Restaurant Chinois dans un Appartement – Lisbonne (Portugal)


13.01.15 - Guillaume - 716lavie
Voir l'article sur Lisbonne
Restaurant Chinois dans un Appartement
Rua do Benformoso 59, 2ème étage
Lisbonne
- Le résumé -

Ils sont trois restaurants chinois dans la Rua do Benformoso à se trouver dans des apparts et il y en a 2 au numéro 59. Tout le monde dit que le meilleur est celui du 2ème étage, celui du 1er n’ayant à priori aucun intérêt. Une cuisine de Shandong ma foi assez goûtue mais l’attente est longue et les gens fument; cela étant c’est une expérience et pour 7 euros, j’ai bien mangé.

- La petite histoire -

Un ami de Lisbonne m’a expliqué que la ville les laissait faire car en temps de crise les chinois, eux, payent leur taxe et rapportent de l’argent à la ville, voilà pourquoi il ne faudrait pas se fâcher avec eux. En ces temps de sur-contrôle sanitaire de l’union européenne, je trouve ça plutôt savoureux. Les restos étaient au départ confidentiels et mes amis me confiaient y avoir souvent mangé à quelques-uns. Puis le Time Out en a parlé et c’est devenu un phénomène de mode, si bien que le samedi soir c’est régulièrement plein, notamment de tablées d’étudiants internationaux. Il faut dire que le Time Out a une grande place dans la ville, ce sont eux qui ont récupéré le vieux marché “Mercado da Ribeira” pour en faire un lieu branché mélangeant marché et restos.

Je ne vous vends donc pas un plan super insolite mais l’expérience est ma foi savoureuse. Pour les chochottes des toilettes, passez votre chemin:)

IMG_0857

- Lieu -

C’est donc un vrai appart tout ce qu’il y a de plus normal. L’entrée se fait par une porte anonyme sur le palier.

IMG_0865

Bienvenue dans la salle à manger.

085

La sortie est tout aussi iconoclaste.

086

- L'équipe -

On m’avait vanté le 2ème étage pour la cuisine mais aussi pour la chaleur de Monsieur. C’est vrai qu’il est sympathique même si son hyper activité, ses excuses répétées aux différents clients, le tout dans un portugais hésitant et son anglais minimal de chez minimal peuvent rendre la commande assez poétique.

Je savais déjà en arrivant que c’était complet car mes amis n’avaient pu organiser leur anniversaire là-bas et avaient dû se rabattre sur le 1er étage. Quand je suis entré, j’ai enchaîné direct en disant que j’étais seul et que je voulais vraiment faire un article, il était désolé mais il n’y avait plus de places. Persuasion à la parisienne avec une soupçon de 716, le tout dans un sourire faussement naïf et avec la détermination d’un Rouletabille des temps modernes, 5 minutes après j’étais assis au bout d’un table, tout autour de laquelle mangeait un groupe d’amis portugais.

- Le repas -

Pas le temps de finasser vu l’attente qu’il y avait et le speed du serveur, je lui ai dit de choisir un plat qu’il aimait. Il m’a demandé si j’aimais des trucs, “tout”, ensuite il m’a posé des questions auxquelles je ne comprenais rien et 15 min. plus tard, j’avais mon plat et un riz nature.

IMG_0861

C’est ici une cuisine du Shandong, qu’on peut connaître à Paris avec les bien nommés Délices du Shandong. Si je m’en réfère à ce que je connais du resto parisien, c’est une cuisine assez grasse mais pleine de goût. Ici c’était très bon et j’ai apprécié les genres de haricots rouge qu’on voit posés sur le dessus, du lyciet me semble-t-il.

Le plat se nomme Frongo Gang Bao soit Poulet Gang Bao : du poulet bouilli avec du ginseng et du lyciet chinois.

087

- Le bilan -

Un plat, un riz, une Tsing Tao : 7 euros.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.





Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.




Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris