La Sant Jordi (Saint Georges) à Barcelone (Espagne)


29.04.18 - Guillaume - 716lavie
- Le résumé -

Barcelone est cette ville que tout le monde a visité au moins une fois et qui a connu un engouement touristique fou ces 20 dernières années. Aujourd’hui la maire fait face à des défis qui sont aussi ceux de Paris, amener les touristes hors du centre historico-touristique afin d’explorer d’autres quartiers, limiter airbnb qui retire de trop nombreux biens du marché de la location au long terme par exemple. Il est donc plus important que jamais pour les amoureux de la ville de prendre le temps de l’explorer sous ses nombreuses facettes, et pas de se contenter de déambuler sur les ramblas comme on pourrait le faire sur les Champ-Elysées. Etant moi-même guide touristique de Paris, je suis bien placé pour comprendre ces problématiques. Je suis donc content de participer à ce désenclavement touristique en vous parlant d’une fête très importante pour les résidents de la ville, comme pour tous les catalans : la fête de la Saint Jordi.

- Un peu d'histoire -

J’ai eu droit à une visite guidée de la ville pour commencer, sur le thème de la littérature. Si vous voulez retrouver l’intégralité de ces promenades littéraires dans la ville, cet article est très bien fait. Barcelone a été « créée » à l’époque romaine, tout comme Paris. Il y avait bien évidemment des peuplades qui vivaient ici, mais ce sont les Romains qui ont organisé et structuré la ville à leur façon, lui permettant de devenir ce qu’elle est.

Il y a eu par la suite 2 grandes phases de développement :

du 13ème au 16ème siècle
la fin du 19ème

Edouardo Mendoza dans « The City of Marvels » (1986) décrit bien la transformation de la ville via ses grands travaux de modernisation en 1846 soit 14 ans avant le réaménagement Haussmanien.

L’écrivain britannique George Orwell s’est engagé durant la guerre d’Espagne en combattant en Catalogne et dans la région d’Aragon de décembre 1936 à juin 37, aux côtés d’une milice d’orientation marxiste. Il en tirera « Homage to Catalonia » publié en 1938. Durant les journées de mai 37 à Barcelone, il séjourne à l’hôtel Continental et décrit notamment les scènes de combat depuis la fenêtre du salon. Ce même salon est resté d’époque avec son lustre imposant. On ne peut pas visiter cet hôtel situé au 2ème étage d’un immeuble donnant sur la rambla, sauf si on est accompagné d’un guide ou alors si on y a séjourne.

IMG_3543

L’auteur de romans policiers Montalban a beaucoup écrit sur la cuisine, puisque son personnage principal Pepe Carvalho est un détective qui est aussi fin gourmet et qui commence ses festins en brûlant un livre.

Nous finissons la visite dans le quartier du Raval qui a été rénové dans les années 80 car c’était vraiment chaud. Si elle a rendu possible la gentrification en cours aujourd’hui, elle a néanmoins apporté un nouveau souffle salutaire au quartier. Quand j’ai demandé à mes amis vivant à Barcelone l’équivalent de Belleville à Barça, on m’a dit : « le Raval ». D’ailleurs le disquaire vinyl le plus réputé s’y trouve, ça dit déjà beaucoup :)

- Evènements -

La Sant Jordi (Saint Georges)

le site des célébrations

Quand on m’a proposé de partir dans la capitale catalane pour la Sant Jordi, j’ai bien entendu lu le dossier de presse, mais honnêtement je n’avais pas mesuré l’importance de l’évènement pour les locaux avant d’y être. De quoi s’agit-il?

Sant Jordi est le saint patron de la Catalogne depuis le XVème siècle. Le voici ci-dessous qui trône en bonne place sur la façade du Palau de la Generalitat de Catalunya, le siège du pouvoir catalan où officie le président de la Generalitat.

QMBE2866

Qui est Sant Jordi? On retrouve son culte dans de nombreux pays et en Ethiopie, outre le fait qu’une des onze églises enfouies dans la roche à Lalibela porte son nom, c’est aussi le nom de la bière la plus répandue dans le pays. La bouteille le représente d’ailleurs tuant le dragon, si vous allez manger Ethiopien à Paris, vous ne pourrez pas la rater, c’est quasiment la seule bière éthiopienne qu’on trouve à Paris.

Revenons à Sant Jordi :

Qui était-il vraiment?

Les versions varient. Certains le décrivent comme un chevalier de Cappadoce ayant libéré une ville musulmane puis s’étant converti au christianisme, en Catalogne c’est un chevalier chrétien qui accompagnait les croisades aragonaises dans les missions en terre arabe. Au Moyen Âge, il fût sanctifié.

La légende

Plus tard, la légende se construit, là aussi les versions varient. Celle qu’on donne dans la vidéo diffusée à la Casa de les Punxes est celle-ci : « Un dragon se réveilla un beau jour au sein d’un paysage tranquille. Il incendia la ville pendant que les flèches des archers ricochaient sur sa peau de métal. On lui donna des bêtes en patientant. Puis le roi envoya ses 10 meilleurs soldats jusqu’à la grotte du dragon mais la créature diabolique recracha les têtes. On choisit une belle demoiselle au hasard qu’on offrit au dragon, elle mourût également. Chaque jour on lui offrit une nouvelle jeune femme, lorsque finalement ce fût au tour de la princesse. Le roi chercha à trouver une excuse afin de ne pas donner sa fille mais aucune exception n’était envisageable. La mort dans l’âme, il la laissa se rendre à la grotte. C’est alors qu’apparût Saint Georges armé d’une simple lance. Il alla chercher la princesse dans la grotte et l’emmena au dehors. Il savait qu’il lui fallait viser le coeur du dragon, il n’avait donc qu’une seule chance. Ce fût fait et il épousa alors la princesse.

La fête du Saint Patron de la Catalogne est aussi celle du livre

Cervantes est mort le 22 avril 1616 et Shakespeare le 23 avril de la même année, Saint Georges, lui, le 23 avril 303.  En 1929, les libraires ont eu l’idée de créer la fête du livre le 23 avril, d’où une fête de la Saint Georges devenue aussi la fête du livre en Catalogne. Suite au succès de l’évènement et son inscription dans le long terme, l’Unesco a également déclaré le 23 avril « World Book Day » et en 2016, Barcelone a été déclarée « Ville littéraire » par l’Unesco. Elle est célébrée dans le monde entier.

Concrètement, ce jour-là : les hommes offrent des roses à leur femme, qui à leur tour offrent un livre. On donne des roses car lorsque Saint Georges a tué le dragon, son sang en tombant a fait pousser des roses. Le jour de la Saint Georges n’est pas férié et n’est plus non plus religieux.

1,5 millions de livres sont vendus ce jour de la Sant Jordi en Catalogne, soit 7% des ventes de l’année. Barcelone compte 300 librairies. On dit qu’en moyenne les personnes lisent 2 livres par an : celui qu’on leur a offert le 6 janvier, le jour des Rois Mages, qui est plus important que Noël pour les cadeaux et celui offert lors de la Saint Georges.

OVIV9210

IMG_3600

Saint Jordi (Barcelone)

- Lieux -

Voici quelques-uns des lieux que nous avons pu admirer durant notre visite guidée :

Basílica de Santa Maria del Mar
le site

L’eglise Basilica de Santa Maria del Mar a ete construite en 55 ans d’où sa remarquable unité architecturale gothique

CZQN4008

EAOP7304

IMG_3548

Quartier gothique

La cathédrale de Barcelone se trouve en plein quartier gothique

XXAD8586

Cathédrale de Barcelone

Le début de sa construction remonte à 1298, soit un siècle après celle de Notre Dame à Paris, et s’achèvera 150 ans plus tard, au milieu du 15ème. En 1890 seront érigées la façade principale et la tour en suivant les plans initiaux, mais dans un registre néo-gothique pour le coup.

IMG_3549

La bibliothèque de Catalogne

Elle a été fondée en 1907. C’est ici que se trouvait aussi l’Académie de médecine créée en 1301 ainsi que l’hôpital de Santa Creu, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Néanmoins le jardin dans lequel les patients pouvaient se promener est prisé des locaux car il offre un oasis en pleine ville avec ses orangers et ses belles façades en pierre. Gaudi est mort ici après avoir été transporté suite à son accident avec un tram, ils l’ont porté à l’hôpital des sdf car ils ne l’avaient pas reconnu.

UZMFE2609

 La Casa de les Punxes est l’emblème de l’architecture moderniste catalane. Elle fut construite en 1905 pour les 3 soeurs Terradas. Elles possédaient les 3 immeubles de ce pâté de maison et la commande de la réforme des édifices leur permit de n’en faire qu’un seul sous la forme d’un château gothique à 4 tours terminées par des pointes (punxes). L’architecte Josep Puig i Cadafalch revendiquait l’héritage Moyenâgeux catalan et il a d’ailleurs fait figurer Saint Georges sur la façade. Des visites guidées sont organisées, mais on peut aussi tout simplement jeter un oeil à la boutique de souvenirs au rez-de-chaussée.

IMG_3589

IMG_3598

- Restaurants -

Grâce à vous tous, amis lecteurs, journalistes, bloggers, amis, gourmets, locaux, j’ai pu concocter une jolie liste à priori à jour d’adresses qui valent la peine, bien que je n’ai pu en tester aucune par moi-même puisque je ne suis resté qu’une soirée et une mâtinée dans la ville. Cela étant, j’ai passé beaucoup de temps à faire valider la liste par Kenia Fita, une des jeunes femmes de l’office du tourisme de Catalogne, dont les parents tiennent un restaurant / épicerie spécialisé dans les produits des Pyrénées. C’était également notre guide gastronomique durant le séjour, elle était à même de commenter les nombreuses spécialités, gracias Kenia! Quand les expressions employées pour décrire les adresses m’ont paru parfaites de sincérité, je les ai collées comme telles, entre guillemets.

Voici la carte des bons plans :

 

VITE FAIT

Pulperia A Gudina
Carrer d’Entença, 2

Pour le polpo a la galéga, poulpe à la galicienne (huile d’olive, paprika, gros sel, oignon, laurier)

El Pachuco
Carrer de Sant Pau

Street food Mexicaine authentique, j’aurais adoré pouvoir y aller, la cuisine mexicaine à Paris n’étant vraiment pas trippante.

Can Paixano – La Xampanyeria
Carrer de la Reina Cristina, 7

Très bonnes tapas authentiques dans un bar prisé des locaux.

Quimet & Quimet
Carrer del Poeta Cabanyes, 25

Bodega typique, produits frais, tapas savoureuses… Petit endroit souvent rempli ouvert seulement du lundi au vendredi.

Pinotxo
Mercat de la Boqueria, Carrer la Rambla, 89

Tout est juste délectable et divinement cuisiné.

Le Bar del Pla
Carrer de Montcada, 2

Tapas +++

Bilbao Berria
Plaça Nova, 3

En face de la cathédrale dans la vieille ville : excellentes tapas dans un coin touristique improbable.

Euskal Etxea
Placeta de Montcada, 1

Tapas très honnêtes à quelques pas du musée Picasso.

Cerveceria Catalana
Carrer de Mallorca, 236

Elle est très fréquentée par des touristes asiatiques, mais cela n’enlève rien à ses qualités, d’ailleurs ce site spécialisé dans les bons plans authentiques à Barcelone en a fait un de ses coups de coeur.

Iposa
Calle Floristes de la Rambla, 14

Menu le midi autour de 10 euros : entrée +plat+boisson+café.

Ramen-ya Hiro
164, Carrer de Girona

Les avis sont très partagés, il y a toujours la queue et les avis varient quant à la qualité des ramen. Je vous le laisse quand même car il est dans un quartier, celui de l’avenue Diagonal et de la Casa de les Punxes (voir dans Lieux ci-dessus), dans lequel j’avais sinon peu de choses sur ma liste.

GASTRONOMIQUE

Hoja Santa
Av. de Mistral, 54

Le restaurant « mexicain » d’Albert Adria qui a conquis Sophie Brissaud.

Bodega 1900
Carrer de Tamarit, 91

La bodega gastronomique d’Albert Adria : tapas et vermouth, en face de Tickets, une autre table à l’origine de laquelle on trouve encore Albert Adria.

Dos Pallilos
Carrer d’Elisabets, 9

Cuisine d’inspiration asiatique avec 1 étoile au Michelin

Restaurant Mano Rota
Carrer de la Creu dels Molers, 4

Une cuisine d’inspiration méditerranéenne, à la fois classique et moderne.

- Cafés -

Musée maritime
Av. de les Drassanes, s/n

Un plan méconnu, d’une beauté rare et parfaitement silencieux, bien que proche des Ramblas.

Granja M. Viader
Carrer d’en Xuclà, 4-6

Une institution barcelonaise créée en 1870, parfaite de bons churros ou autres viennoiseries catalanes avec du chocolat fondu

Satan’s Coffee Corner
Carrer de l’Arc de Sant Ramon del Call, 11

Ce fût le 1er de la nouvelle génération de cafés à Barcelone et encore aujourd’hui c’est un des plus célèbres

Voici d’autres recommandations du même type :

Roast Club Café
Carrer de València, 143

Spice Cafe
Carrer de Margarit, 13

Café Cometa
Carrer del Parlament, 20

- Bars -

Vistro 49
Via Laietana, 49

Nathalie et Olivier de l’excellente épicerie / cave à manger Agrology dans le 12ème à Paris spécialisée dans les produits de la Méditerranée en direct des producteurs, là même où j’ai organisé un dîner mystère n°9 m’ont dit : « Super bar à vin de notre ami Flo FD ».

Palau de la Musica Catalana
C/ Palau de la Música, 4-6

Un plan magique et inconnu : le bar à l’intérieur du Palais de la Musique. Beaucoup pensent qu’il faut avoir un billet pour l’opéra pour pouvoir y aller, alors que non.

El National
Passeig de Gràcia, 24 Bis

Un bon endroit pour boire et également fréquenté par les locaux lors de leurs rendez-vous d’affaires afin d’y manger des huîtres.

Miramelindo
Passeig del Born

Mojitos à tomber concoctés fraîchement devant vos yeux : citron écrasé, glace pilée, on le sent depuis la rue.

Paradiso / Pastrami Bar
Carrer de Rera Palau, 4

De très bons cocktails.

JazzSi Club
Carrer de Requesens, 2

Bar et petite salle de concerts de jazz.

Casa Bonay
Gran Via de les Corts Catalanes, 700

Hôtel 4 étoiles dans le centre qui vaut le coup pour ses vins nature et son beau lobby.

Bar Leo
Sant Carles 4

Une dame âgée vous reçoit en pantoufles dans son petit bar resté dans son jus et dédié à Miguel Vargas Jiménez, dit Bambino, grand chanteur et danseur sévillan. Bande originale strictement à base de musique flamenco.

- Clubs -

Antic Teatre
c./ Verdaguer i Callís 12

Ce centre culturel et social indépendant, qui occupe un bâtiment de 1650, met en valeur les différents arts de la scène, sa mission : encourager le RISQUE et l’INNOVATION au sein d’une démarche interdisciplinaire.

Marula Café
C/ Escudellers, 49

Club qui privilégie les sons chauds et groove (jazz, funk, soul, boogaloo, disco, …) avec pas mal de live.

- Magasins -

Xarcuteria La Muntanya
Carrer de la Creu Coberta, 45

Cette charcuterie de compétition m’avait été recommandée par un ami dont l’ex beau-père connaît très bien Barcelone. Effectivement cette adresse ne m’avait été conseillée par personne d’autre et c’était un jackpot. Un signe qui ne trompe pas : pendant les 20 minutes que je suis resté, plusieurs groupes de policiers sont venus chercher à manger. J’ai d’abord été très bien reçu : je voulais acheter du chorizo et du jambon. On m’a fait tester 4 chorizo et 3 jambons. Et quand je dis qu’on m’a fait goûter, ce n’est pas un tout petit morceau au bout du couteau, non on m’a aménagé un petit plateau sur le comptoir qui est sur le côté, les échantillons étaient alignés l’un à côté de l’autre avec une serviette en papier, grande classe. Je choisis mon chorizo et mon jambon puis, comme j’avais dit que j’étais blogger et que je venais de la part d’un ami, celui des deux vendeurs qui s’occupait de moi, m’a spontanément emmené dans la salle derrière (voir la vidéo) où étaient stockés les jambons. Et enfin, dans le sous-sol, où est le jambon dégraissé, prêt à être coupé (voir la vidéo).

IMG_3555

IMG_3560

IMG_3596

 

Tetere
Calle Saragossa, 113, local 1

Un magasin de thés tenu par un catalan et un chinois, recommandé par la locale de l’étape parmi mes sources d’infos, Kenia. Leurs thés sont importés de Chine, on peut à la fois en acheter et en boire. Nul doute que si j’avais eu plus de temps, j’aurais été en acheter.

Discos Paradiso
39, Carrer de Ferlandina

Un des meilleurs disquaires vinyls électro, synth pop situé dans le Raval. Les disques sont un peu chers, mais excellente sélection : tous les bons djs internationaux y passent, il y a d’ailleurs un mur avec toutes leurs photos.

10402582_436317346546923_7215595261274581071_n

 

Rhythm Control
Ronda Sant Pau 17-19 Galeries Olimpia Local 28

Un autre disquaire vinyls réputé.

- Photos -

IMG_3541

IMG_3542

IMG_3544

LKVD8468

MULN3845

ORJT0660

RTZX4879

RYUC5257

 

IMG_3547

IMG_3595

IMG_3588

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

One comment
    05.05.18 - 9 h 24 min - Pascale DM

    Passionnant ! moi qui vais chaque année en Catalogne avec incursion à Barcelone, j’emporterai ces adresses précieuses cet été.Pour les ouvrages, oui à « la ville des prodiges » de Mendoza ; je conseillerais aussi le petit ouvrage de G.Polet, « dictionnaire insolite de Barcelone » ou « Barcelone, histoire, promenades, anthologie et dictionnaire », le dernier « Bouquin », paru début 2018, une somme rassemblée par P.Ducrozet.
    Pour les adresses : oui pour le palau de la musica catalana (experience esthetique ; mais accueil laissant à désirer). Et oui à la petite cour extérieure du musée maritime(surtout belle architecture intérieure et magnifique galère : récemment refait, un musée pédagogique fait pour les familles).