Maison De Chengdu – Paris (75003)


30.03.22 - Guillaume - 716lavie
Maison De Chengdu
16 Rue Volta
75003 Paris
09 88 40 60 76
Ouvert du lundi au samedi midi et soir
Métro : Arts et Métiers (3, 11)
Bus : Réaumur - Arts et Métiers (20, 38)
https://maisondechengdu.fr/menu
- Le résumé -

Une très bonne planque sichuanaise dans le quartier chinois d’Arts et Métiers où je n’avais été jamais jusqu’ici conquis par un resto de cuisine chinoise : c’est propre, authentique, très bon et assez délicat pour ce type de cuisine épicée.

- La petite histoire -

C’est mon informatrice préféré du Chongqing qui m’a informé de l’existence de ce lieu en me disant : “je l’aime beaucoup, comme un petit resto de ma ville”, Chongqing est une ville devenue province.

- Lieu -

La rue Volta était décorée pour le nouvel an chinois à venir. Je n’ai pas pris de photos de l’intérieur du resto, j’ai hésité et en fin de compte j’aurais dû. C’est tout petit, mais neuf et propre, le resto a ouvert début 2020 en plein Covid, ce qui explique sans doute en partie le fait qu’il n’ait pas fait plus de bruit jusqu’ici, j’ai vu que mon collègue de Restos sur le Grill en avait lui parlé dès l’ouverture. J’ai aimé le fait qu’il y avait une majorité de chinois. A part cela, un monsieur mangeait seul et un couple de personnes âgées, visiblement du quartier, est venu pour la 1ère fois, ils n’étaient clairement pas là pour découvrir des spécialités du Sichuan, mais plus pour manger quelque chose de simple, la dame les a aiguillés sur du boeuf, le monsieur a dit “très bien et pareil pour madame”, sa femme qui n’avait pas été consultée a dit “bon très bien”, sans doute parce qu’elle était aussi perdue que son époux et s’en remettait à lui.

- L'équipe -

Il y avait une serveuse en chef qui prenait les commandes et une autre qui l’aidait. La serveuse en chef était très sympa et parlait bien le français. Les deux ont été prévenantes par rapport à nos différentes demandes. Je ne sais pas s’il en sera de même par la suite ou lors des jours d’affluence mais là, c’était réussi. Seulement à un moment, en fin de service, elles ont un peu disparu mais ce ne fût pas long. J’ai aussi aperçu un jeune chef et j’ai demandé à la jeune femme si c’était lui LE chef, elle m’a répondu que leur grand chef n’était pas là mais que c’était lui qui supervisait la cuisine. La question est toujours la même, combien de temps ce “grand chef” va-t-il rester? Car les chefs des restos chinois ont souvent tendance à bouger rapidement, mais quoi qu’il en soit sa présence se fait sentir dans la qualité de la cuisine.

- Le repas -

1er repas en janvier 2022

J’ai filmé le menu pour demander conseil à distance à mon amie. Elle m’a conseillé en entrée le boeuf sauté spécial fait maison que nous avons pris et en plat le cerveau de porc qui est une spécialité “spéciale” :), le lapin sauté pimenté et les intestins de porc sautés avec du poulet. Elle m’a aussi indiqué que le porc cuit deux fois est un plat très connu dans le Sichuan, on le retrouve chez chaque famille, mais elle ne savait pas comment ce resto le cuisinait. La serveuse nous a elle orienté vers le boeuf sauté avec de la coriandre, les crevettes sautées à la sauce maison et le poisson à la citronnelle. Il y a un menu à 9 euros et quelques au déjeuner mais forcément vous n’aurez pas les spécialités intéressantes de la carte.

Entrée

Boeuf sauté spécial fait maison, c’est de la viande séchée qu’on mange aussi comme un snack ou avec de l’alcool m’a précisé mon amie. Aussi étrange que cela puisse paraître, parmi tous les restos chinois dans lesquels j’ai mangés à Paris, je ne me souviens pas avoir mangé une pareille viande ou alors peut-être que ma mémoire me trompe. Nous avons trouvé ça très bon, ça ne paraît pas relevé au début mais lorsqu’un peu de sauce se libère à la faveur d’une mâche, ça réveille. Néanmoins ce n’est pas un plat torture 🙂 Ce côté de viande cuite séchée est très agréable et j’aime aimé que la sauce soit assez discrète.

Plat

Intestins de porc au poulet

Bon alors déjà c’est super consistant pour 2 personnes et ça, c’est appréciable, 28,8 euros le plat, ça fait moins de 15 par tête et on avait beau être de bons mangeurs, je suis reparti chez moi avec plus du tiers. Deuxio, tous les ingrédients étaient bons, le porc, le poulet, les légumes, il y avait des tranches de patates fondantes et d’autres de gingembre, comme elles avaient la même taille on les confondait facilement. Ensuite c’est relevé mais là aussi pas trop (on avait demandé à baisser le niveau initial de piments du plat qui est de 3) et la sauce ne baigne pas totalement dans l’huile; même si c’est tout de même gras forcément, quand j’ai apporté le plat chez moi, le gras sortait du dessous du plat, heureusement dans un bon sac. Je maintiens néanmoins que comme ce n’est pas trop gras, on n’a pas le piment qui frappe de manière beaucoup trop forte, enfin le plat est clairement préparé avec un soin qui dénote par rapport à d’autres adresses sichuanaises qui se servent parfois du côté pimenté pour cacher un manque de finesse.

Enfin un point clé pour moi, le prix le Tsing Tao. Cette bière n’a que peu d’intérêt en elle-même mais elle accompagne parfaitement ce type de repas relevé. L’idée est donc d’avoir de grandes bouteilles qu’on partage à table, à la manière d’une grande bouteille d’eau minérale, cela fait totalement partie du repas. Quand je vois ces derniers temps, ces restos qui vendent la Tsing Tao à 4,50 la petite, je trouve ça scandaleux, raison pour laquelle d’ailleurs je ne valide pas du tout l’esprit du resto 3 fois plus de piment, qui propose seulement une petite et à 4,10. La serveuse m’a confirmé que le prix de la bière avait augmenté dernièrement pour les restaurateurs eux-même mais néanmoins ici ils arrivent à sortir une petite bière à 3 et surtout le grande à 5,80 ce qui traduit à lui seul selon moi l’esprit d’un resto authentique.

 

2ème repas en mars 2022
Ils font beaucoup à emporter et il ne faut donc pas s’étonner si le resto vous a l’air un peu vide, il peut aussi se remplir d’un coup. C’est fréquenté quasi-exclusivement par des chinois – dont l’amie qui me l’a conseillé – qui connaissent la qualité du spot, loin des files d’attente qu’on peut voir ailleurs dans le coin. Parmi les spécialités il y a la cervelle, je n’ai pas encore trouvé un compagnon de table pour la goûter. J’ai pris une soupe aux tripes, très bonne, un chouïa en dessous de celle de Miam Miam Cool mais très bien et la personne qui m’accompagnait a pris un menu à 11,50, plat plus quelconque mais néanmoins goûtu. 


- Le bilan -

1ère conclusion

Voilà, c’est un premier repas réussi, c’est sur la longueur qu’on juge un resto mais néanmoins cette 1ère visite a comblé toutes mes attentes et si l’ambiance du lieu reste fidèle à ce que j’ai vue, alors c’est clairement un spot authentique et quali dans un mini quartier chinois où les adresses totalement convaincantes sont rares selon moi.

2ème conclusion

Cela reste un des meilleurs plans d’Arts et Métiers, un tout petit spot qui ne paie pas de mine, avec quelques tables. Et le super point fort du coin outre la qualité de la cuisine et le fait qu’il soit un lieu connu des seuls initiés, c’est le service qui est chaleureux et concerné, la responsable en particulier est super sympa.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*





Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

 Paris je t’aime - partenaire officiel 2022