Mashita – Paris (75014)


16.12.21 - Guillaume - 716lavie
Mashita
9 Rue Poirier de Narçay
75014 Paris
01 40 52 11 65
Ouvert du mardi au samedi midi et soir
Bus : Porte d'Orléans (38, 54, 68, 92, 194, 388)
https://www.instagram.com/paris_mashita/
- Le résumé -

Mashita est un petit restaurant coréen qui se donne pour ambition de proposer une cuisine authentique et sérieusement exécutée. Il y a selon moi des points à améliorer mais j’aime recommander des tables sérieuses situées dans des quartiers ingrats en bonnes adresses, ce qui est le cas ici à Porte d’Orléans.

- La petite histoire -

Je marchais un midi de semaine dans le quartier, un jour de pluie, pour me rendre chez un ami lorsque j’ai été interpellé par cette façade qui dénotait des autres situées dans la même rue. J’ai regardé, cela m’a paru un peu chic et il n’y avait personne donc j’étais moyennement tenté. En sortant ensuite de chez mon ami, j’ai finalement décidé d’aller déjeuner sur place, histoire d’en avoir le coeur net.

- Lieu -

Comme dit précédemment, la déco est assez chic. Le point noir c’est le froid, un jeune homme, client, pourtant ravi d’être là, a fait  remarquer à la patronne qu’il avait un peu froid, le pauvre était situé près de la porte d’entrée et c’est vrai que j’avais moi-même décliné cette place qu’on me proposait. Vu le côté cossu et les prix, on a envie d’être au chaud. Ma-Shita signifie “c’est bon” en coréen.

- L'équipe -

Il y avait un monsieur en salle, sympathique mais il était encore en phase de rodage. La patronne et cheffe veille au grain. Elle m’a raconté qu’avant elle louait des appartements pour des courts séjours et a voulu changer de projet. Elle avait envie de proposer une cuisine authentique coréenne avec un goût maison prononcé et d’inclure aussi des plats parfois plus rares.

- Le repas -

Il y avait une dame, artisan du quartier, qui aimait cette nouvelle adresse et ne trouvait pas le menu trop cher, je trouvais quant à moi que 18 euros pour un entrée-plat, n’était pas cher mais pas donné non plus. Ce n’est pas une critique, c’est juste qu’il faut le savoir avant de s’y précipiter un midi.

 

J’ai choisi le Tteok galbi qui était le plat du jour à 14 euros.

On m’a gentiment offert un verre de vin coréen à la framboise

Le Tteok galbi était très bon, bien nourrissant. Lorsque j’ai vu qu’il était servi à 25 euros en plat à la carte le soir, hors plat du jour donc, j’ai un peu tiqué et demandé à la patronne pourquoi. Elle m’a expliqué qu’il y en avait deux le soir et qu’ils étaient servis avec des petits légumes. A voir, mais j’avoue qu’avec un seul, j’étais rassasié.

L’assortiment de kimchi était qualitatif.

- Le bilan -

Je n’ai pas de bonnes adresses dans ce coin et j’étais content de la trouver, j’y ai repensé plusieurs fois depuis mon passage. Je n’aime pas focaliser ma critique sur l’aspect prix, mais disons qu’il m’a semblé que le lieu manquait d’un petit ajustement afin que le cadre et le confort soient totalement raccord avec les prix de la carte. Cela étant, la cuisine est très sérieuse et la proposition intéressante et originale à Paris, je ne connais en effet pas d’autres restos coréens proposant ce type de cuisine maison dans un cadre aussi intimiste.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*





Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

 Paris je t’aime - partenaire officiel 2022