Mi Peru – Paris (75012)


01.12.19 - Guillaume - 716lavie
Mi Peru
7 rue Rondelet
75012 Paris
01 43 47 35 54
Ouvert du mardi au samedi midi et soir, le dimanche de 12h à 17h
Métro : Reuilly - Diderot (1, 8)
Bus : Reuilly - Diderot (46, 57, 215)
- Le résumé -

Mi Peru s’est avéré ce jour-là une option bien pratique pour un déjeuner qui était parti en cacahuète. C’est pas cher, l’ambiance est agréable, tout n’est pas convaincant surtout question desserts, mais certains plats m’ont, eux, séduit car ils sont authentiques et sans détours.

- La petite histoire -

Je suis tombé sur ce Mi Peru un peu par hasard. Nous devions manger au restaurant libanais Madito et ce devait être une simple formalité, le patron m’avait invité à y revenir et je voulais faire découvrir l’adresse à des proches. Patatras, dès le téléphone, ça sonnait très bizarre, ce n’était plus le patron qui répondait, mais une dame désorganisée. Sur place, elle s’est avérée franchement agressive et toujours aussi désorganisée. J’ai viré le resto du site. Nous nous sommes donc retrouvés à devoir trouver un dépannage en dernière minute. Un rapide coup d’oeil à ma liste des lieux à essayer et je suis tombé sur ce Mi Peru qui dormait là depuis des lustres. J’appelle, on est bienvenus allez hop!, on y va.

- Lieu -

Le restaurant fêtera ses 11 ans en mai 2020. La déco est sobre mais les luminaires lui donnent une âme particulière. J’aime bien le fait d’avoir de l’espace entre les tables et aussi le fait qu’il y ait deux pièces, nous nous sommes installés dans celle du fond qui donne sur une petite cour, c’est mignon.

- L'équipe -

L’équipe était assez chaleureuse, parfois c’était un poil flou ente les différentes personnes au service, mais la maison est tenue, ça se voit, les deux dames qui semblaient aux manettes avaient bien la situation en main.

- Le repas -

Menus entrée-plat-dessert à 14 euros le midi, 20,50 euros le soir, ce sont les prix qu’on aime. Je considère qu’il devrait y avoir beaucoup plus de restaurants dans lesquels on pourrait manger un repas complet sans boisson pour une vingtaine d’euros.

Il y a du tamal, un genre de pâté de maïs farci avec de la viande et cuit dans une feuille de bananier, plat que j’ai découvert en Colombie et que je vois trop rarement à Paris, y compris dans les restos colombiens.

Je décide de goûter la chicha morada, une boisson à partir de maïs violet et d’ananas, 1/2l à 6 euros, ce n’est pas très cher. C’est bon.

Nous prenons 3 menu midi à 14 euros.

Entrées

Palta rellena : avocat farci au thon, mayonnaise, petits oignons, persil

Sopa de sustancia, soupe à la viande de boeuf, c’est ce que j’ai pris, très bien, avec le citron qui va bien, j’adore les soupes de viande au citron, comme on peut aussi en avoir en Turquie ou au Vietnam

Empanada au boeuf


Plats

Mon tamal au poulet, délicieux, tellement authentique. J’étais étonné de n’avoir que des oignons roses avec de la menthe en accompagnement mais on m’a gentiment expliqué qu’on le mangeait comme ça, ok si c’est ça, je vais kiffer alors, c’est une question d’état d’esprit.

Chancho al horno con quinoa, rôti de porc cuit au four avec des épices péruviennes servi avec du quino et une petite salade. Le plat avait l’air plus tristoune que le mien et c’était dommage de revoir exactement la même salade qu’en entrée, cela mériterait un petit effort.

Desserts

J’ai choisi un combinado, compote de maïs violet et riz au lait, j’ai trouvé ça trop sucré. Je reste prudent dans mon avis car pour être allé en Amérique latine, je sais que les desserts peuvent vite être très sucrés pour nous, en partie à cause de l’emploi de lait concentré souvent. En tout cas je n’ai pas été conquis. Il était froid alors que je le pensais chaud, on m’a dit qu’il aurait dû être tiède et ils l’ont donc réchauffé, c’était meilleur mais pas au point de vouloir le finir. La personne qui était avec moi et qui a pris un fondant au chocolat avec crème anglaise a, elle, été franchement déçue et effectivement ce n’était pas ça du tout, ni le fondant, ni la crème anglaise.

Nous finissons sur 3 cafés : 6 euros, pas cher.

- Le bilan -

Vous allez me dire? Mais alors faut y aller ou pas puisqu’à la fin tu critiques la présentation d’un des plats et les desserts? Et bien oui car dans ce coin-là il n’y a pas grand chose. C’est pas cher et l’ambiance est sans chichis, simple. En revanche leur carte du menu déjeuner gagnerait à être plus courte avec des plats plus marquants, quitte à être un chouia plus chère. C’est mon avis.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Inscrivez-vous à la newsletter !

* Champ obligatoire