Yi Bowl Noodle – Paris (75010)


22.06.21 - Guillaume - 716lavie
Yi Bowl Noodle
54 Rue René Boulanger
75010 Paris
09 83 03 28 71
Ouvert tous les jours midi et soir
Métro : Jacques Bonsergent (5), Strasbourg Saint-Denis (5, 8, 9)
Bus : Lancry - Saint Martin (20)
https://www.yibowlnoodle.com/fr
- Le résumé -

Ce restaurant chinois sis rue René Boulanger à République, une rue qui compte plusieurs restos chinois, propose une spécialité du nord de la Chine de soupes de mouton fantastiques.

- La petite histoire -

La petite histoire 1

C’est un ami ayant habité en Chine et ayant un réseau d’amis français ayant passé du temps en Chine, qui m’a dit qu’un couple de ses amis lui avait chaudement recommandé l’adresse. Je n’avais jamais entendu parler du lieu et vu l’origine du tuyau, j’étais assez confiant. Suite à mon post instagram, j’ai compris de quel couple il d’agissait et voici le message que m’a adressé la femme du couple en question, Léo, sinophile et guide conférencière parisienne :

“Un jour que je Marchais rue René Boulanger j’ai été littéralement envoûtée par l’odeur franche et animale du bouillon de mouton! J’ai immédiatement tchatché avec le boss originaire du Shandong et son chef originaire du Henan, gros chef-lieu des nouilles au mouton (derrière le Gansu mais tout de même). J’ai branché mon époux @beijing_silvermine de suite et on a versé une larme dans le généreux bol en repensant à nos années de nouilles et de brochettes de rue, suite de quoi le plan a ruisselé jusqu’à @extra_ordinary_architecture! Hâte de lire ton article! Quant à @yibowlnoodle , ils font partie d’un podcast savoureux que je prépare ces jours ci !!! Sur ces bonnes paroles, je dis Vive le mouton !” Dès que le podcast sera en ligne, je mettrai le lien ici.

La petite histoire 2

Lorsque je suis retourné y manger quelques jours après la 1ère fois, la personne avec laquelle j’y étais avait repéré en venant un resto chinois rue de Lancry , “Au pied de mouton”, de qui n’était pas sans faire un clin d’oeil “Au Pied de Cochon” situé aux Halles. Lorsqu’on a demandé au patron s’il le connaissait, il nous a  expliqué que le resto avait fermé et que c’est précisément le chef de ce dernier qu’il avait recruté pour ici.

- Lieu -

Il est donc situé dans cette rue des Boulangers qui a l’avantage d’être partiellement piétonne et le resto bénéficie d’une superbe terrasse sur l’espace compris entre la rue des Boulangers et le boulevard Saint-Martin.

J’avais beau être en confiance, une fois sur place, j’étais curieux. Par exemple lorsque j’ai demandé à la jeune serveuse de quelle région de la Chine étaient les spécialités, elle m’a répondu qu’il n’y en avait pas une en particulier. De plus, la déco du resto et son nom “Yi Bowl Noodle” paraissaient assez impersonnels donc j’étais sur mes gardes. Lorsque mon ami est arrivé, il m’a alors précisé que la spécialité conseillée par ses amis était la soupe de mouton, effectivement elle était mise en avant sur la carte, ça m’a parlé.

- L'équipe -

L’équipe en salle est totalement francophone et c’est très agréable quand on va dans un resto proposant une cuisine de Chine continentale authentique. Les serveuses étaient sympathiques mais pas toutes également calées sur la carte. J’ai discuté ensuite avec le patron qui, comme souvent dans les restos proposant une cuisine régionale chinoise, a moins de 30 ans et oui! Souvent d’ailleurs, ils montent un resto en parallèle de leurs années d’études parisiennes. Il vient du Shandong et son chef est de la région juste au sud-ouest, le Henan.

Le truc assez marrant c’est qu’il y a pas mal de monde qui y vient et qui ne connaît rien à la cuisine chinoise. J’étais intrigué alors je suis allé questionner 2 tables avec des jeunes filles parisiennes qui buvaient un coup et à chaque fois elles m’ont répondu que c’était juste en passant qu’elles avaient remarqué le lieu. Comme ils proposent en happy hour bières et cocktails (Negroni, Spritz, Pina Colada, Mojito), je pense que ça en fait un produit d’appel. La barmaid m’a confié avoir fait la European Bartender school de Montreuil. Il y a donc clairement deux clientèles ici, celle de passage qui repère la terrasse, le bon plan cocktail et des plats faciles d’accès (ravioli, nouilles) et une autre plus avertie qui vient chercher des spécialités types soupes de mouton, tendons, etc…

- Le repas -

Repas 1

Gros point positif, la pinte de Pelforth à 5 euros, première fois que je vois ça dans un resto chinois. La Tsing Tao est en revanche seulement disponible en 33cl à 3,50 euros or il n’y a pas de bon resto chinois sans partage, de plats ou de bières, c’est pourquoi il faut toujours une option de grande bouteille à 65cl, j’en ai dit un mot au patron! Comme mon ami m’expliquait qu’un ami à lui avait récemment lu que c’était la bière au monde qui avait le plus de pesticides, je me suis consolé en n’en buvant qu’une petite après ma Pelforth.

Nous avons donc demandé conseil à la serveuse mais aussi à nos voisines chinoises, copines du patron et enfin au patron lui-même, voici ce qu’on nous a répondu :
– la soupe de moutons bien sûr disponible en version tradi, avec abats ou alors en bouillon avec pâtes
– Baozi porc et poivre du Sichuan
– Galette de blé grillée
– Nouilles Zha Jiang traditionnelles au porc et disponibles en version végétarienne aussi
– Nouilles au bouillon pur boeuf avec ou sans tendons
– la création, végétarienne, de la maison : les nouilles Tonic

Entrée

Les raviolis aux crevettes et à la sauce piquante 11,80 euros

Je précise entrée mais on apporte tout en même temps et en l’occurrence on les a eues après avoir commencé notre soupe. Je les ai trouvés bien mais pas dingues : pas assez piquante la sauce déjà. Et puis j’assume que ce n’est pas la même région que le Chongqing mais je ne peux m’empêcher de les comparer à ceux de Miam Miam Cool et j’ai trouvé la pâte un peu molle, ça manquait un peu de mordant, j’étais toutefois content de les manger en parallèle de ma soupe mais je reviendrai pour la soupe, non pour eux.

Plat

Nouilles au bouillon de mouton (petit : 12,80)

Là, rien à dire, à part que c’est délicieux. Le bouillon est parfait, la viande est très bonne aussi et sachez qu’il y a aussi deux types de pâtes qu’on ne distingue pas sur la photo. Je croyais avoir pris la soupe de mouton traditionnelle et c’était en fait les nouilles au bouillon de mouton, la différence c’est qu’il y a un peu de mouton mais moins que dans la tradi et qu’il y a aussi des pâtes, des champignons, du tofu, des baies de goji, des algues et deux oeufs. Je pense que celle-ci est l’introduction parfaite à la soupe de mouton pour ceux qui sont prêts à manger du mouton mais ne veulent pas non plus qu’il n’y ait que cela.

Repas 2

J’y suis retourné quelques jours après et cette fois-ci j’ai pris sur les conseils du patron des tendons de boeuf sauce pimentée, ça arrache mais c’est bon!

J’ai pris une soupe aux abats de mouton et la personne qui m’accompagnait une soupe tradi. C’est donc en voyant sa soupe à laquelle il manquait des pâtes que j’ai compris la différence avec celle au bouillon de mouton. Dans cette vidéo, on voit bien que les morceaux sont bien gros. La personne qui l’a prise s’est régalée, j’ai kiffé aussi celle aux abats mais j’avoue qu’au bout d’un moment c’était trop, j’avais l’impression d’avoir la bouche pleine de fer. Donc en résumé, commencez avec celle au bouillon de mouton puis quand vous vous sentez prêts, vous pouvez tenter celle tradi au mouton et pour les aventuriers de l’impossible, allez jusqu’à celle aux abats.

Cette petite galette grillée sert à accompagner la soupe, le patron nous a expliqué qu’on peut aussi la tremper dans la soupe. Il nous a par ailleurs dit qu’il l’achetait dans un commerce d’Afrique du Nord car ils n’ont pas encore le temps de les faire eux-mêmes et c’est ce qu’il a trouvé qui se rapprochait de plus de celle qu’on mange en Chine. Assez drôlement, une des chinoises avec lesquelles j’avais sympathisé lors de ma première visite a réagi à mon post insta lié à mon 2ème repas en apprenant que cette galette venait d’une boulangerie maghrébine : “haha vraiment? C’est pour ça que je pensais que la galette était différente que celle que j’ai mangée en Chine. 😂”

- Le bilan -

Comme dit précédemment, le lieu joue sur deux tableaux, la clientèle de passage et celle d’avertis, la carte s’en ressent aussi, mais tant qu’il y a cette soupe de mouton réalisée par un spécialiste, cette terrasse sympa et une équipe globalement bien sympathique, j’y retourne. En plus, c’est un super spot d’été.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Captcha loading...




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris