NEWSLETTER 716

Al Fawar – Paris (75015)


02.07.19 - Guillaume - 716lavie
Al Fawar
57 Boulevard Lefebvre
75015 Paris
01 48 28 22 10
Ouvert du mardi au dimanche midi et soir
Métro : Porte de Versailles (12)
Tramway : Porte de Versailles (T2), George Brassens (T3a)
Bus : Firmin Gillot (80)
- Le résumé -

Al Fawar est un restaurant libanais familial à proximité de la Porte de Versailles, ouvert depuis 20 ans. Le cadre est un des plus vintage de Paris, le lieu dix fois trop grand, mais l’accueil bien sincère et la cuisine certifiée maison, il n’y a qu’à voir le père sortir de la cuisine en tenue impeccable de chef et filer parfois un coup de main à son fils en salle, la maman peut être aussi là bien sûr selon les services.

- La petite histoire -

Depuis que je me suis penché sur le restaurant nord coréen Morann, j’ai découvert autour de ce croisement du boulevard Lefebvre et de la rue Olivier de Serres au moins 2 autres tables : le traiteur cambodgien Apsara et ce libanais.

Un ami était à Porte de Versailles pour un salon et m’avait proposé qu’on se voit pour déjeuner. J’avais au départ réservé dans un bistrot à côté, Oh Popotes, mais on est parti avant la commande vu l’accueil impersonnel; j’avais pris la peine de réserver, on nous a même pas demandé notre nom, installé à la va vite au fond, ensuite on n’a plus vu personne. D’ailleurs quand nous sommes partis, personne ne s’en est aperçu. J’ai pensé que c’était la bonne occasion d’essayer ce Al Fawar. Le 15ème arrondissement regorge de restaurants libanais, c’est hallucinant, j’aimerais savoir combien il y en a. Le 15ème est l’arrondissement des iraniens, des coréens et des libanais mais ce sont ces derniers qui sont bien évidemment le plus représentés. Il y en a tellement qu’on ne sait bien souvent plus dans lequel aller ou bien comment les différencier. Quand j’avais passé une tête à Al Fawar la 1ère fois que j’étais venu dans le quartier, j’avais tout de suite été séduit par la manière dont la famille m’avait répondu. Ca sentait l’accueil maison sincère et simple.

- Lieu -

La déco est tellement spéciale que moi ça me fait marrer, mais je comprends que ceux qui veulent des décos dans l’air du temps et la clarté n’y trouvent pas leur compte. Ils ont visiblement repris un ancien restaurant traditionnel français qui devait pouvoir accueillir 80 personnes, c’est complètement suranné pour Paris, mais c’est aussi ça qu’on aime; même s’il est vrai qu’on est mieux à manger dans la 1ère salle qui bénéficie de la lumière qu’au fond.

Al Fawar veut dire la fontaine donc c’est “la fontaine aux saveurs libanaises” m’a dit le fils, “si vous voulez un slogan” 🙂

- Le repas -

17 euros le menu du midi, nous n’avons pas pris de desserts mais ils sont faits maison. C’est frais et de qualité et l’accueil et le confort sont parfaits.

On nous sert d’entrée de belles olives.

Hommos maison, ça se voit avant même de se goûter.

Brochette de poulet chiche taouk, c’est une assiette qui parle d’elle-même, c’est net, sans fioritures, j’aime : on voit que ce n’est pas gras, on n’a pas cherché à meubler l’assiette pour rien, la tomate a une belle couleur, l’échalote est fraîche et croquante, seulement quelqu’un de sûr de lui peut composer une telle assiette.

- Le bilan -

Avec un thé à la menthe, ça a fait dans les 20 euros, ce n’est pas spécialement bon marché pour un menu déjeuner, mais si ça peut permettre à cette famille de continuer à proposer du tout maison malgré une affluence fluctuante car dépendante des salons Porte de Versailles, je suis pour. Par ailleurs, je me souviens des goûts, c’est donc assez bon signe.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Inscrivez-vous à la newsletter !

* Champ obligatoire