Naples (Italie)


21.08.23 - Guillaume - 716lavie
- Infos Pratiques -

Y aller

Aller-retour depuis Paris avec Air France ou Easy Jet

Sur place

Avant de partir tout le monde vous dit (vous disait?) que c’est le bordel total, la ville de l’anarchie sauf que les bus marchent bien dans le centre (l’arrêt suivant est annoncé via un écran dans le bus, on envoie un code sms indiqué sur le panneau de l’arrêt de bus et on reçoit un message avec la durée exacte d’attente du prochain bus), il y a un métro clean, etc…

Evitez de dormir près de la gare Garibaldi, ça craint.

Arte Campania Card
le site

Le plus dur avec cette carte c’est de la trouver. Elle n’est pas en vente dans les lieux qui sont indiqués sur le site, comme par exemple le musée d’archéologie. Donc ne vous embêtez pas, achetez par exemple celle de 3 jours pour 34 euros soit 2 euros plus cher dans un des trois points de vente de l’agence Mr White Travel : au welcome desk de l’aéroport de Naples ou Piazza del Gesu de 9h à 17h ou alors plus pratique en termes d’horaires, au 20 Piazza Bovio ouvert de  9h à 19h30 mais avec une pause déjeuner de 13h à 15h30 (une petite pause l’a dit la dame…).

Les prix :

Campania 3 jours :  32 euros adulte, 25 euros jeunes 18-25
Naples 3 jours : 21 euros adulte, 12 euros jeunes 18-25

Une fois que vous l’avez c’est le bonheur car vous pouvez sillonner toute la Campanie ainsi que tout Naples, prendre n’importe quel train, métro, bus gratuitement. Les 2 premiers musées sont gratuits, ensuite il y a des réductions. Outre le gain financier, il y a aussi le gain de temps : vous arrivez à la gare de Garibaldi 3 min. avant le départ d’un train, pas besoin de se prendre la tête à faire la queue pour acheter un billet, vous grimpez dans le train illico et zou. Je passe pour savoir où acheter des billets de bus.

- Le résumé -

«Ca y est Naples est devenue trop touristique » m’ont dit mes amis napolitains, le vieux Naples Spaccanapoli est bondé. Ok quand j’ai écrit mes 1ers articles en 2012, je me souviens qu’il fallait convaincre que Naples c’était cool. Depuis 3, 4 ans je ne cesse de rencontrer des gens qui reviennent de Naples pour la 1ère fois. Ainsi pour ce 3ème voyage j’avais à coeur de sortir des adresses différentes, hors du centre ou même hors de Naples. La question est toujours la même : dois-je tout partager ici sur insta ou en garder sous la semelle pour le site? Je suis plus partageur que calculateur donc je craque souvent. Néanmoins mon amie napolitaine m’a fait promettre de ne pas partager le b&b de malade dans un quartier calme tout près du centre car il n’y a que des locaux. Je mettrai en place un système où vous devrez m’écrire pour choper l’adresse.

Cet article est la synthèse de 3 ou 4 voyages entre 2013 et 2020, j’ai tout vérifié donc les adresses que je laisse sont toujours valides. Si vous avez une déception, dites-le moi. Il y a des photos qui datent de 2013 et donc forcément ce n’est pas la qualité d’aujourd’hui:)

J’ai choisi de faire l’impasse sur les pizzas stars qui n’ont pas besoin de moi. Je prépare un article avec seulement les bons plans de ce séjour afin de le dissocier de mes deux précédents voyages.

Mon amie Chiara a ouvert dans le centre de Naples une pâtisserie qui déchire  “Mon, Sciu“. Elle m’a servi de guide pour mon dernier voyage

- Un peu d'histoire -

Naples est une ville qui saisit : il y a la mer d’abord, juste là et magnifique, la ville, la vie, son histoire, le port et puis surtout ses habitants. A Naples, il y a du Marseille, de l’Istanbul et ne jamais oublier que ce fût un royaume aussi. On voit les choses en grand et on est ouvert sur le monde.

- Hôtels -

B & B

Fantastique B&B

L’amie napolitaine qui m’a fait découvrir ce B&B m’a demandé de ne pas le mentionner directement sur mon site car il est dans son quartier et elle tient à ce qu’il reste tranquille. Ecrivez-moi, je vous donne le nom site et un code de 10% de réduction. Attention, il est réservé longtemps en avance, prenez-y vous tôt.

Suite à mes articles, une fan de Naples est entrée en contact avec moi, elle y va plusieurs fois par an avec son conjoint et elle m’a adressé une liste des airbnb qu’ils ont préférés :

Appartamento Centro Storico Napoli
le site

“2 terrasses sur la ville à couper le souffle”

Appartamento a Santa Chiara
le site
“Sinon, mon chouchou absolu, déjà bien trop réservé mais idéal pour partir à deux couples par exemple, avec vue imprenable sur Santa Chiara (la porte est face au mur de la tour). A réserver à des gens respectueux car elle a une bibliothèque absolument magnifique remplie de livres auxquels elle tient beaucoup. Vraiment un maxi coup de coeur.

Terrasse Duomo
le site

Une autre personne m’a conseillé cet airbnb très bien noté, il est précisé qu’il n’y a qu’une chambre, mais ils ont pu séjourner à 4. Il y a un lit double et un canapé lit dans le salon, superbe terrasse, appartement en longueur.

Paladin Home
Piazzetta Nilo
le site

C’est le guide Luca del Vaglio dont je parle dans la partie “Guide” ci-dessous qui propose aussi des chambres d’hôte qui ont de bonnes revues.

La Pedamentina
Via Pedamentina S. Martino, 33
80126 Napoli
le site

C’est un ami qui a été là avec sa femme. Tous les hôtels étaient complets, ils ont trouvé une chambre dans ce grand appartement qui surplombe la ville et m’ont dit que c’était un très bon plan.

28983960

 

Hôtels

Palazzo Alabardieri
Via Alabardieri, 38
le site

Sinon j’aime beaucoup ce 4 étoiles situé au coeur du quartier qui bouge mais qui, lui, est parfaitement tranquille, tout près du bord de mer qui plus est.

NH Ambassador
Via Medina, 70
le site

Un hôtel style 70’s façon grande tour vintage, mais qui offre une vue splendide sur la baie. Un ami y a passé quelques jours et était très satisfait.

- Guide -

Un ami guide m’a recommandé un guide officiel sur place que je n’ai pas essayé, Luca del Vaglio, qui propose des visites en italien, anglais et espagnol. Il propose aussi des chambres d’hôte que j’ai indiquées dans la partie “Hôtels” : Paladin Home.
Tél : +39 338 3787399
Email : ldelvaglio@icloud.com

 

- Evènements -

A la période de Noël (super période pour aller à Naples, si ce n’est qu’il y a 3 jours où tout est fermé, mieux vaut arriver le 26 ou 27), évidemment vous irez voir les crèches.

 IMG_4227
- Lieux -

Musée archéologique
Piazza Museo, 19
Comptez 2h de visite, gratuit avec la Arte Campania Card

Il est immense et contient d’impressionnantes collections de sculptures, de mosaïque et d’art de Pompéi. Passez du temps au rez-de-chaussée et analysez les détails des sculptures, en couleur de surcroît : les orteils par exemple sont parfaitement séparés les uns des autres, les muscles sont parfaitement sculptés, les dents des chiens sont pointues. Les mosaïques en parfait état sont elles aussi un régal. Enfin bien sûr ne ratez pas le cabinet érotique qui rassemble des sculptures on ne peut plus explicites.

Fondazione Morra : Association Shozo Shimamoto. Museo Nitsch. Casa Morra
le site

En fait il s’agit de trois lieux dépendant de la même organisation, ce sont des musées atypiques privés, je vous mets ici la présentation que m’en a faite une des responsables :

“We have 3 space in Naples : One is Shozo Shimamoto association, Largo tarsia 2, open from Wednesday to Friday 10-13 and 16-20. The second space is Museum Nitsch, Vico Lungo Pontecorvo 29D, open from Monday to Friday 10-19, it is an old power station where it is possible to see Hermann Nitsch’s work. The third space is Casa Morra, Salita San Raffaele 20, opened from Tuesday to Friday 10-18. We show there our collection of Cage, Duchamp, Allan Kaprow and other artists.”

Ce qui nous intéressait c’étaient les projections de films gratuites qui ont lieu Casa Maorro le mardi soir à 18h. Lors de notre séjour, le cycle de films était sur la thématique du cinéma à Naples depuis les origines, nous y avons vu un bijou, “Proibito Roubare” de Comencini, film de 1943 sur les enfants de rue qui évoque “Los Olvidados” tourné à la même époque par Bunuel à Mexico. Nous avons été dans tous les autres lieux de la fondation avant d’atterrir au bon, la Casa Morra donc, c’est assez galère de s’y retrouver.

En 2023, le Louvre a programmé un cycle de films sur Naples dont voici la programmation. Un film que j’adore et qui est un des moins connus de Francesco Rosi est la Sfida que je conseille grandement, en dehors du classique Main Basse sur la Ville bien sûr.

Galleria d’Italia
Via Toledo, 177
le site

Le nouveau siège de la Gallerie d’Italia (fonds de la banque d’Intesa Sanpaolo) à Naples présente trois itinéraires d’exposition importants : l’art napolitain du XVIIe au XXe siècle, avec le chef-d’œuvre absolu des collections Intesa Sanpaolo, le Martyre de sainte Ursule du Caravage, la collection de céramiques attiques et de la Magna Graecia, exposée pour la première fois dans son intégralité, et une importante sélection d’œuvres du XXe siècle.

Basilique Santa Chiara
49/c, Via Santa Chiara

L’église et surtout le cloître qui est incroyable + le musée.

Museo Cappela Sansevero 
Via Francesco de Sanctis, 19/21
le site

Un must

Duomo (Cathédrale)
Via Duomo, 14

Le duomo et le trésor de san Gennaro : pas fait mais ça avait l’air chouette.

Musée archéologique
Piazza Museo, 19
le site

C’est ici qu’on trouvait les plus belles pièces extraites de Pompéi.

Le jardin botanique
Via Foria, 223
le site

Palazzo Reale
Piazza del Plebiscito, 1

A voir si vous avez du temps et il ne faut pas manquer non plus les jardins.

Le musée Capodimonte
Via Miano 2
le site

Surplombant la ville, il vaut le coup pour la peinture, les salles et couloirs sont immenses.

Casa Morra
salita San Raffaele 20
le site

J’en ai profité pour faire une playlist youtube regroupant les films du cycle sur Naples que j’ai pu trouvés sur youtube.

Voici la liste complète :

- Restaurants -

Mes préférés

Si je devais donner MES adresses fortes en 2023, je dirais :

  1. Cibi Cotti, l’âme de Naples
  2. Mon Sciu, la pâtisserie de mon amie napolitaine Chiara, elle a clairement apporté un truc nouveau dans le paysage napolitaine en mélangeant tradition locale et pâtisserie française. Elle est sans doute trop en avance car elle a tout pour péter, mais ouvrir qq semaines avant le confinement lui a plombé les ailes.
  3. En Pizzas, y en a 10000, et bon je suis pas dans l’hystérie Pizzas, même quand on est à Naples, on n’en mange pas tous les jours, je dirais : en street food célèbre : Di Matteo et Da Michele, en street food pas célèbre : Pavia et 400 gradi, en confortable tradi : Starita et la Notizia, en frites : Masardona et 1947.
  4. En osterie, trattorie, y en a aussi des tonnes, j’en mets deux qui résistent aux années : Trattoria da San Ferdinando et Antica Trattoria Da Ettore.

Pizzas

Masardona
Via Giulio Cesare Capaccio, 27

Cette pizzeria est hors des circuits touristiques ou gastronomiques, c’est une pizza frite locale dans un quartier à l’écart, à lest de la ville au-dessus du port. On y sert exclusivement des pizzas frites de compétition depuis 1945 et seulement le midi à part le samedi. Trésor.

Lire l’article

1947 Pizza Fritta Napoli
Via Pietro Colletta, 29/31

La pizza frite préférée de mon amie Chiara en 2023.

Antica Pizza da Michele
Via Cesare Sersale, 1

Malgré des avis un peu en baisse, c’est le genre d’institution que je continue de trouver bien et il y a toujours des napolitains mais donc aussi beaucoup de monde et une attente de 45 minutes facile, c’est le point noir. Il faut venir tôt! Deux pizzas ici, la Marinara et la Margarita, basta cosi! Et elles sont parfaites. Il y a un plan que m’a donné une lectrice, Sophie et qu’elle a elle-même trouvé sur le guide de la piazziola Carla : commander un Spritz, pas donné (9€) au café d’en face Tazzulella ‘e cafe car le bénéfice est qu’ils vont chercher la pizza pour vous et donc vous attendez moins. Je vous le livre, mais pas sûr que je sois client, déjà parce que j’aime attendre ma pizza avec tout le monde, deuxio ça m’emmerde de payer un Spritz 9 euros en général, mais en plus quand je viens pour une pizza à 5 et qu’apparemment il n’est pas dingue et tertio, les avis sur le service du bar sont disons peu engageants. Après je peux comprendre que si pour certaines raisons, on ne peut attendre debout, ce soit pratique, d’où la mention ici.

Photo de 2012 de la Marinara, je la laisse ici car 11 ans après, la photo a déjà un cachet vintage vu l’évolution des Iphone.

Le 29 décembre 2012, il n’y avait pour le coup que des napolitains.

Starita
Via Materdei, 27/28
le site

Certains ont fait de cette pizzeria, LA pizzeria, évidemment dit comme ça on fait fausse route. Envisageons-là plutôt comme une excellente pizzeria de quartier qui aime dépoter donc on ne s’attend pas à un accueil qui prend tout son temps, ici le but c’est de faire tourner les tables. Ainsi je comprends la déception de ceux qui ont fait du chemin ici en s’attendant à trouver le Graal. En revanche si comme nous, vous habitez dans ce quartier calme et non touristique de Materdei alors vous auriez tort de ne pas profiter de la proximité pour venir manger ici, évidemment il faut venir à l’ouverture à 19h30 pour ne pas attendre des plombes. Les 2 personnes que je connaissais résidant dans le quartier appréciaient grandement cette pizzeria et il est vrai qu’elle est très bonne.

 

Notizia
Via Michelangelo da Caravaggio, 53
le site

Parmi les pizzerias les plus connues des gastronomes internationaux, voici la seule que j’ai retenue (vous trouverez les autres facilement en googlant : Sorbillo, etc…). Là aussi il faut venir tôt et, ce qui ne facilite pas les choses, elle est à l’ouest de la ville, un peu à l’écart du centre et loin du métro donc taxi.

Pizzeria 400 Gradi
Via Concezione a Monte Calvario, 12
+39 081 038 3232

Voici un conseil inspirant que j’ai reçu de Gael Ginzu :  “je peux te donner une adresse utile, une pizza, brute et franche et un gars passionné. Il fait de la pizza en portefeuille aux ouvriers a midi et il a 4 chaises plastiques pour les touristes et tu joues au poker pour pas te faire exploser par les utilitaires qui passent😀 donc c’est parfait. Il fait son pesto, une superbe marinara de base, une très bonne avec mortadelle, il propose de farcir le pourtour avec ricotta ou gorgonzola, mais au final mieux vaut rester nature et profiter de cette belle pâte!”

Pizzeria Di Matteo
Via dei Tribunali, 94
80138 Naples
Tél : 081 455 262
Le site

“Une pizzeria sur la Via dei Tribunali, l’une des rues piétonnes du centre historique dans laquelle on trouve également la pizzeria Gino Sorbillo ou celle du Pizzaiolo del Presidente, deux des plus connues. Nous nous sommes arrêtés devant car des napolitains y mangeaient sur le pouce, debout à l’extérieur.
La pizza était tellement bonne et nous avions tellement faim que nous l’avons engloutie avant même que j’ai eu l’idée de prendre des photos.”

Lire l’article
IMG_4216

 

Pizzeria Pavia
Via Solitaria, 34

Celle-là est complètement sous les radars, une vraie pizzeria de quartier. Sophie qui y est allée suite à mes conseils a kiffé, mais a préféré la pâte d’Il Pizzaiolo di Pizzofalcone, la pizzeria voisine (ci-dessous).

Lire l’article

 

Il Pizzaiolo di Pizzofalcone
Via Egiziaca a Pizzofalcone, 100

Juste à côté de Pavia, conseillée par Sophie qui y est allée car Pavia était fermée.

Restaurants

Cibi Cotti
Via Ferdinando Galiani, 30

C’est l’adresse que je ne peux manquer lorsque je suis à Naples : une petite trattoria de poche situé dans le marché couvert de la Mergellina, tout près de la mer à l’ouest de la ville. Ici c’est pas cher, authentique, ça ne triche pas : d’ailleurs tout le monde y va, étudiants comme troisième âge.

Lire l’article de 2019

Lire l’article de 2013

 

 

Antica Trattoria da Ettore
Via Gennaro Serra 39
Tel : 081 764 3578
Fermé dimanche soir et lundi soir

L’un des coups de coeur du séjour en 2013 et de loin. Ambiance familiale et cuisine maison à tomber, une adresse qui a pas mal échappé aux guides classiques, un peu laissée de côté alors qu’elle mérite un bon repas!
Idéal pour se faire plaisir après une journée de marche.”

Lire l’article

Antica Trattoria da Ettore - Naples (Italie)

 

Trattoria San Ferdinando
Via Nardones, 17
Napoli
Tél : 081 421 964
Fermé le dimanche

Une trattoria authentique et un rien classique. Parmi les clients : des napolitains, des touristes italiens de Milan et un couple de français; oui mais pas d’ambiance attrape-touristes ici, la bouffe était superbe, le cadre cosy et Marco au service faisait le taf avec plaisir – il avait d’ailleurs appris le français par lui-même, notamment en parlant avec des clients.”

Lire l’article

IMG_4441

Osteria della Mattonella
Via G. Nicotera, 13|
(Presso la Chiesa di Santa Maria Degli Angeli)
Tél : 081 416541

Fermé le dimanche soir”Une osteria familiale à l’ancienne, recommandée par un ami et également dans le Routard mais attention ce n’est pas pour autant qu’elle est galvaudée.
Ambiance très chaleureuse dans un quartier que j’aime bien. Vraiment une bonne adresse pour manger la cuisine traditionnelle napolitaine tout en se sentant chez soi.”

Lire l’article

 

Street Food

D’Ausilio Burgeria & Macelleria
Via Tarsia, 9
le site

Cette boucherie, située juste à côté du bar Oak (voir plus bas partie “Bars”) dans le Spaccanapoli (le vieux Naples), a récemment ouvert une partie restauration. Mon amie napolitaine était grande fan d’une spécialité des Pouilles qu’on “Bombetta pugliese” (photo ci-dessous) : en gros des morceaux d’épaule de porc mélangés à de fines tranches de caciocavallo, le tout entouré de pancetta. On peut la déguster sur place sur un comptoir.

Tripperia O’russ Francesco Capasso
Via Foria 207

On a pris sur le pouce un ‘O pere e ‘o musso, un plat typique de la cuisine de rue napolitaine consistait en du pied et du museau de cochon, assaisonnés avec du sel et du citron et servis sans plus de chichis dans un sac plastique.

Vomero Fried Food
Via Domenico Cimarosa, 44
Petit traiteur de plats frits à emporter.

Les restaurants qui m’ont été conseillés (avec les commentaires) mais dans lesquels je n’ai pas pu aller :

Michelasso
Via Santa Brigida, 14/16

Je l’ai vu cité dans un article de la revue du TGV italien à propos de 4 adresses gastronomiques en Italie, une amie napolitaine était plus dubitative sur l’approche générale de l’équipe, à voir.

Pescheria Azzurra
Via Portamedina, 3/4 5

Reco de Pierre : “Voilà une adresse street food qui te plaira j’en suis sûr si tu passes à Naples. C’est dans un quartier, une rue absolument typique de Naples : commerçante, bruyante, passante, vivante : un marché permanent. De grandes tables hautes sur le trottoir, quand tu passes commande, la demoiselle ne rentre pas dans le restau, elle se dirige vers son voisin le poissonnier, se sert sur l’étallage en fonction de ce que tu as demandé et apporte le tout à son cuisinierµ. Inutile donc de te dire combien c’est frais et bon. Après le frito misto, tu peux choisir des pâtes à la vongole…sans doute les meilleures jamais mangées en Italie. Tout ça pour un prix frisant bien sûr le ridicule. ;-)”

Mangi & Bevi
Via Sedile di Porto, 91
+39 081 552 9546

“C’est seulement au déjeuner, on s’assoit à table avec les autres. On mange vite et on se casse. L’endroit est petit et le mec le fait tourner. Une bonne cuisine traditionnelle de plat classique.”

Veritas
Corso Vittorio Emanuele, 141
le site

Si on veut taper dans le gastro, c’est là.

- Cafés -

Chalet Ciro
Via Caracciolo fronte, Via Orazio
Ouvert du lundi au jeudi de 6h30 à 2h30 et du vendredi au dimanche de 6h30 à 3h30

C’est à la fois un café, un glacier, une pâtisserie située en bord de mer du côté de la Mergellina. Il y a du monde tout le temps, quels que soient le jour ou l’heure. Peut-être pas les meilleures pâtisseries (sûrement pas d’ailleurs), mais manger un truc ou boire un café ici, c’est Naples.

Mon Sciú
Piazza Museo Filangieri 263
le site

Je ne suis absolument pas objectif puisque c’est mon amie Chiara que je cite dans cet article qui l’ouvre. Pâtissière et chef, elle a décidé de revisiter tous les classiques, napolitains y compris, des lieux qui ont marqué sa carrière autour du monde, avec une touche contemporaine bien sûr.

Glacier Mennella Il Gelato
C.so Umberto I, 16

Ils ont plusieurs adresses.

- Bars -

Palazzo Venezzia
Via Benedetto Croce, 19
le site

Ca c’est une trouvaille inattendue. En plein Spaccanapoli se cache le Palazzo Venezzia, l’entrée est gratuite, montez à l’étage et découvrez une terrasse arborée délicieuse, loin du brouhaha des passants. Les boissons sont chères et pas très bonnes, cantonnez-vous à une bière, mais cela vaut le coup, une parenthèse suspendue dans le temps.

 

Vineria Bandita
Via Michele Kerbaker, 57

Bar à vins nature conseillé par le même lecteur qui m’a conseillé Puteca ci-dessous.

Puteca Wine Bar
Gradoni di Chiaia, 70

J’ai écrit sur Oak ci-dessous mais un lecteur m’a fait remarquer qu’il avait préféré Puteca qui propose une meilleure sélection de vins. En effet chez Oak, c’était l’ambiance, les bières et la proximité avec la Macelleria D’Ausilio.

Oak
Vico Quercia, 10
le site

Je ne peux pas dire que j’ai adoré ce bar (les conseils ne m’ont pas bluffé) mais ma copine locale y avait établi son QG. Ils servent des bières principalement et une quinzaine de vins naturels. A faire pour boire un coup en fin de journée après une visite dans Spaccanapoli (si c’est la 1ère fois que vous venez) ou alors juste pour profiter du combo boissons à Oak – brochette de viande grillée à D’Ausilio Burgeria & Macelleria.

 

 

Superfly
Via Cisterna Dell’ Olio, 12
le site

“Un bar à cocktails très sympa et surtout dans lequel on écoute de la super musique franchement. Gianni a soigné son lieu, ça se sent.
On est loin des bars un peu bling-bling de la Via Bisignano mais on n’est pas non plus dans le pur bar estudiantin, la synthèse des deux est réussie et c’est pourquoi lors de notre venue, il y avait un jeune au comptoir mais aussi trois cadres décontractés qui sirotaient un cocktail. Bon mix.”

Lire l’article

IMG_4410

 

Fonoteca
Via Morghen, 31
Tél : 081 556 0338
Funiculaire : Morghen, Métro : Vanvitelli
Ouvert de 10h à 1h du lundi au samedi (jusqu’à 2h les vendredi et samedi) de 18h à 1h30 le dimanche

“C’est un bar-magasin de disques orienté jazz, électro, soundtracks, and so on.
Le bar est super sympa le soir. Le magasin de disques est cool aussi, les deux vendeurs sont notamment très sympas, pas du tout hautains. L’endroit est situé dans le Vomero, le quartier chic de Naples où il fait bon vivre, résultat : c’est une clientèle d’habitués le soir mais franchement ça le fait.”

Lire l’article

L’antiquario
Via Vannella Gaetani, 2

Un bar à cocktails chic et élégant.

Guyot
Via Raffaele Morghen, 57
le site

Un bar à vins qui sert aussi quelques planches.

Enoteca Scagliola
Via S. Pietro a Maiella, 15
le site

Bar à vins.

- Magasins -

Luca Talarico
Via Sant’Anna de Lombardi, 17
80134 Napoli
Tél : 3484120644
le site

Naples est connue pour son travail du cuir. Voilà un artisan dans le Vieux Naples, l’une des plus anciennes familles napolitaines à travailler le cuir. Luca travaille dans son petit atelier et pratique des prix modiques par choix.


- Musique -

Disquaires

Vesuvius Soul records
Vico Santa Maria dell’Aiuto 5
+39 388 658 3449
le site

Un petit disquaire dans Spaccanapoli.

Futuribilie record club
Via Kerbaker 19
+39 331 756 3721
le site

Je l’ai cherché mais je ne l’ai pas trouvé, dommage il me disait bien.

Oblomova
Via san Sebastiano 20
le site

Cette friperie dont la patronne parle français a aussi un disquaire à l’étage, gros stock mais prix élevés.

Labels

Urban Distortions
le site

J’ai découvert ce label mortel d’électro

- Alimentation -

Casa del Tortellino
Via Piedigrotta 25/26
Tél : 081 7613174 – Whatsapp : +347 3328885
le site

C’est mon magasin de pâtes préférées, non pas parce qu’elles sont meilleures – honnêtement je trouve qu’elles se valent à peu près partout -, mais parce que l’équipe est la plus sympa. En plus ils sont juste à côté de Cibi Cotti où je vais déjeuner (voir plus haut dans la partie “Restaurants”). Avant Casa del Tortellino était aussi dans le marché de la Mergellina, désormais il est à deux rues, à qq minutes de marche.

Marché de la Torretta à la Mergellina
Viale Gramsci, Mergellina

Ce marché se situe dans le quartier de la Mergellina, un petit port, et jouxte donc le front de mer, juste à côté de Posillipo, un quartier prisé de Naples en haut duquel on peut admirer toute la baie.
Depuis le centre ville, le marché de la Torretta est facilement accessible par le bus 140.
Cela va beaucoup plus vite que le métro : le métro est beau et moderne mais on l’attend un bout de temps et les stations étant très profondes, il faut du temps avant d’arriver jusque sur le quai.

Le marché de la Torretta est régulièrement recommandé, ici, dans mon guide ou par une amie journaliste gastronomique italienne, comme l’un des 10 meilleurs marchés de Naples pour la qualité de ses produits mais aussi pour son caractère intimiste et sympathique, et c’est en plus un marché couvert.

On déambule et l’on ne peut pas dire que ce que l’on trouve soit moche.

Mais on y trouve mon restaurant préféré à Naples : Cibi Cotti (lire mes articles ici et ).

Lorsque vous sortez du marché allez vous promener sur le front de mer.

Tout le monde parlait du café Ciro, c’est supposé être une institution. On a même rencontré un couple très sympa devant le marché de la Torretta qui venait de s’acheter une glace chez un glacier jouxtant le marché (en fait Remy Gelo où je suis allé une autre fois et que je vous conseille de préférence au café Ciro pour les glaces) et qui nous a confirmé qu’on goûterait le meilleur café de Naples là-bas et d’excellentes glaces.Franchement ça m’est plus apparu comme un café vieillissant dans lequel des gens chics viennent traîner. Le café était ok mais pas le meilleur du séjour et les glaces trop sucrées selon moi.

Chalet Ciro

2 cafés = 5, une glace à 3,50 et une à 7

En bilan, je recommande donc plutôt le glacier juste à l’entrée du marché vous ne pourrez pas le rater.

Ensuite vous chopez le 140 à nouveau pour monter jusqu’en haut. Puis vous redescendez à pied en admirant la mer.

C’est marrant, on décrit Posilippo comme un quartier chic et l’on trouve effectivement quelques maisons anciennes superbes mais l’ensemble est quand même furieusement défraîchi et laisse une sensation de quartier mêlé et de gloire passée.

En tout cas la vue est superbe et la balade ne sera pas de trop vu la quantité de pâtes et de pizzas que vous aurez ingurgitée dans les jours qui précèdent.

Marché de la Via Pignasecca

A Naples, on aura coeur de faire au moins un marché. Parmi les marchés en extérieur, il y en a plusieurs qui reviennent régulièrement dans les guides, notamment le marché au poisson de Porta Nolana et celui de Sant’Antonio Abate. Bon j’ai fait ces deux-là, ils sont franchement populaires et sont intéressants pour ceux-là, leur côté authentique mais on a assez vite fait le tour et l’ambiance n’est pas toujours dingue.

Le marché qui revient lui à la fois dans les guides et dans la bouche des napolitains, c’est celui de la Via Pignasseca.Il a lieu du lundi au samedi matin de 8h à 14h (mais ça reste lâche sur l’horaire de fin). La Via Pignasecca est quasiment parallèle à la Via Toledo. Un moyen simple pour le trouver si vous venez de la piazza Dante, c’est de descendre la Via Toledo et dès que vouez Banco de Napoli sur le trottoir droit, vous tournez à droite et hop au bout de la rue vous voilà dans le marché.

C’est un bonheur total, c’est socialement mélangé, l’ambiance est bonne, les étals et boutiques sont très variés, on s’arrête pour picorer quelque chose puis on reprend ses pérégrinations. Génial.

Pour les aventuriers, la triperie ci-dessous est un plan en or. En effet on y sert à manger derrière. C’est la maman d’une amie napolitaine qui lui a recommandé de venir ici. Ils servent ici une spécialité napolitaine, mais seulement en semaine : Stenteniell’, on prend un intestin de mouton qu’on farcit de quantité de choses, soit de tous les autres boyaux de la bête, soit de jambon, de provolone, de lard. A essayer à mon avis.

Pour l’anecdote la photo illustrant l’article sur les tripes de wikipédia a été prise chez l’autre tripier de la Via Pignasecca, je m’en souviens bien car c’est lui qui m’a indiqué où était la triperie que je cherchais.

Voilà un article du site de Luciano Pignatore intitulé “la véritable saveur napolitaine en une journée” dans lequel on mentionne cette triperie.

Ca, je les ai goûtés, des petits gâteaux au sésame et pimentés, un délice.

- Photos -

A peine atterris, nous sommes pris en main par notre amie locale Chiara qui nous emmène manger à la pizzeria Masardona, celle qui se trouve à côté du port. Le décor est trippant, on dirait La Défense de Naples.

Dans les rues du quartier de Materdei au-dessus du musée archéologique

Après avoir mangé à Cibi Cotti et acheté des pâtes à Casa del Tortellino, nous avons gravi la “montagne” depuis la Mergellina jusqu’au Vomero : ça grimpe! Il n’y a aucun bus pratique qui fasse le trajet et c’est bien chiant.

A Materdei la nuit, réunion de chiens

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Le Bon Plan Restos 2023-2024




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

 Paris je t’aime - partenaire officiel 2023