Au Pont Corbeau – Strasbourg (France)


23.11.21 - Guillaume - 716lavie
Voir l'article sur Strasbourg
Au Pont Corbeau
21 Quai Saint-Nicolas
67000 Strasbourg
03 88 35 60 68
Ouvert du lundi au samedi midi et soir, fermé le samedi et ouvert le dimanche soir
http://www.aupontcorbeau.fr/
- Le résumé -

- La petite histoire -

Je me suis pris la tête de fou malade avant d’y aller. J’ai bossé sur Strasbourg pendant 10 jours de manière intensive, je n’arrivais pas à sentir la bonne table dans un registre traditionnel authentique que j’affectionne. Au Pont Corbeau sortait régulièrement chez les cavistes, de vin nature en particulier, que j’ai appelés, ils me disaient que le resto avait la meilleure carte de vins de Strasbourg mais certains avis laissés sur le web me faisaient douter, parlant d’une trop grande promiscuité, d’ingrédients pas tous de qualité égale, j’avais l’impression d’être pris au piège d’un truc impersonnel, en plus j’ai du m’y reprendre à 5 fois pour pouvoir réserver, ça m’a soûlé qu’il n’y ait ni répondeur ni résa en ligne. Finalement nous avons réservé pour le 1er service à 19h.

- Lieu -

On est effectivement proche de nos voisins mais c’était pour le mieux car ils étaient forts sympathiques et la clientèle très diverse entre notre voisine de plus de 75 ans avec un col roulé panthère et un jeune homme un peu plus loin rasé sur les côtés, les cheveux longs sur le dessus avec un Sweet à capuche Sea Shepard.

- L'équipe -

Vrai point positif, la qualité du service malgré le monde, que ce soit le jeune homme, Coralie la sommelière ou l’autre serveuse, ils ont tous été à l’écoute, réactifs et très sympathiques.

- Le repas -

Pour le vin c’est Byzance à portée de main, les bouteilles sont entre 20 et 30 €, parfait pour découvrir des bonnes quilles du terroir en mode « vin propre ».

Question bouffe, moi dès qu’il y a une salade verte comme ça, je sais que c’est sérieux en cuisine et c’est vrai que c’était très bon, terrine de jarret fantastique.

Choucroute à 19,90, attention il n’y en a qu’une partie dans l’assiette, pour tout vous dire, j’ai même eu du mal à finir.

Lewerknepfles (quenelles de porc) impeccables

Bémol sur les desserts qui n’ont pas été très convaincants, sorbet quetsch pourtant maison mais servi trop froid selon moi et manquant de saveur, savarin au rhum

Mention au digeo au marc de Gewurtzraminer

- Le bilan -

50 balles par tête pour deux heures à table et une bonne rigolade. Je n’y viendrai pas tous les jours car il faut être prêt, je pense qu’à 4 c’est top car on a une bonne table, on est loin de l’attrape touristes que je craignais, si on montre de l’intérêt pour ce qui se passe, on nous écoute et on nous répond.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*





Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris