu’il y ait eu autant d’arêtes.

IMG_8564

Une grillade mixte

IMG_8565

Spaghetti alle cozze (aux moules)

IMG_8566

Pour l’anecdote un ami italien qui fait son propre vinaigre balsamique a fait 30 kilomètres pour nous voir et m’apporter une bouteille de son élixir. Il est tellement consistant qu’il ne se met pas sur des tomates, “plutôt une goutte à peine sur une beau filet de viande ou sur des fraises.”

IMG_8567

Des petits choux qui sont choux pour finir.

IMG_8570

Je trouvais que la bouteille avait une gueule de maison, mon mal de crâne le lendemain semblait indiquer le contraire, et mon ami confirmait. Je m’en fous un peu à vrai dire, je trouvais ça super sympa de nous la poser sur la table, offerte par la maison.

IMG_8571

- Le bilan -

Nous étions 5, nous nous sommes sentis rudement bien. Il y avait suffisamment de monde pour qu’on ne se sente pas seuls et en même temps c’était assez calme pour qu’on soit comme à la maison, qu’on s’entende parler.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*





Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

 Paris je t’aime - partenaire officiel 2022