Retour gagnant dans mon Laotien préféré : Lao Chaleune – Paris (75013)


20.11.17 - Guillaume
Lao Chaleune
27, rue du Château des Rentiers
75013 Paris
01 45 84 38 30
Fermé le Mercredi
Métro : Olympiades (14)
Tramway : station Porte d'Ivry (T3)
https://www.facebook.com/Lao-Chaleune-152319098135777/
- Le résumé -

Lao Chaleune est une de mes tables préférées du 13ème arrondissement. Des restaurants laotiens il n’y en a que 5 dans la capitale, celui-là est le plus ancien et sa qualité n’a pas démérité malgré 35 ans d’existence, une valeur sûre.

- La petite histoire -

Ma première chronique date de mars 2011. Il était temps de l’actualiser même si je savais via les retours d’amis gourmets que l’adresse était toujours bonne.

- Le lieu -

La devanture n’a pas changé, à l’intérieur on a rajouté 4 places en mettant les tables tout en long plutôt qu’en large, si bien que j’ai cru à première vue que ça avait changé de propriétaires, mais non.

ENZLE9062

APCM5407

- L'équipe -

Elodie assure la continuité en reprenant le restaurant de ses parents. Comme elle me l’a dit :  » nous sommes tellement attachés à ce lieu que nous ne pouvions pas le laisser disparaître ». Et hop, une bifurcation depuis ses études d’administration et de compatibilité vers la direction d’un restaurant, « vous savez, nous les asiatiques, on ne laisse pas tomber la famille, on reste ensemble. » Elle apporte son peps et connaît bien sûr la carte comme sa poche, de plus elle a un avis tranché sur ses préférences, ce qui est très agréable.

MUAQE9244

- Le menu -

C’est l’occasion de boire une Beerlao qu’on ne trouve pas si souvent ailleurs.

DJJWE8127

Les laotiens sont notamment connus pour leur saucisse. Elodie nous propose donc son assortiment de boeuf séché et de saucisse laotienne; sauf qu’en relisant ma chronique, je vois que j’avais aimé le boeuf mais n’avais pas été conquis par la saucisse. Je lui dis. Elle me répond que les goûts changent au fur et à mesure qu’on grandit, bon point :) Nous nous laissons convaincre et cette fois-ci c’est la saucisse qui remporte l’adhésion générale à tel point qu’on en commandera une assiette pleine en plus.

GMELE0633

Mon péché mignon c’est la salade de riz au porc croustillant. Comme l’a dit une amie présente au repas, la salade de riz ça peut ne pas faire envie présentée comme cela. En fait vous le voyez bien sur la photo ci-dessous, le riz est en presque en minorité face au porc, il s’agit de porc, de riz croquant, de coriandre, un délice.

GXTRE1898

Il faut un peu de verdure dans tout ça, allez hop!, fais péter les liserons d’eau sautés à la thaï, les parents d’Elodie sont originaires de Thaïlande et du Laos.

IQFEE8431

Une autre spécialité de Lao Chaleune, mise en avant dès la 1ère page du menu, c’est la salade de boeuf cru pimentée qu’on pourrait appeler le tartare laotien. Il est bon, mais il vaut mieux demander trop épicé que pas assez car c’est en grande partie la sauce citronnée et pimentée qui donne du goût à la viande. Nous avons fait l’erreur de la demander pas trop épicée.

IJHLE1511

Le Tigre qui pleure, ce plat thaï est un incontournable. Il vous faut d’abord une bonne viande, tendre, marinée puis grillée. On la trempe ensuite dans une délicieuse sauce épicée aux fines herbes.

IMG_9794

Du kaylan (brocoli chinois) sauté à la thaï pour de la verdure croustillante cette fois-ci

IFOXE0728

Sachez qu’une des spécialités du lieu ce sont les nouilles maison, Elodie recommande les nouilles maison aux 3 trésors (3 viandes : boeuf, poulet, porc) ainsi que la soupe de pâtes de riz spéciale (poulet, porc, crevette).

En dessert nous avons pris un Kwei bua chi : dessert de tapioca à la banane avec lait de coco chaud et grains de sésame et un Boi Loïc : perles de riz, lait de coco et grains de sésame (ci-dessous). Les perles de riz sont mélangées à différents ingrédients d’où les différentes couleurs. La fleur bleue, “ดอกอัญชัญ” en Thaïlandais est excellente contre le rhume, le cholestérol, l’insomnie, voici une vidéo sur la préparation de cette plante pour la recette.  La boule verte correspond au  balteuil, une plante aromatique. La boule jaune c’est la citrouille et la beige c’est le taro de la famille des féculents.

JQTP9971

- Le bilan -

Une table à l’écart, comme on les aime. Espérons qu’Elodie change vite son téléphone pour qu’on puisse à nouveau réserver. Il serait dommage que certains rechignent à venir ici de peur de trouver une salle pleine. Voilà typiquement une table 716 que j’ai plaisir à soutenir, même si elle n’a pas besoin de moi pour tenir sur la longueur!