Cangas de Onis, Arenas de Cabrales – Asturies (Espagne)


05.01.15 - Guillaume - 716lavie
- Le résumé -

Il y a 4 coins dont je veux vous parler : le pont romain de Cangas de Onis, les villages d’Arenas de Cabrales, de Pandiello et d’Alles.

Capture d’écran 2015-01-03 à 13.21.56

- Un peu d'histoire -

– Le Pont de Cangas de Onis est appelé pont romain bien qu’il date plutôt de la fin du XIIIe siècle. Cangas de Onis était la 1ère capitale du royaume des Asturies et on peut supposer que l’endroit était déjà un lieu de passage de la rivière à l’époque romaine. Est suspendue à son arc central une reproduction  de la croix de la Victoire . La croix originale, qui date du début du Xe siècle, est conservée dans la cathédrale d’Oviedo.

IMG_9862

- Hôtels -

Portiella del Llosu
Pandiello s /nCabrales
33555 Pandiello
Tél :+34 984 11 24 34
le site

Coup de cœur ! José et sa femme sont adorables. La maison est très bien tenue

Petit déjeuner pas très copieux mais sympathique, gâteau maison, miel très bon.Aussi, Citroën GS dans la cour, chien gentil

On est à 10 minutes en voiture d’Arenas de Cabrales où il faut prendre le funiculaire

IMG_9885 IMG_9860  IMG_9888

- Lieux -

Je vous les mets dans le sens du trajet Ouest-Est.

Cangas de Onis

La ville vaut essentiellement pour son pont dit romain (voir plus haut) et est un point de départ idéal pour les excursions vers les lacs Enol et de la Ercina.

 

Arenas de Cabrales

C’est un gros village avec plusieurs restos et bars. A 5 kms de là ,à Poncebos, on peut prendre un funiculaire qui nous emmène au village de Bulnes, inaccessible autrement.

 

Pandiello

C’est un village dans les hauteurs, roots. Son intérêt essentiel :les chambres d’hôtes de La Portiella del Llosu.

 

Alles

Un village magnifique, dans les hauteurs, sous le charme duquel je suis tombé.

Sur la route, on croise d’abord à hauteur de Niserias un petit pont au-dessus de la rivière qui mérite un stop-photos si le temps s’y prête.

IMG_9897

IMG_9921

IMG_9919

 

A Alles même on trouve une belle église dans le centre, puis les ruines romaines de l’église de San Pedro de Plecín auxquelles on accède après avoir suivi un chemin de montagne et marché dans un certain nombre de crottes. Tout autour la vue est magnifique, collines vertes, bêtes à tout va, on n’entend d’ailleurs qu’elles.

IMG_9928

IMG_0047

IMG_9953

IMG_9950

- Restaurants -

La Panera
Sublayende, n0 1
33554 Arenas de Cabrales
Tél : 985 84 68 10

Je l’avais repéré car c’est l’un des 1ers sur Trip Advisor. Le décorum est assez touristique avec quantité d’objets aux murs  et les toiles d’araignée qui vont avec. Nous avons eu peur au début, il n’y avait personne dans la salle, le 1er contact semblait un peu convenu. Je rêvais de verdure car à force d’enchaîner jambons, patates, etc… mon corps réclamait de la fibre. Ca tombait bien, ils avaient des légumes grillés : cela a pris du temps pour les cuisiner (c’est bon signe), on entendait  l’huile chanter dans la cuisine, l’assiette fut effectivement une bonne surprise. En dessert un fromage au miel honorable lui aussi.

Je n’en ferais pas mon lieu préféré mais c’est une option envisageable même si elle manque de la simplicité authentique qui fait le charme de la région.

IMG_9866 IMG_9867

 

Les restos qui m’ont été recommandés par des locaux mais que je n’ai pas pu tester

Casa la Cortina
Pandiello, s/n
33555 Arenas de Cabrales

La Covaciella
Carretera Cangas de Onis
33555 Carrena

Ca a l’air d’être un bon resto dans le coin, recommandé par José de  La Portiella del Llosu, mais il était fermé ce soir-là.

Sidreria Calluenga
Plaza Del Castaneu S/N
Arenas de Cabrales
Tél : +34 985 84 64 41

Une cidrerie populaire qui nous a paru bien sympa.

Sidreria Casa Niembro
Asiegu S/N Asturias
33555 Arenas de Cabrales
Tél : 985845001

- Alimentation -

Genaro Villar Bada
Alles

En redescendant des ruines de San Pedro de Plecín, je suis tombé sur un panneau “Quesos” là où la route fait un coude vers la droite pour redescendre vers le village.

Je suis tombé sur Florentina, la femme de Genaro. Elle vendait du Cabrales, le fromage bleu typique des Asturies. Elle m’a montré l’ancien moule à bois que l’Union Européenne ne l’autorise plus à utiliser. Désormais elle doit recourir à un moule en plastique (photo du milieu rangée du bas) qui ne donne évidemment pas le goût en plastique que le bois conférait au fromage. Florentina est adorable est ses fromages sont bons, 12 euros le kilo de Cabrales. Elle avait aussi des petits fromages que je lui ai pris. Comme elle me l’a dit : ” je n’utilise que le lait de mes vaches, rien de plus”. Sur l’étiquette on lit bien “lait de vache, présure, sel” basta. Coup de coeur 716.

IMG_9954 IMG_9978 IMG_9965

IMG_9970 IMG_9969 IMG_9963

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Captcha loading...




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris